Posté par Redbran le Samedi 20/04/2019 à 14:00
Les vitrimères se mettent aussi au "bio" !

Le développement de matériaux verts performants est une préoccupation majeure de notre société pour faire face à l’épuisement des ressources fossiles. Pour la première fois en France, des chercheurs de l’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (CNRS/Université de Strasbourg), en partenariat avec l’Université de Technologie d’Eindhoven, ont synthétisé un vitrimère polyimine totalement biosourcé. Ils montrent les propriétés dynamiques de ce nouveau matériau dans un article de la revue Green Chemistry (RSC).

Le développement de nouvelles molécules biosourcées est un des enjeux majeurs de notre époque qui s’inscrit dans les évolutions sociales actuelles vers des produits verts. Il s’agit de faire face à l’épuisement annoncé des ressources fossiles et à la difficulté croissante pour certaines industries de pérenniser leurs approvisionnements en matières premières issues de différentes fractions du pétrole. La synthèse de molécules et polymères verts, respectueux de l’environnement, est avant tout une opportunité unique pour le secteur de la chimie de développer de nouvelles architectures (macro)moléculaires, et ceci à partir de la biomasse.

Les vitrimères sont des structures macromoléculaires dynamiques. Ces matériaux ont été développés par Ludwik Liebler en 2011, suite notamment aux travaux de Jean-Marie Lehn (Prix Nobel 1987 de chimie) sur les dynamères. Le comportement des vitrimères se place entre celui des thermoplastiques et celui des thermodurcissables, avec des propriétés innovantes dans une approche de développement durable, notamment en termes de fin de vie et de recyclage.

Des chercheurs de l’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (CNRS/Université de Strasbourg) et leurs collègues néerlandais, ont élaboré le premier vitrimère polyimine entièrement biosourcé. Ce dernier a été obtenu par synthèse à partir de dérivés de sucre simple (fructose) et de dérivés d’acides gras (issus d’huile végétale). Les propriétés "vitrimères" de ces matériaux ont ensuite été démontrées par la nature dynamique des liaisons imine réversibles, et l’adaptabilité de la structure du matériau sous différentes contraintes mécaniques et thermiques. Ce composé, renouvelable et adaptable, ouvre un nouveau champ pour l’industrie chimique et les matériaux polymères avec de nombreuses applications potentielles par exemple dans le biomédical ou le bâtiment.

© Luc Averous

Référence publication
Dhers S., Vantomme G., Avérous L.
Fully bio-based polyimine vitrimer derived from fructose - Green Chemistry - Février 2019
DOI: 10.1039/C9GC00540D

Contact chercheur:
- Luc Averous - Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé
Dernières news
Dans leur vie quotidienne, les humains utilisent des mots qui désignent des objets, des personnes, des situations ou des concepts: on appelle cela la référence....
La leishmaniose cutanée, causée par plusieurs espèces de parasites Leishmania, entraîne l’apparition de lésions localisées sur la peau et les muqueuses, pouvant...
Les neurones sont connectés entre eux par des synapses. L’efficacité de la transmission synaptique est modifiée dans les compartiments pré- ou/et post-synaptiques...
Les comètes issues des confins du Système solaire auraient pu jouer un rôle clef dans l’émergence des océans sur Terre. En bouleversant les critères d’étude...
Des simulations numériques révèlent que le phénomène de localisation d’Anderson, qui se manifeste dans le transport quantique, vérifie à deux dimensions et à...
Une étude internationale vient de démontrer pour la première fois l’existence d’un engramme, trace biologique de la mémoire, constitué de neurones...
Les fibres amyloïdes, des agrégats protéiques qui s’accumulent dans le cerveau sous forme de plaques dans certaines maladies neurodégénératives, peuvent être...
Les hausses des températures estivales observées dans les déserts polaires du Haut-Arctique canadien entraînent des changements rapides dans le sol. Une étude de...
Des scientifiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont conçu et testé une nouvelle méthodologie génomique qui a permis de révéler la...
L'imagerie stéréoscopique, fournie par nos deux yeux, nous donne une vision "en relief" des objets qui nous entourent. A l'aide d'impulsions laser harmoniques dans le...
La poussière minérale (du désert) présente dans l’atmosphère terrestre influence le climat de la planète, et ce depuis des millions d’années. Des...
Malgré les progrès récents en imagerie cérébrale, la représentation du monde visuel par le cerveau reste encore largement méconnue. En utilisant une nouvelle...
Cristaux poreux boostés par des liaisons chimiques fortes, les covalent organic frameworks (COF) accueillent de nouveaux membres dans leur famille grâce à des...
Les chercheurs ont identifié un locus produisant un long ARN non-codant spécifiquement exprimé dans les myofibroblastes, principales cellules effectrices de la...
La jeune entreprise VISUM, basée à Dublin, a dévoilé un système permettant d’améliorer le contrôle de la qualité au cours du processus de fabrication des...
Depuis l’incendie du 15 avril, de nombreux scientifiques ont proposé leur expertise pour la restauration du monument. Entretien avec Philippe Dillmann et Martine...
Les nanomatériaux bidimensionnels à base de carbone (type graphène) ou de nitrure de bore, réputés pour être chimiquement inertes, montrent en fait une...
Les poissons cichlides forment l’une des familles de vertébrés les plus diversifiées et ils constituent un modèle de référence en biologie évolutive de...
Deux chercheurs ont développé une nouvelle méthode pour multiplier les très grands nombres. Une avancée potentiellement historique pour...
Le 23 mai, la goélette de la Fondation Tara Océan quittera Lorient pour une expédition de six mois sur les fleuves européens. À son bord, une quarantaine de...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales