Posté par Adrien le Mardi 12/02/2019 à 08:00
Le rôle de l'eau dans les récepteurs biologiques
Dans les interactions entre un récepteur biologique et son ligand, l'eau avoisinante a son mot à dire. Une équipe pluridisciplinaire du CNRS dévoile le rôle des liaisons l'eau, les récepteurs et les ligands lors de leurs mises en relation. Cette découverte, publiée dans Chemical Science apporte une compréhension accrue des principes régissant la reconnaissance moléculaire des récepteurs biologiques dans l'eau.


Exploration du rôle des molécules d'eau dans la formation de complexes d'inclusion entre polyélectrolytes.
©2018 Royal Society of Chemistry.

Pour qu’une clef rentre dans une serrure, il faut mettre de l’huile. C’est un peu la même chose qu’il se passe au niveau des récepteurs biologiques. La conception de récepteurs artificiels, capables de rivaliser avec leurs homologues naturels, repose depuis longtemps sur une complémentarité géométrique "clef-serrure". Dans ce modèle, les molécules d’eau environnantes jouent un rôle encore peu connu sur lequel se penchent les chercheurs du CNRS. Dans ce contexte, des travaux impliquant des chercheurs de l’institut de chimie et de biochimie supramoléculaires (CNRS/Université de Lyon 1), du Laboratoire de chimie de l’école normale supérieure de Lyon (CNRS/Ecole normale supérieur de Lyon/Université de Lyon 1), de l’Institut de chimie et biologie des membranes et des nano-objets (CNRS/Université de Bordeaux/Institut National Polytechnique Bordeaux Aquitaine), de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/ENSCM/Université de Montpellier), et de l’Institut des sciences analytiques (CNRS/Université Lyon 1) ont fait l’objet d’une publication dans la revue Chemical Science.

Cette équipe multidisciplinaire a combiné expériences de physico-chimie expérimentale et modélisation numérique pour explorer les facteurs régissant l’association par inclusion entre une molécule cyclique polyanionique (électronégatif) et une série d’ions polycationiques (électropositif). La dissection des contributions énergétiques et structurelles démontre que la complémentarité géométrique parfaite entre une clef et une serrure ne mène pas forcement à l’association la plus forte. Cette parfaite complémentarité, généralement recherchée, implique du couple qu’il se dissocie un maximum de l’eau avoisinante. Or, le couple doit garder un ancrage dans son milieu aqueux.

De façon inattendue, et jusqu’ici peu exploitée, les scientifiques expliquent que la conception d’une clef ou d’une serrure qui ne s’accorde pas parfaitement avec son partenaire permet d’exposer au maximum les zones hydrophiles du couple formé. Cette découverte d’une nouvelle stratégie, consistant à préserver la solvatation des zones polaire quitte à sacrifier légèrement la correspondance géométrique entre la clef et sa serrure, offre une nouvelle piste de recherche dans le domaine de la reconnaissance moléculaire dans l’eau.

Références

E. Jeamet, J. Septavaux, A. Héloin, M. Donnier-Maréchal, M. Dumartin, B. Ourri, P. Mandal, I. Huc, E. Bignon, E. Dumont, C. Morell, J.-P. Francoia, F. Perret, L. Vial, J. Leclaire.
Wetting the Lock and Key Enthalpically Favours Polyelectrolytes Binding
Chemical Science - Octobre 2018
DOI: 10.1039/C8SC02966K
Dernières news
Un projet financé par l’UE a dévoilé un nouveau dispositif destiné aux véhicules hybrides qui combine la haute densité énergétique des batteries lithium-ion à...
Des physiciens ont démontré qu’il est possible de contrôler de façon quantique un spin unique multi-niveaux porté par un aimant moléculaire - constituant un...
Une équipe internationale s’interroge sur les nouvelles technologies qui améliorent les compétences physiques et cognitives de l’humain, sur leur développement...
Code de bonnes pratiques contre la désinformation: la Commission invite les signataires à intensifier leurs efforts La Commission européenne a publié les premiers...
S’inspirant de la fourmi du désert réputée pour être une extraordinaire navigatrice solitaire, des chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille Université, à...
Une équipe de l’IBS a déterminé la structure d’une metalloprotéine présente chez les bactéries et explique par là-même comment ses gènes sont bavards... ou...
Des scientifiques suisses ont mis au point des sondes conçues pour révéler les forces physiques à l’oeuvre à l’intérieur des cellules vivantes. Une première...
L'émergence des véhicules électriques et du stockage des énergies renouvelables souligne le besoin d’augmenter la densité énergétique des batteries tout en...
Des scientifiques prouvent que l’écart entre le résultat attendu et le résultat réel est perçu comme une récompense Vous aimez vous faire surprendre par cette...
Si l’existence d’une réduction du débit sanguin cérébral chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer est connue depuis des décennies, son rôle dans...
Jusqu’à présent, la faune édiacarienne du bassin de Podolya en Ukraine était considérée comme faisant partie du même domaine que celle de la Mer Blanche en...
De nouveaux processus de récupération permettent d’obtenir des alliages de haute performance et à bas coûts à base de terres rares. Des chercheurs financés...
Bien que de plus en plus utilisées pour l'imagerie cellulaire ou la bio-ingénierie tissulaire, le devenir à long terme des nanoparticules magnétiques au sein des...
L’apparition des premiers mouvements chez des êtres multicellulaires sur Terre serait bien plus ancienne que ce que l’on pensait. C’est du moins ce que suggèrent...
Les glissements de terrain génèrent des ondes sismiques, comme l’ont montré de précédentes mesures à partir de sismomètres placés à proximité de pentes...
Il existe un moyen plus rentable de rouvrir les mines désaffectées et inondées d’Europe. Des scientifiques ont démontré comment y parvenir, avec un nouveau...
En combinant des techniques de microscopie laser et de hautes pressions, des physiciens ont mis au point la première méthode expérimentale permettant de mesurer avec...
Dans les interactions entre un récepteur biologique et son ligand, l'eau avoisinante a son mot à dire. Une équipe pluridisciplinaire du CNRS dévoile le rôle des...
Les prévisions de la contribution de l’Antarctique à l’élévation du niveau de la mer au cours du siècle vont de zéro à plus d’un mètre. Les valeurs les...
Dans les archives glaciaires, les éruptions volcaniques passées sont associées à des pics de concentration de sulfate. Pour estimer la contribution volcanique aux...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales