Posté par Redbran le Lundi 22/04/2019 à 14:00
STEREO resserre son étau sur l'hypothèse du 4ème neutrino
La collaboration STEREO, à laquelle sont associés le LPSC à Grenoble et le LAPP à Annecy, a présenté ses derniers résultats fin mars lors des Rencontres de Moriond. A ce jour, les mesures tendent à réfuter l’existence d’un 4ème neutrino dit stérile pour expliquer le déficit de neutrinos constaté auprès des réacteurs nucléaires. Et la probabilité qu’il en soit autrement se réduit comme une peau de chagrin. Actuellement STEREO a analysé quelques 65000 neutrinos sur une durée totale de 185 jours, et prévoit d'en traiter deux fois plus d’ici 2020, ce qui devrait suffire pour trancher définitivement la question.

Le détecteur STEREO est installé depuis fin 2016 à 10 m du coeur du réacteur de l'Institut Laue-Langevin (ILL) à Grenoble. Il mesure précisément les taux et les spectres d'énergie des neutrinos émis par le coeur dans 6 cellules de détection identiques. S'il existe un 4ème neutrino, il doit "osciller" avec les neutrinos standard, induisant un motif unique de distorsions spectrales d'une cellule à l'autre. Cependant, après analyse minutieuse, les spectres mesurés dans les 6 cellules du détecteur STEREO ont des formes compatibles. Ce résultat réduit considérablement le domaine d'existence du 4ème neutrino (Figure 1). En continuant à collecter des données, STEREO améliorera sa sensibilité et testera des zones avec des amplitudes d'oscillations encore plus faibles.

Figure 1: Zone d’exclusion tracée avec les dernières données STEREO dans le plan de l’amplitude d’oscillation vers un 4ème neutrino hypothétique (axe horizontal) et de la fréquence de cette oscillation correspondant à sa masse (axe vertical). Les courbes en noir délimitent les scénarios auparavant les plus probables, avec une étoile marquant le cas le plus vraisemblable. La région en rouge est rejetée par les mesures de l’expérience STEREO, avec un degré de certitude de 90%. La région en bleu représente la sensibilité théorique de réjection de l’expérience STEREO pour une précision statistique correspondant à 185 jours de données. Image Collaboration STEREO

STEREO est une expérience Franco-Allemande conçue et exploitée par une équipe de scientifiques de l'Irfu-CEA de Saclay, de l'Institut Laue-Langevin de Grenoble, du Laboratoire de Physique des Particules d'Annecy (LAPP/CNRS/Université Savoie Mont Blanc), du Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC, CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP) et l'Institut für Kernphysik Max-Planck à Heidelberg en Allemagne (MPIK).

Le LPSC et le LAPP ont réalisé la protection du détecteur vis à vis des bruits de fond (détecteur de muons, blindages en plomb et polyéthylène), l’électronique d’acquisition de données et le système d’étalonnage du détecteur. Les physiciens sont impliqués dans de nombreux secteurs de l’analyse dont la réponse en énergie du détecteur, l’extraction du signal neutrino, la prédiction du taux et du spectre des neutrinos et l’analyse statistique des mesures.

Pour aller plus loin
Article détaillé sur l'expérience STEREO
Le site de l'expérience STEREO
Les résultats détaillés sur le site du LPSC

Contact chercheuse:
Fanny Farget - DAS Nucléaire et application
Dernières news
Dans leur vie quotidienne, les humains utilisent des mots qui désignent des objets, des personnes, des situations ou des concepts: on appelle cela la référence....
La leishmaniose cutanée, causée par plusieurs espèces de parasites Leishmania, entraîne l’apparition de lésions localisées sur la peau et les muqueuses, pouvant...
Les neurones sont connectés entre eux par des synapses. L’efficacité de la transmission synaptique est modifiée dans les compartiments pré- ou/et post-synaptiques...
Les comètes issues des confins du Système solaire auraient pu jouer un rôle clef dans l’émergence des océans sur Terre. En bouleversant les critères d’étude...
Des simulations numériques révèlent que le phénomène de localisation d’Anderson, qui se manifeste dans le transport quantique, vérifie à deux dimensions et à...
Une étude internationale vient de démontrer pour la première fois l’existence d’un engramme, trace biologique de la mémoire, constitué de neurones...
Les fibres amyloïdes, des agrégats protéiques qui s’accumulent dans le cerveau sous forme de plaques dans certaines maladies neurodégénératives, peuvent être...
Les hausses des températures estivales observées dans les déserts polaires du Haut-Arctique canadien entraînent des changements rapides dans le sol. Une étude de...
Des scientifiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont conçu et testé une nouvelle méthodologie génomique qui a permis de révéler la...
L'imagerie stéréoscopique, fournie par nos deux yeux, nous donne une vision "en relief" des objets qui nous entourent. A l'aide d'impulsions laser harmoniques dans le...
La poussière minérale (du désert) présente dans l’atmosphère terrestre influence le climat de la planète, et ce depuis des millions d’années. Des...
Malgré les progrès récents en imagerie cérébrale, la représentation du monde visuel par le cerveau reste encore largement méconnue. En utilisant une nouvelle...
Cristaux poreux boostés par des liaisons chimiques fortes, les covalent organic frameworks (COF) accueillent de nouveaux membres dans leur famille grâce à des...
Les chercheurs ont identifié un locus produisant un long ARN non-codant spécifiquement exprimé dans les myofibroblastes, principales cellules effectrices de la...
La jeune entreprise VISUM, basée à Dublin, a dévoilé un système permettant d’améliorer le contrôle de la qualité au cours du processus de fabrication des...
Depuis l’incendie du 15 avril, de nombreux scientifiques ont proposé leur expertise pour la restauration du monument. Entretien avec Philippe Dillmann et Martine...
Les nanomatériaux bidimensionnels à base de carbone (type graphène) ou de nitrure de bore, réputés pour être chimiquement inertes, montrent en fait une...
Les poissons cichlides forment l’une des familles de vertébrés les plus diversifiées et ils constituent un modèle de référence en biologie évolutive de...
Deux chercheurs ont développé une nouvelle méthode pour multiplier les très grands nombres. Une avancée potentiellement historique pour...
Le 23 mai, la goélette de la Fondation Tara Océan quittera Lorient pour une expédition de six mois sur les fleuves européens. À son bord, une quarantaine de...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales