Posté par Adrien le Lundi 10/12/2018 à 08:00
Silicose: une cible thérapeutique pour cette maladie en recrudescence ?
Des chercheurs du CNRS, de l'Université d'Orléans et de la société Artimmune, en collaboration avec des cliniciens turcs, ont identifié un mécanisme clé de l'inflammation pulmonaire induite par l'exposition à la silice, conduisant à la silicose, une maladie incurable. Leur étude chez la souris et les patients, publiée dans Nature Communications le 6 décembre 2018, montre que dégrader l'ADN extracellulaire bloque l'inflammation, suggérant une piste thérapeutique.

Cellule dendritique (un type de cellule immunitaire) exposée à la silice en état de stress cellulaire.
Le stress cellulaire se caractérise par la présence d'ADN (en bleu, normalement confiné au noyau et aux mitochondries) dans le cytoplasme et à l'extérieur de la cellule, ainsi que par l'activation de la voie STING avec formation de "punctae" (en rouge). Les cristaux de silice internalisés par la cellule sont visibles sous forme de grains translucides sur l'image de droite.
© David Gosset / Plateforme P@CYFIC / CBM / CNRS

La silicose est une maladie pulmonaire incurable (si ce n'est par une greffe de poumons) provoquée par l'inhalation de silice. Connue comme la maladie des mineurs, c'est loin d'être une maladie du passé (1): de nouvelles utilisations du sable sous pression, telles que le sablage ou l'exploitation des gaz de schistes, exposent professionnels et riverains. La silicose touche toujours des dizaines de millions de personnes dans le monde, notamment dans les secteurs de la construction, de l'exploitation minière, mais aussi du textile ou des prothèses dentaires.

Dans les voies aériennes, les microparticules de silice provoquent stress et mort des cellules, et in fine une inflammation chronique et une fibrose (remplacement du tissu pulmonaire par du tissu cicatriciel). Il en résulte une dégradation irréversible des capacités respiratoires car la silice n'est pas éliminée. C'est dans ce cadre que l'équipe de Valérie Quesniaux, au laboratoire Immunologie et neurogénétique expérimentales et moléculaires (CNRS/Université d'Orléans), a étudié le mécanisme menant à l'inflammation chronique.

Chez la souris exposée à la silice, les chercheurs ont montré que l'ADN libéré dans les voies aériennes par la mort des cellules active une cascade de signalisation connue sous le nom de "voie STING", qui aboutit à une inflammation pulmonaire, prémisse de la silicose. Ils ont aussi établi qu'un traitement par une enzyme éliminant l'ADN libéré dans les voies aériennes, la DNAse I, supprime cette inflammation pulmonaire.

L'équipe a collaboré avec des cliniciens qui suivent depuis une dizaine d'années une épidémie de silicose du XXIe siècle chez des hommes jeunes, touchant des villages entiers de Turquie: à l'origine, le sablage des jeans par propulsion de sable à haute pression pour donner un aspect usé au denim (2). À l'université Atatürk, Metin Akgun et ses collègues ont observé une augmentation de la quantité d'ADN libre et de marqueurs inflammatoires dans le sang et les expectorations de patients atteints de silicose. Une forte activation de la voie STING a également été mise en évidence dans le tissu pulmonaire de patients souffrant de fibrose pulmonaire.

Le mécanisme mis en évidence chez les souris exposées à la silice semble donc aussi impliqué chez l'homme. Ces travaux suggèrent que la DNAse I, déjà utilisée dans d'autres pathologies, comme la mucoviscidose, pourrait être bénéfique chez les patients exposés à la silice.

Ce travail a été cofinancé par l'Union européenne et la région Centre-Val de Loire dans le cadre du Fonds européen de développement régional (FEDER N°2016-00110366).

Notes:

(1) En savoir plus: Consulter le site web
(2) Plus de 96 % des travailleurs développent une silicose (c'est le taux de prévalence le plus élevé connu pour cette maladie). Aujourd'hui interdite en Turquie, cette pratique subsiste dans d'autres pays.
Dernières news
La surpêche modifie la composition des communautés de poissons, ce qui peut affecter la manière dont les espèces interagissent les unes avec les autres ainsi...
Des astrophysiciens ont recueilli des preuves directes de la cristallisation de naines blanches. Dans certains cas, ces étoiles ont ralenti leur vieillissement de près...
La plupart des mutations sont délétères. Sans sélection naturelle, elles s’accumuleraient et diminueraient peu à peu la survie des organismes. Une étude du...
Des noyaux de Bore-20 et 21 ont récemment été produits pour la première fois au RIKEN-RIBF situé au Japon. Cette performance aux limites des capacités actuelles...
Les chercheurs du programme Graphene Flagship ont mis au point des dispositifs spintroniques à base de graphène utilisant à la fois la charge électronique et le spin...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert que les photons expulsés lors de la création d’un trou noir paraissent désordonnés, alors qu’ils sont en fait...
Du rôle de ses bandes blanches à sa lutte pour la reproduction en passant par son hermaphrodisme, le poisson-clown n’a pas fini de nous étonner. Retour sur la...
Les écosystèmes riches en biodiversité sont plus stables face à la plupart des perturbations, telles que les sécheresses, les canicules ou les apports de...
Cultivées dans le monde entier, les variétés hybrides F1, malgré leurs atouts indéniables, demeurent coûteuses à produire. Mais plus pour longtemps. En modifiant...
[i]Un code de calcul massivement parallèle pour une simulation ab-initio réaliste et prédictive de l’interaction laser-matière à ultra-haute...
Mettre un pied devant l’autre, rien de plus simple en apparence. Les chercheurs en neurosciences et en biomécanique vont pourtant de surprise en surprise, comme...
Le contenu en grains de pollen des sédiments lacustres a permis de retracer l’histoire des biomes montagnards du Cameroun au cours des derniers 90 000 ans. Cette...
Les jonctions métalliques sont des éléments majeurs de tout dispositif électronique intégré et le courant électrique passe au travers de ces jonctions par un...
Des procédés chimiques bien rodés révèlent parfois des surprises. En marquant une longue pause lors de la formation d’oxydes métalliques, des chercheurs du...
Une équipe du Département de chimie utilise un composé connu depuis des décennies pour synthétiser de nouvelles molécules thérapeutiques La nature renferme un...
Les déchets plastiques se fragmentent en micro- et nanoparticules, et libèrent également du carbone organique dissous dont les additifs plastiques qui seraient...
Comment mieux transporter et délivrer les principes actifs anticancéreux au niveau des cellules malades ? Des chercheurs de l’Institut Galien Paris-Sud (IGPS,...
Depuis son ouverture au mois d’avril 2018, le Planétarium et le Centre d’Accueil des Visiteurs de l’ESO Supernova a partagé les merveilles de l’Univers avec...
Certaines éponges méditerranéennes, de la famille des Crambeideae, se protègent des prédateurs en émettant en permanence un nuage d’alcaloïdes tout autour...
Selon de plus en plus de scientifiques, l’un des principaux déterminants de la douleur chronique - ennui de santé le plus lourd en raison tant de sa prévalence que...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales