Posté par Isabelle le Lundi 30/03/2020 à 14:00

Les sédiments accumulés dans les égouts témoignent...


(c)Cyril FRESILLON/ISTO/CNRS Photothèque
Une collaboration française impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) a étudié une archive sédimentaire atypique: les matières accumulées entre mai 2015 et mars 2016 dans un bassin de décantation du réseau d'assainissement d'Orléans. L'utilisation de marqueurs originaux leur a permis de relier le contenu de ces sédiments aux évènements pluvieux durant cette période.

Les carottes sédimentaires prélevées au fond des lacs ou des rivières permettent de "lire" les évolutions passées du climat et des écosystèmes. De même, les sédiments accumulés dans les égouts peuvent être vus comme des archives du milieu urbain à notre époque, marquée par l'empreinte de l'Homme (Anthropocène). C'est l'idée directrice du projet de recherche Golden Spike, mené en 2017-2018 à Orléans, avec le soutien d'Orléans Métropole.

Les scientifiques ont tiré parti des travaux de rénovation de la "chambre à sable" d'Orléans. Cet ouvrage permet la décantation des particules charriées par les eaux usées et pluviales, en amont des stations d'épuration. Entre deux opérations de curage des sédiments, une carotte de 1,5 m de long, correspondant à près d'un an d'accumulation de matières, a été prélevée.



Elle présente des changements nets avec, à sa base, des sédiments fins et organiques (les plus anciens), puis des sédiments grossiers et minéraux et, au sommet, des sédiments fins et minéraux (les plus récents). Pour comprendre l'origine de ces différents compartiments, les chercheurs ont utilisé des marqueurs originaux: des traceurs fécaux (acides biliaires), des radioéléments et des microbilles de verre qui entrent dans la composition des peintures blanches de marquage au sol pour en augmenter le pouvoir réfléchissant (passage piétons, lignes de circulation).


Les marqueurs fécaux se sont révélés très abondants dans les sédiments organiques, témoignant d'un apport d'eaux usées. À l'inverse, les microbilles de verre ont principalement été retrouvées dans les sédiments minéraux, signant un apport d'eaux pluviales.

Les chercheurs ont ensuite comparé leur séquence de sédiments à l'évolution des débits des eaux dans le réseau et aux évènements pluvieux. En l'absence de pluies, les matières déposées dans la chambre à sable le sont essentiellement par les eaux usées, chargées en matières organiques. À l'inverse, lors de fortes précipitations, les particules minérales grossières provenant du lessivage des chaussées et trottoirs sont prédominantes.

Selon l'étude, ces archives atypiques répondent très directement aux évènements météorologiques affectant le milieu urbain. En particulier, les précipitations perturbent la sédimentation régulière des eaux usées, en charriant et déposant des matières très distinctes, à l'instar des épisodes de crues dans les lacs.

La suite de ces travaux est consacrée aux dépôts accumulés depuis plus de trente ans dans la chambre à sable et sauvegardés avant les travaux de rénovation. D'autres marqueurs - des médicaments notamment - permettront de tracer certains éléments du quotidien des populations urbaines.

La collaboration associe l'Institut des Sciences de la Terre d'Orléans (CNRS-Université d'Orléans-BRGM), le laboratoire "Environnements, dynamiques et territoires de la montagne" (CNRS-Université Savoie Mont-Blanc), le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) et le Bureau de recherches géologiques et minières.

Références:
High-resolution sedimentary record of anthropogenic deposits accumulated in a sewer decantation tank. Anthropocene
Dernières actualités
Pourquoi y a t’il plus d’espèces dans les tropiques que dans les régions tempérées ? C’est une question sans cesse remise en avant mais ne trouvant pas de...
À la pharmacie, devant la tablette des suppléments d'oméga-3, le visage des clients qui scrutent la composition des gélules est souvent perplexe. L'avalanche...
Infectiologie, imagerie médicale... Des chercheurs du CEA-Joliot, en collaboration avec l'Iramis, synthétisent des bambusurils fonctionnalisables par "chimie click"...
Des scientifiques de l’Université PSL, au sein de l’ENS - PSL et de l’Observatoire de Paris - PSL, en collaboration avec des chercheurs du CNRS membres de l’UMI...
ATLAS et CMS ont présenté leurs résultats les plus récents concernant de nouvelles signatures permettant la détection du boson de Higgs auprès du LHC. Les...
Des chercheurs de l’Université de Montréal découvrent comment une mutation cancéreuse clé active la télomérase, l’enzyme antiâge qui rend les cellules...
Nous avons presque tous eu la roséole lorsque nous étions petits. Nous en avons tous guéri, mais le virus responsable de cette maladie, l'herpèsvirus humain de type...
Le système immunitaire adaptatif des vertébrés a deux caractéristiques. Premièrement, la capacité de créer, par recombinaison somatique orchestrée par la...
La simple question "Où se termine le tableau périodique des éléments ?" suscite depuis longtemps l'intérêt des scientifiques. Dans ce contexte, la compréhension...
A travers le règne animal, les individus génétiquement apparentés se ressemblent. Mais cette ressemblance accrue traduit-elle le simple fait d’avoir un certain...
Les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), la Faculté de Médecine de l’Université de Genève (UNIGE), le Centre de Recherche en Infectiologie de l’Université...
Les scientifiques du laboratoire Sys2diag (CNRS/Alcen) et les médecins du CHU de Montpellier ont présenté aujourd’hui les premiers résultats de l’étude clinique...
Une étude multicentrique menée par une équipe de l’UNIGE, des HUG, du CHUV et de l’Hôpital de St-Gall démontrent qu’un usage plus restreint des antibiotiques...
Des paléontologues de l’Université McGill et de l’Université de l’Alberta ont découvert chez un ancien reptile des dents recouvertes d’un émail spécial...
Des chercheurs du CEA-Jacob en collaboration avec l’école d’ingénieurs Sup’Biotech ont mis au point un outil génétique permettant l'expression à long terme...
L'étude d'antinoyaux légers, de leur création à leur annihilation, facilitera à l'avenir la recherche indirecte de matière noire. La collaboration ALICE...
Les astronomes utilisant les télescopes de l'Observatoire Européen Austral (ESO) ont découvert des taches géantes à la surface d'étoiles extrêmement chaudes...
Prisées pour concevoir des médicaments, de tensioactifs et d’additifs, les amines aliphatiques peuvent s’obtenir par hydroaminométhylation. Des chercheurs du LHFA...
La chaîne varisque, ou hercynienne, est une chaîne de montagnes qui affleure notamment dans le Massif Central français et qui est souvent comparée à l’Himalaya....
Les collaborations ALICE, CMS et LHCb présentent de nouveaux résultats montrant comment les particules contenant des quarks c peuvent jouer le rôle de "messagers"...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales