Posté par Adrien le Jeudi 07/02/2019 à 08:00
Des siestes pas de tout repos

Chez les gens qui dorment 6 heures ou plus par nuit, le besoin de faire de longues siestes pourrait être un marqueur de maladie encore non diagnostiquée.
Les longues siestes sont associées à un risque cardiovasculaire plus élevé chez les bons dormeurs nocturnes

Dans plusieurs pays, la sieste est considérée comme une habitude bénéfique pour la santé, mais cette croyance est-elle fondée ? Tout dépend de vos habitudes de sommeil pendant la nuit, suggère une étude internationale réalisée par une trentaine de chercheurs, dont Paul Poirier, professeur à la Faculté de pharmacie et cardiologue au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

À l’aide de données portant les habitudes de vie de 116 632 personnes de 21 pays suivies pendant près de 8 ans, les chercheurs ont constaté que le risque d’événements cardiovasculaires graves ou de décès dépendait d’une combinaison des heures de sommeil nocturne et du temps consacré à la sieste.

Leur étude, publiée par l’European Heart Journal, rapporte que le risque cardiovasculaire augmente lorsque le temps total de sommeil quotidien s’écarte de la fenêtre des 6 à 8 heures. Ainsi, les gens qui dorment quotidiennement moins de 6 heures semblent légèrement plus à risque - environ 9% - que ceux qui dorment de 6 à 8 heures. Chez les gens qui dorment de 8 à 9 heures, de 9 à 10 heures ou plus de 10 heures, le risque augmente respectivement de 5%, de 17% et de 41% par rapport aux dormeurs moyens.

Par ailleurs, la durée de la sieste n’a aucune incidence sur le risque cardiovasculaire chez les gens qui dorment moins de 6 heures par nuit. Par contre, chez les personnes qui dorment plus de 6 heures par nuit, ce risque augmente en fonction de la durée de la sieste; il est 30% plus élevé chez les personnes qui font une sieste d’une heure ou plus par jour.

«Chez les gens qui dorment moins de 6 heures par nuit, la sieste semble être un mécanisme compensateur pour le manque de sommeil. Chez ceux qui dorment beaucoup la nuit, la fatigue qui survient pendant la journée peut être un marqueur de maladie encore non diagnostiquée», avance Paul Poirier.

Si la question du sommeil est abordée systématiquement avec les patients souffrant d’apnée du sommeil et d’hypertension, elle n’est pas avec les autres patients, souligne le cardiologue. «Peut-être à tort, reconnaît le cardiologue. Les patients devraient donc s’assurer de mentionner leurs problèmes de sommeil à leur médecin.»
Dernières news
Un projet financé par l’UE a dévoilé un nouveau dispositif destiné aux véhicules hybrides qui combine la haute densité énergétique des batteries lithium-ion à...
Des physiciens ont démontré qu’il est possible de contrôler de façon quantique un spin unique multi-niveaux porté par un aimant moléculaire - constituant un...
Une équipe internationale s’interroge sur les nouvelles technologies qui améliorent les compétences physiques et cognitives de l’humain, sur leur développement...
Code de bonnes pratiques contre la désinformation: la Commission invite les signataires à intensifier leurs efforts La Commission européenne a publié les premiers...
S’inspirant de la fourmi du désert réputée pour être une extraordinaire navigatrice solitaire, des chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille Université, à...
Une équipe de l’IBS a déterminé la structure d’une metalloprotéine présente chez les bactéries et explique par là-même comment ses gènes sont bavards... ou...
Des scientifiques suisses ont mis au point des sondes conçues pour révéler les forces physiques à l’oeuvre à l’intérieur des cellules vivantes. Une première...
L'émergence des véhicules électriques et du stockage des énergies renouvelables souligne le besoin d’augmenter la densité énergétique des batteries tout en...
Des scientifiques prouvent que l’écart entre le résultat attendu et le résultat réel est perçu comme une récompense Vous aimez vous faire surprendre par cette...
Si l’existence d’une réduction du débit sanguin cérébral chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer est connue depuis des décennies, son rôle dans...
Jusqu’à présent, la faune édiacarienne du bassin de Podolya en Ukraine était considérée comme faisant partie du même domaine que celle de la Mer Blanche en...
De nouveaux processus de récupération permettent d’obtenir des alliages de haute performance et à bas coûts à base de terres rares. Des chercheurs financés...
Bien que de plus en plus utilisées pour l'imagerie cellulaire ou la bio-ingénierie tissulaire, le devenir à long terme des nanoparticules magnétiques au sein des...
L’apparition des premiers mouvements chez des êtres multicellulaires sur Terre serait bien plus ancienne que ce que l’on pensait. C’est du moins ce que suggèrent...
Les glissements de terrain génèrent des ondes sismiques, comme l’ont montré de précédentes mesures à partir de sismomètres placés à proximité de pentes...
Il existe un moyen plus rentable de rouvrir les mines désaffectées et inondées d’Europe. Des scientifiques ont démontré comment y parvenir, avec un nouveau...
En combinant des techniques de microscopie laser et de hautes pressions, des physiciens ont mis au point la première méthode expérimentale permettant de mesurer avec...
Dans les interactions entre un récepteur biologique et son ligand, l'eau avoisinante a son mot à dire. Une équipe pluridisciplinaire du CNRS dévoile le rôle des...
Les prévisions de la contribution de l’Antarctique à l’élévation du niveau de la mer au cours du siècle vont de zéro à plus d’un mètre. Les valeurs les...
Dans les archives glaciaires, les éruptions volcaniques passées sont associées à des pics de concentration de sulfate. Pour estimer la contribution volcanique aux...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales