Posté par Adrien le Mardi 04/12/2018 à 08:00
Le synchrotron SOLEIL et le CEA font la lumière (par diffraction des rayons X) sur un combustible nucléaire

SOLEIL
Les chercheurs du CEA et du Synchrotron SOLEIL achèvent aujourd'hui une caractérisation microstructurale par diffraction des rayons X d’une section transverse de combustible nucléaire irradié en réacteur, expérience réalisée pour la première fois au monde et entamée depuis le mercredi 21 novembre 2018. Cette prouesse concrétise une collaboration de plusieurs années entre le CEA et SOLEIL pour adapter un des laboratoires du synchrotron à la réception et la manipulation d'un tronçon de combustible nucléaire dans sa gaine. De ce fait, SOLEIL devient le seul synchrotron capable de recevoir des échantillons massifs, très irradiants et contaminants, représentatifs de l’objet industriel tel qu’il est mis en oeuvre dans les réacteurs français. Les résultats obtenus permettront de mieux caractériser la microstructure du combustible nucléaire irradié. 

Depuis le 21 novembre 2018, la première expérience mondiale de caractérisation par diffraction des rayons X (DRX) d’un échantillon massif de combustible d’oxyde d’uranium irradié 5 ans dans un réacteur de la centrale EDF de Gravelines est menée avec succès sur la ligne de lumière  MARS du synchrotron SOLEIL. L’objet analysé est un échantillon de combustible UO2 de quelques milligrammes , d’une épaisseur moyenne de 50 µm. Il représente une section transverse complète d’un crayon de combustible nucléaire tel qu’il est exploité dans les réacteurs à eau pressurisée français: UO2 enrichi à 4,48 % en 235U irradié en réacteur et refroidi pendant 23 ans. Jusqu’à présent, les équipements existants de par le monde ne permettaient d’étudier que quelques grains de poudre.Les résultats permettront d’accéder à des informations particulièrement fines sur l’organisation structurale et microstructurale du combustible et l’évolution locale de cette organisation au sein même d’une pastille. De telles caractérisations contribueront à identifier les mécanismes physiques en jeu au sein du combustible afin de les prendre en compte dans la modélisation, et ainsi, de mieux prédire l’évolution de son comportement sous irradiation.Cette caractérisation par diffraction X sur synchrotron d’échantillon massif de combustible, très irradiant et contaminant fait de cette expérience une première mondiale.

Une ligne de lumière adaptée à la réception de matériaux irradiants

Ce succès est le fruit d’une collaboration entre les équipes du CEA à Cadarache (13) et à Saclay (91) et du Synchrotron SOLEIL (91). Pour répondre à ses besoins, le CEA souhaitait, dès les années 2000, pouvoir bénéficier d’une ligne de lumière "chaude" sur un synchrotron susceptible de recevoir des matériaux irradiants et contaminants. Depuis la construction du synchrotron, les équipes du CEA et de SOLEIL ont investi et travaillé de concert pour construire et adapter les équipements de la ligne de lumière MARS ("Multi-Analyses on Radioactive Samples").De nombreuses étapes étaient à franchir pour atteindre cet objectif: conception de blindages sur mesure autour du poste d’analyse de DRX ; réalisation d’un porte-échantillon compatible avec le poste d’analyse de DRX de la ligne MARS ;
- conception d’une protection biologique mobile pour transporter et permettre l’accostage de l’échantillon radioactif sur le poste d’analyse de la ligne MARS sans que les utilisateurs ne soient exposés aux radiations ;
- préparation d’un échantillon massif de combustible selon les spécifications requises ;
- obtention de l’autorisation de l’Autorité de Sûreté Nucléaire ;
- sortie de cet échantillon massif du laboratoire chaud (LECA-STAR) en respectant les critères de propreté radiologique.

Photo du dispositif d’analyse de l’échantillon © CEA/SOLEIL

De la diffraction X à la spectroscopie d’absorption X

La ligne MARS possède également un poste d’analyse par spectroscopie d’absorption des rayons X que le CEA et SOLEIL adaptent également pour recevoir des échantillons irradiants. À terme, SOLEIL, avec sa ligne MARS, sera le seul synchrotron au monde à posséder ces capacités pour la communauté scientifique des matériaux du nucléaire, parmi laquelle les équipes du CEA, qui auront un accès privilégié à la ligne MARS du fait des investissements réalisés dans ces équipements. 

L’échantillon est préparé à partir d’un crayon de combustible (1 cm de diamètre / 4 mètres de long, schéma à gauche), les chercheurs ont réalisé une tranche du combustible (milieu) et diverses opérations de préparation pour arriver à une lamelle de quelques milligrammes, d’une épaisseur de 50 µm et une largeur de 1 mm. © CEA

Rappel du principe de diffraction par rayons X © © CEA/SOLEIL

Notes:
- On appelle "lignes de lumière" les laboratoires des installations synchrotron. Le synchrotron SOLEIL compte 29 lignes de lumière. 
- Jusqu’à présent, les équipements existants de par le monde ne permettent d’étudier que quelques grains de poudre. Un échantillon de quelques milligrammes constitue donc un échantillon massif pour les chercheurs.
Dernières news
Une étude européenne lève le voile sur la diversité des gènes de résistance aux antibiotiques présents dans les bactéries du microbiote intestinal. Des équipes...
Au cours du processus de reproduction sexuée, les chromosomes échangent du matériel génétique par recombinaison (crossing-over), participant ainsi à la diversité....
Le dimanche 16 décembre 2018, la comète Wirtanen passera au plus près de la Terre. C’est probablement, pour une comète connue, l’un des passages les plus...
Les feux de biomasse émettent chaque année dans l’atmosphère une quantité importante de polluants. Ces panaches de pollution impactent localement et régionalement...
Normalement, faire fonctionner un dispositif électronique nécessite d’avoir un contrôle musculaire et nerveux total. Des recherches financées par l’UE viennent...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert de l’hélium dans l’atmosphère d’une exoplanète, gonflée comme un ballon. Bien que rare sur Terre, l’hélium est...
Les chercheurs ont découvert des concentrations anormales de la protéine bêta-amyloïde - une manifestation de l'alzheimer - chez 86% des personnes qui cherchent...
Comment le cancer se propage-t-il ? Alors qu’ils étudiaient les cellules tumorales du cerveau humain, une équipe de scientifiques de l’Institut de recherche du...
Lorsque des atomes s’agrègent et que l’ensemble présente une configuration électronique similaire à celle d’un atome isolé, on parle de superatome. Des...
Un signal modulé en fréquence et en amplitude, semblable au signal ultrasonore émis par les chauves-souris ou les dauphins, a permis à des chercheurs de mesurer de...
Le satellite Gaia a livré en avril 2018 des mesures astrométriques de haute précision pour plus d'un milliard de sources dont les AGB, étoiles de masse faible à...
Des chercheurs du CNRS, de l'Université d'Orléans et de la société Artimmune, en collaboration avec des cliniciens turcs, ont identifié un mécanisme clé de...
Après un court ralentissement entre 2014 et 2016, les émissions mondiales de CO2 d’origine fossile ont à nouveau augmenté de 1,6% en 2017 d’après le Global...
Il y a environ 66 millions d’années, à la fin du Crétacé, un astéroïde de la taille d’une petite ville est entré en collision avec la Terre, mettant fin au...
Des souris atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne récupèrent plus de 20% de force musculaire grâce à la metformine. Ce résultat visant à stopper le...
Des chercheurs font appel à l'intelligence artificielle pour améliorer les images de l'infiniment petit La prise d’images de qualité à l’aide de microscopes...
Les hémoglobines transportent des gaz tels que le dioxygène dans le corps. Alors que leur rôle est connu depuis un siècle, le détail du processus restait mal...
Des chercheurs du CNRS (1) et de l'Université Libre de Bruxelles ont élaboré la première cartographie mondiale de l'ammoniac atmosphérique (NH3) en analysant des...
Des physiciens viennent de développer une nouvelle approche pour resommer les sommes divergentes qui apparaissent lors de calculs concernant les systèmes de fermions...
Titan, le plus gros satellite de Saturne, a été survolé 127 fois par la sonde Cassini entre 2004 et 2017. Une équipe internationale a compilé l’ensemble des...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales