Posté par Adrien le Mercredi 19/01/2022 à 09:00

Une saison des poussières sur Mars plus turbulente que prévu

Mars possède une basse atmosphère encline à la turbulence. Sa fine atmosphère, généralement dépourvue de nuages, et la faible inertie thermique de sa surface favorisent de forts gradients de température proche de la surface, qui entraînent l’apparition de turbulence convective.

Schéma illustrant les principaux processus turbulents mis en évidence à la surface de Mars. © LMD

Une équipe de planétologues du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) ont récemment pu investiguer la turbulence atmosphérique martienne sur plus d’une année grâce aux données de la mission InSight.Ils observent en particulier des chutes de pression soudaines qui indiquent le passage d’un tourbillon dans l’environnement d’InSight. Leur suivi permet de mettre en lumière une saison particulièrement turbulente en automne/hiver (au moment de la "saison des poussières") avec à la fois une augmentation du nombre de tourbillons de jour et l’apparition de tourbillons nocturnes.

Ils étudient aussi les turbulences dites "locale" et "non locale". La turbulence ‘non locale’ est due à des phénomènes atmosphériques de l’ordre du kilomètre ou plus qui sont déplacés par les vents d’environnement et détectés par le senseur de pression. Il s’agit généralement de cellules de convection créées en journée par le réchauffement de la surface et de l’air juste au-dessus qui tend alors à monter (voir Figure 1). La turbulence ‘non locale’ est ainsi la plus forte autour de 12-13h. Elle ne montre qu’une variation saisonnière modérée. La turbulence ‘locale’, à l’opposé, donne des résultats remarquables et beaucoup plus inattendu. Les chercheurs observent l’existence de turbulence locale forte durant la nuit en automne/hiver, ce qui est exceptionnel comparé aux nuits habituellement ultra stables sur Mars (dues au refroidissement radiatif extrêmement efficace qui inhibe toute convection). Ils mettent également en avant une forte évolution saisonnière de la turbulence locale de jour, avec une turbulence importante et régulière au printemps/été, un épisode extrêmement variable (et lié aux vents d’environnement) fin automne/début hiver et entre, deux saisons de très faible turbulence locale.

Après l’analyse des mesures de la mission InSight sur Mars, l’étude conclue que la saison des poussières sur Mars conduit à la formation accrue de tourbillons et de mouvements turbulents dans l’atmosphère, de jour comme de nuit. Ceci aura certainement des répercussions majeures sur la dynamique des tempêtes de poussière et les processus éoliens sur Mars.

Publication:
Chatain, A., Spiga, A., Banfield, D., Forget, F., & Murdoch, N. (2021).
Seasonal variability of the daytime and nighttime atmospheric turbulence experienced by InSight on Mars.
Geophysical Research Letters, 48, e2021GL095453.
Dernières actualités
D’ordinaire, les mauvaises nouvelles sur le réchauffement annoncent un record inquiétant à la...
Selon une nouvelle étude de l’Université McGill, les personnes exposées aux feux de forêt...
Les microARN ("miARN"), qui répriment des gènes spécifiques, pourraient être des suppresseurs...
Matériau essentiel à la conduction électrique, le cuivre est aujourd’hui l’un des métaux...
La sonde spatiale de l’ESA vient de passer tout près du Soleil, l’occasion de faire des images...
S’il y a une leçon à retenir de la débâcle de l’hydroxychloroquine, c’est qu’une...
- Des scientifiques viennent de caractériser une protéine cruciale des cellules du foie,...
Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) constituent un important problème de...
Le sol lunaire n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire pousser des plantes. Et pourtant, ça...
L’éruption explosive du volcan sous-marin Hunga, aux Tonga, le 15 janvier dernier a engendré...
Des champignons mortels bien différents produisent la même toxine, l’amanitine. Toutefois, son...
D’après des chercheurs de l’Université McGill, et leurs collègues d’Italie,...
C’est l’une des dernières opérations réalisées dans le cadre des essais préliminaires...
Qu’y a-t-il de commun entre l’embouchure d’un fleuve, là où le niveau de la mer...
Après une cure de jouvence de trois ans, les installations du LHC viennent d’être...
L’étude des satellites d’astéroïdes est une science relativement jeune comparée aux...
C’est le genre de découverte dont la force d’attraction engloutit tous les superlatifs, ne...
Environ 500 millions d’humains souffrent du diabète, maladie métabolique traduisant un...
Des travaux récents ont mis en évidence que la fourrure de diverses espèces de mammifères...
Lorsque deux galaxies fusionnent, les trous noirs supermassifs qui se cachent dans leurs noyaux...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales