Posté par Redbran le Vendredi 30/09/2022 à 13:00

Restaurer les habitats côtiers pour ralentir le changement climatique ?

Les sédiments qui se trouvent sous les forêts de mangroves, prés-salés et herbiers de plantes marines sont riches en carbone accumulé au cours des derniers siècles. Les entreprises et les États, soucieux de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre, comme le CO2, explorent la possibilité de le faire en finançant la restauration de ces écosystèmes dits "à carbone bleu".

Mesure des échanges gazeux dans les sédiments de la mangrove australienne.
© Judith Rosentreter / Southern Cross University

Deux chercheurs, dont un du CNRS-INSU, ont examiné les mécanismes par lesquels des habitats côtiers absorbent et rejettent des gaz à effet de serre. Les résultats concernant le bénéfice climatique de la restauration des écosystèmes à carbone bleu ne sont pas convaincants. En effet, les connaissances scientifiques sur lesquelles baser la compensation carbone des programmes de restauration à venir sont très incertaines et il est fort probable que leur capacité d’atténuation des émissions ait été largement surestimée. Il est donc trop risqué aujourd’hui de choisir cette stratégie comme mécanisme de compensation des émissions de CO2 et la priorité doit porter sur la réduction des émissions.

Cette étude réaffirme, toutefois, qu’il faut impérativement stopper, et si possible renverser, la perte globale de la végétation côtière, car les écosystèmes à carbone bleu sont bien plus que des puits de carbone. Ils protègent les rivages de l'érosion, préservent la biodiversité, servent de nurseries à des espèces commerciales et améliorent la qualité de l’eau. Par ailleurs, le carbone accumulé pourrait retourner vers l’atmosphère si la végétation n'est plus présente pour protéger le sédiment de l’érosion.

Laboratoire CNRS impliqué:
Laboratoire d'océanographie de Villefranche (LOV - IMEV)
Tutelles: CNRS / Sorbonne Université

En savoir plus:
Carbon removal using coastal blue carbon ecosystems is uncertain and unreliable, with questionable climatic cost-effectiveness - Frontiers in Climate.
Williamson P. & Gattuso J.-P.
https://doi.org/10.3389/fclim.2022.853666
Dernières actualités
La convergence en ce moment de trois virus offre une opportunité inédite à des chercheurs de...
Une équipe internationale de scientifiques révèle la complexité de l’évolution des...
Pour les microorganismes qui vivent dans le sol des forêts boréales, toutes les perturbations ne...
Une équipe internationale d’astrophysiciens dont certains du CNRS-INSU (voir encadré) a mesuré...
La physique peut servir à beaucoup de choses. Par exemple, déterminer l’angle par lequel le...
Les chauves-souris sont porteuses d’une multitude de virus, pathogènes pour la plupart des...
Les pérovskites hybrides forment une classe de semi-conducteurs très prometteuse pour la...
La disposition générale des visages est commune à de nombreuses espèces de vertébrés....
Le stress et la faim: ce sont deux des facteurs qui peuvent laisser une empreinte sur les gènes...
Les analogues du Glucagon like peptide 1 (GLP-1 A) font partie de l’arsenal pharmacologique pour...
Les matériaux magnétocaloriques (MMCs) sont des solides magnétiques dont la température change...
Le guidage cellulaire par des signaux chimiques ou physiques est essentiel à de nombreux processus...
Connu pour renvoyer des images époustouflantes vers la Terre, le télescope spatial James-Webb...
Quelle est la différence entre faire cuire de la nourriture et la brûler ? À 780 000 années de...
Mesurer la capacité de régénération des communautés de poissons de récifs coralliens est...
Y a-t-il un langage commun aux théories du complot, qui permettrait donc de les repérer ? C’est...
Secret de polichinelle: pour bien performer sur le plan cognitif, il faut bien dormir. Mais...
Si la majorité des Français a été vaccinée contre la Covid-19, les taux de vaccination varient...
Alors que ceux qui nient le réchauffement climatique les accusent encore d’être des...
Trois études conduites par un consortium mondial et publiées dans les revues Molecular...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales