Posté par Isabelle le Mardi 12/10/2021 à 13:00

Les sommets des Alpes verdissent... et certains beaucoup plus vite que d’autres

C’est une conséquence moins connue des changements globaux qui sont en cours: depuis quelques décennies, les plantes colonisent peu à peu les espaces de haute altitude et les sommets de nos montagnes verdissent. Une étude internationale, publiée dans Global Change Biology, permet pour la première fois de mieux comprendre ce phénomène à l’échelle des Alpes européennes grâce à l’utilisation d’images satellite.

Crête située entre le Becca d'Aver et la Cima Longhede sur la commune de Torgnon (Aoste, Italie). Altitude: 2500 m. Le versant nord (à droite de l’image) montre une dynamique de colonisation par les arbustes et les arbres.
Copyright: Marta Galvagno / ARPA.

Si la plupart des écosystèmes situés au-dessus de la limite supérieure des forêts présentent un verdissement significatif depuis au moins 20 années, le phénomène est beaucoup plus rapide dans certains massifs. C’est particulièrement le cas en France, où quelques grands massifs des Alpes du sud comme l’Oisans ou le Mercantour peuvent être considérés comme des points chauds de verdissement (greening hotspots). A l’échelle plus locale, il est montré que le verdissement affecte principalement les versants pierreux, exposés au nord et situés au-dessus de 2200 m d’altitude. Dans ces conditions, la dynamique de colonisation par les plantes (principalement des graminées, arbustes et arbres pionniers) est très marquée. Tout se passe comme si les plantes de ces milieux inhospitaliers étaient celles qui profitaient le plus des changements en cours. Les quelques observations de terrain disponibles confirment ces résultats.

Avec l’augmentation marquée des températures estivales en montagne depuis les années 1980, les conditions deviennent globalement plus favorables à la croissance des plantes, mais les écosystèmes réagissent plus ou moins rapidement et fortement à ce changement climatique. Leur réponse est modulée par des conditions locales telles que la durée d’enneigement, la disponibilité en eau, la fertilité et la stabilité des sols, l’activité pastorale, etc. C’est en considérant l’ensemble de ces facteurs que pourront être analysées plus finement les causes de la variabilité géographique du verdissement et ses conséquences sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes d’altitude.

Végétation pionnière d’éboulis à proximité du col du Galibier (Hautes-Alpes) vers 2800 m d’altitude, soit au-dessus de la limite supérieure des pelouses d’alpage. C’est l’un des principaux habitats de haute altitude dans lequel s’observe un verdissement prononcé depuis quelques décennies. Ce verdissement s’explique par la densification du couvert de plantes herbacés, qui bénéficient d’étés plus chauds tout en conservant une bonne alimentation en eau.
Copyright: Philippe Choler / LECA

Laboratoire CNRS impliqué:
Laboratoire d’Ecologie Alpine (LECA - CNRS / Université de Grenoble / Université Savoie Mont Blanc)

Référence:
Choler, P., Bayle, A., Carlson, B.Z., Randin, C., Filippa, G., & Cremonese, E. (2021). The tempo of greening in the European Alps: Spatial variations on a common theme. Global Change Biology, 00,000-000, https://doi.org/10.1111/gcb.15820

Contacts:
- Philippe Choler - Chargé de mission eLTER-RI - philippe.choler at univ-grenoble-alpes.fr
- Julien Renaud - Correspondant communication - Laboratoire d´Ecologie Alpine (LECA - CNRS / Univ Savoie Mont Blanc / Univ. Grenoble Alpes) - julien.renaud at univ-grenoble-alpes.fr
Dernières actualités
De nombreuses pathologies du système nerveux central, comme l’autisme, la maladie de Parkinson,...
Août 2021: puissants séismes en Haïti et en Alaska ; septembre: le Mexique et l’Australie...
Tout comme nous acquérons des provisions de nourriture ou des piles de rechange, les bactéries...
Le développement de muscles artificiels ou autres systèmes actionnables repose sur...
A la rencontre des 42: L’ESO publie les clichés de certains des astéroïdes les plus...
La demande pour le charbon -de loin le plus polluant des carburants- connaît une hausse rapide, et...
La planète Vénus peut être considérée comme la jumelle maléfique de la Terre. À première...
Plusieurs rumeurs ont circulé à propos des effets qu’aurait le vaccin sur la fertilité...
Lutter contre l’extinction des espèces est une nécessité afin d’assurer la pérennité du...
Pour extraire les charges électriques produites dans les cellules photovoltaïques, on emploie une...
Les amateurs d’astronomie ont eu une rare occasion de parler de la planète Mercure au début du...
Les montagnes d'Oman sont formées d'un lambeau de plaque tectonique océanique, posé sur le...
Un traceur miniature avec une colle biotechnologique a été développé pour explorer par...
Relier les propriétés lumineuses et la structure d'un matériau à l'échelle du nanomètre donne...
Grâce au radiotélescope géant européen LOFAR, une équipe internationale comprenant des...
Avec la COVID, la vente d’antimicrobiens a grimpé en flèche et, avec elle, les préoccupations...
NLRP3 est un senseur de stress cellulaire participant à la détection des infections et la mise en...
Une équipe scientifique internationale vient de mettre au point une nouvelle méthode d’analyse...
Les huîtres seraient un repas de choix pour les amoureux qui souhaitent pimenter leur vie...
En combinant lasers de puissance et champs magnétiques intenses, des chercheurs sont parvenus,...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales