Posté par Adrien le Lundi 03/12/2018 à 08:00
Volcan de l’île de la Déception: de glace et de feu
Des chercheurs apportent un nouvel éclairage sur la plus grande éruption volcanique survenue en Antarctique depuis 12?000 ans

Une équipe internationale dont fait partie Dermot Antoniades, de l’Université Laval, est parvenue à dater avec précision la plus grande éruption volcanique survenue dans l’Antarctique au cours des 12000 dernières années. Le volume de matériel éjecté par le volcan de l’île de la Déception et la découverte de traces de ce cataclysme à des milliers de kilomètres de la source laissent croire que cette éruption pourrait avoir eu d’importantes répercussions climatiques et écologiques sur une vaste superficie de l’hémisphère sud, rapportent les chercheurs dans Scientific Reports.

«L’éruption que nous avons étudiée était d’une puissance comparable à celle du Santorin, en Grèce, qui a détruit la civilisation minoenne au 2e millénaire avant J.-C., et à celle du Tambora, en Indonésie, survenue en 1815. Cette dernière, en raison du volume de cendres mises en suspension, aurait provoqué un refroidissement du climat et entraîné une «année sans été» en 1816», souligne Dermot Antoniades, professeur au Département de géographie et chercheur au Centre d’études nordiques et à Takuvik.

Le volcan de l’île de la Déception aurait connu une éruption majeure il y a 3980 ans. La forme actuelle de l’île, qui rappelle un fer à cheval, serait attribuable à l’effondrement du volcan survenu après l’éruption. Le tremblement de terre majeur qui a suivi a permis aux chercheurs de dater avec précision cette éruption.
Photo: Christopher Michel

La date de l’éruption majeure du volcan de l’île de la Déception faisait l’objet de controverses, mais le chiffre le plus souvent avancé est de 10000 ans avant aujourd’hui. C’est par hasard que le professeur Antoniades et ses collègues ont été mis sur une piste permettant de mieux dater cette éruption. Alors qu’ils étudiaient les sédiments de quatre lacs situés sur l’île Livingston, à 40km de l’île de la Déception, dans le but de reconstituer les fluctuations climatiques des 12000 dernières années, ils ont constaté la présence d’une couche de cendres volcaniques recouverte de matériel provenant des bords de ces lacs dont l’épaisseur atteignait jusqu’à 1 mètre par endroits. «Après l’éruption, le centre du volcan s’est probablement effondré sur lui-même, ce qui aurait provoqué un tremblement de terre majeur. C’est ce qui expliquerait le dépôt massif de sédiments dans les lacs de cette région tout de suite après l’éruption volcanique», précise le chercheur.

Grâce à différentes techniques géochimiques, pétrologiques et paléolimnologiques, les chercheurs ont déterminé que l’éruption serait survenue il y a 3980 ans, soit beaucoup plus récemment que ce que l’on croyait. Cette information leur a permis de repérer des traces de l’éruption dans des sites se trouvant à plus de 4600km de l’île de la Déception.

«Auparavant, il était difficile d’évaluer les répercussions des éruptions volcaniques majeures en Antarctique à partir des archives climatiques contenues dans les sédiments marins ou lacustres ou dans les glaces parce qu’on ne connaissait pas la date de ces cataclysmes, souligne le professeur Antoniades. La datation précise de l’éruption majeure du volcan de l’île de la Déception constitue un marqueur très important pour étudier les effets des éruptions volcaniques sur les écosystèmes et le climat de cette partie de la planète.»
Dernières news
Une étude européenne lève le voile sur la diversité des gènes de résistance aux antibiotiques présents dans les bactéries du microbiote intestinal. Des équipes...
Au cours du processus de reproduction sexuée, les chromosomes échangent du matériel génétique par recombinaison (crossing-over), participant ainsi à la diversité....
Le dimanche 16 décembre 2018, la comète Wirtanen passera au plus près de la Terre. C’est probablement, pour une comète connue, l’un des passages les plus...
Les feux de biomasse émettent chaque année dans l’atmosphère une quantité importante de polluants. Ces panaches de pollution impactent localement et régionalement...
Normalement, faire fonctionner un dispositif électronique nécessite d’avoir un contrôle musculaire et nerveux total. Des recherches financées par l’UE viennent...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert de l’hélium dans l’atmosphère d’une exoplanète, gonflée comme un ballon. Bien que rare sur Terre, l’hélium est...
Les chercheurs ont découvert des concentrations anormales de la protéine bêta-amyloïde - une manifestation de l'alzheimer - chez 86% des personnes qui cherchent...
Comment le cancer se propage-t-il ? Alors qu’ils étudiaient les cellules tumorales du cerveau humain, une équipe de scientifiques de l’Institut de recherche du...
Lorsque des atomes s’agrègent et que l’ensemble présente une configuration électronique similaire à celle d’un atome isolé, on parle de superatome. Des...
Un signal modulé en fréquence et en amplitude, semblable au signal ultrasonore émis par les chauves-souris ou les dauphins, a permis à des chercheurs de mesurer de...
Le satellite Gaia a livré en avril 2018 des mesures astrométriques de haute précision pour plus d'un milliard de sources dont les AGB, étoiles de masse faible à...
Des chercheurs du CNRS, de l'Université d'Orléans et de la société Artimmune, en collaboration avec des cliniciens turcs, ont identifié un mécanisme clé de...
Après un court ralentissement entre 2014 et 2016, les émissions mondiales de CO2 d’origine fossile ont à nouveau augmenté de 1,6% en 2017 d’après le Global...
Il y a environ 66 millions d’années, à la fin du Crétacé, un astéroïde de la taille d’une petite ville est entré en collision avec la Terre, mettant fin au...
Des souris atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne récupèrent plus de 20% de force musculaire grâce à la metformine. Ce résultat visant à stopper le...
Des chercheurs font appel à l'intelligence artificielle pour améliorer les images de l'infiniment petit La prise d’images de qualité à l’aide de microscopes...
Les hémoglobines transportent des gaz tels que le dioxygène dans le corps. Alors que leur rôle est connu depuis un siècle, le détail du processus restait mal...
Des chercheurs du CNRS (1) et de l'Université Libre de Bruxelles ont élaboré la première cartographie mondiale de l'ammoniac atmosphérique (NH3) en analysant des...
Des physiciens viennent de développer une nouvelle approche pour resommer les sommes divergentes qui apparaissent lors de calculs concernant les systèmes de fermions...
Titan, le plus gros satellite de Saturne, a été survolé 127 fois par la sonde Cassini entre 2004 et 2017. Une équipe internationale a compilé l’ensemble des...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales