Posté par Adrien le Lundi 13/05/2019 à 08:00
À la recherche d’un médicament en action par imagerie X

(c)Angewandte Chemie/CEA
Certains types de cancer restent réfractaires aux traitements par chimiothérapie. Des chercheurs de l’Irig ont étudié les propriétés et le mécanisme d’action d’une nouvelle molécule anti-tumorale organométallique.

Le cancer du sein type triple négatif (1), représente 10 à 20% des cas de cancers du sein. Il se caractérise par l’absence de récepteur des oestrogènes, de récepteur de la progestérone et de récepteur du facteur de croissance épidermique humaine (HER2). Ceci signifie qu'il ne répond ni à l’hormonothérapie ni à l’immunothérapie. Le manque de cibles moléculaires pour le traitement adapté de ce type de cancer très agressif reste un défi pour la communauté scientifique et médicale.

Une équipe pluridisciplinaire de l’Inserm, du CNRS, du CEA-Irig, de Sorbonne Université, de l'Université PSL, de l'Université Grenoble Alpes et de l'ESRF, a étudié des molécules organométalliques de la famille des métallocènes, un dérivé du métabolite actif du tamoxifène (2), et précisé son mécanisme d’action au sein de cellules de cancer du sein type triple négatif. Ces composés organométalliques ont un large spectre d'efficacité envers différents types de cellules cancéreuses et un potentiel à surmonter la résistance aux médicaments anticancéreux. Mais par quels mécanismes d’action ?

Les chercheurs ont utilisé la technique de pointe de nano-imagerie synchrotron, qui permet un éclairage unique sur la distribution intracellulaire de ce métallocène, avec une résolution de 35 nanomètres. Pour la première fois, l’équipe scientifique a montré comment la molécule pénètre aisément les membranes de la cellule cancéreuse en raison de sa nature lipophile et comment elle cible un organite cellulaire essentiel, le réticulum endoplasmique, un réseau de tubules membranaires (souvent interconnectées) dispersés dans tout le cytoplasme des cellules eucaryotes. La molécule, un dérivé osmocénique de l’hydroxy-tamoxifène, qui est oxydée à cet endroit, engendre des métabolites qui vont attaquer différentes parties de la cellule en même temps, menant à l'activité anticancéreuse observée. "La cellule cancéreuse doit faire face à de nombreux feux démarrant à différents endroits dans la cellule. La cellule tumorale, débordée par autant d’attaques, ne peut faire face et meurt, ou s’inactive", expliquent les chercheurs.

Les résultats sont prometteurs. En effet, cette nouvelle famille de composés organométalliques qui présentent un mécanisme d'action multi-cibles, pourrait devenir une alternative intéressante dans l’arsenal de chimiothérapie classique et permettre de surmonter la résistance aux médicaments actuels tout en ayant un coût faible.

Notes:
(1) TNBC en anglais, "triple negative breast cancer"
(2) Médicament oral d'hormonothérapie très utilisé pour la prévention et le traitement du cancer du sein non invasif et invasif


Références

Intracellular localization of an osmocenyl-tamoxifen derivative in breast cancer cells revealed by synchrotron radiation X-ray fluorescence nanoimaging | Angewandte Chemie
Dernières news
Dans leur vie quotidienne, les humains utilisent des mots qui désignent des objets, des personnes, des situations ou des concepts: on appelle cela la référence....
La leishmaniose cutanée, causée par plusieurs espèces de parasites Leishmania, entraîne l’apparition de lésions localisées sur la peau et les muqueuses, pouvant...
Les neurones sont connectés entre eux par des synapses. L’efficacité de la transmission synaptique est modifiée dans les compartiments pré- ou/et post-synaptiques...
Les comètes issues des confins du Système solaire auraient pu jouer un rôle clef dans l’émergence des océans sur Terre. En bouleversant les critères d’étude...
Des simulations numériques révèlent que le phénomène de localisation d’Anderson, qui se manifeste dans le transport quantique, vérifie à deux dimensions et à...
Une étude internationale vient de démontrer pour la première fois l’existence d’un engramme, trace biologique de la mémoire, constitué de neurones...
Les fibres amyloïdes, des agrégats protéiques qui s’accumulent dans le cerveau sous forme de plaques dans certaines maladies neurodégénératives, peuvent être...
Les hausses des températures estivales observées dans les déserts polaires du Haut-Arctique canadien entraînent des changements rapides dans le sol. Une étude de...
Des scientifiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont conçu et testé une nouvelle méthodologie génomique qui a permis de révéler la...
L'imagerie stéréoscopique, fournie par nos deux yeux, nous donne une vision "en relief" des objets qui nous entourent. A l'aide d'impulsions laser harmoniques dans le...
La poussière minérale (du désert) présente dans l’atmosphère terrestre influence le climat de la planète, et ce depuis des millions d’années. Des...
Malgré les progrès récents en imagerie cérébrale, la représentation du monde visuel par le cerveau reste encore largement méconnue. En utilisant une nouvelle...
Cristaux poreux boostés par des liaisons chimiques fortes, les covalent organic frameworks (COF) accueillent de nouveaux membres dans leur famille grâce à des...
Les chercheurs ont identifié un locus produisant un long ARN non-codant spécifiquement exprimé dans les myofibroblastes, principales cellules effectrices de la...
La jeune entreprise VISUM, basée à Dublin, a dévoilé un système permettant d’améliorer le contrôle de la qualité au cours du processus de fabrication des...
Depuis l’incendie du 15 avril, de nombreux scientifiques ont proposé leur expertise pour la restauration du monument. Entretien avec Philippe Dillmann et Martine...
Les nanomatériaux bidimensionnels à base de carbone (type graphène) ou de nitrure de bore, réputés pour être chimiquement inertes, montrent en fait une...
Les poissons cichlides forment l’une des familles de vertébrés les plus diversifiées et ils constituent un modèle de référence en biologie évolutive de...
Deux chercheurs ont développé une nouvelle méthode pour multiplier les très grands nombres. Une avancée potentiellement historique pour...
Le 23 mai, la goélette de la Fondation Tara Océan quittera Lorient pour une expédition de six mois sur les fleuves européens. À son bord, une quarantaine de...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales