Posté par Adrien le Lundi 21/11/2022 à 13:00

Réchauffement climatique: le biais qui conduit les climatologues à sous-estimer

Alors que ceux qui nient le réchauffement climatique les accusent encore d’être des "alarmistes", les climatologues ont plutôt cette mauvaise habitude de continuellement sous-estimer, si on en juge par l’histoire récente des sciences.


Ils "minimisent" les menaces, résume l’historienne des sciences Naomi Oreskes dans la dernière édition du Scientific American. Elle rappelle par exemple qu’en 2008, le politologue Roger Pielke Jr avait déterminé que la hausse du niveau des mers était plus élevée que ce qui avait été prédit dans deux des trois précédents rapports du GIEC (le groupe d’experts des Nations unies sur les changements climatiques). De la même façon, en 2009, une synthèse de centaines d’études sur le climat avait identifié plusieurs sujets à propos desquels les scientifiques avaient "sous-estimé" ce qui allait se produire, mais aucune où ils avaient surestimé.

Oreskes ne vient pas de faire une découverte: comme elle le rappelle, dès 2013, une de ses collègues de l’Université de Californie à San Diego, Keynyn Brysse, avait écrit que "ces sous-estimations représentent une sorte de biais".

"Les scientifiques tendent vers la plus basse projection, parce qu’ils ne veulent pas être accusés de faire des allégations dramatiques et exagérées."

Le problème s’est-il estompé avec le temps ? Ce n’est pas si sûr, si on pense à la fonte des glaces de l’Arctique, ou aux nouveaux records de température. Plusieurs fois par année, apparaît un nouveau bilan qui révèle que les estimations précédentes avaient sous-estimé la vitesse de ces changements.

Ce n’est pas si différent des biais inconscients dont a parlé la littérature sur la discrimination ces dernières années. Un biais inconscient peut être causé par des préjugés inconscients, mais il peut être aussi un réflexe défensif, écrit Oreskes: "encore aujourd’hui, les scientifiques continuent d’être accusés d’exagérer les risques climatiques par des figures influentes qui obtiennent une attention médiatique disproportionnée". La crainte d’être ciblé peut alors conduire à choisir inconsciemment les scénarios qui sont prudents, tellement prudents qu'ils en sont irréalistes. Avec tous les risques que cela implique: "des estimations trop basses peuvent créer la fausse impression que nous avons plus de temps pour régler le problème".
Dernières actualités
Une équipe internationale de scientifiques révèle la complexité de l’évolution des...
Pour les microorganismes qui vivent dans le sol des forêts boréales, toutes les perturbations ne...
Une équipe internationale d’astrophysiciens dont certains du CNRS-INSU (voir encadré) a mesuré...
La physique peut servir à beaucoup de choses. Par exemple, déterminer l’angle par lequel le...
Les chauves-souris sont porteuses d’une multitude de virus, pathogènes pour la plupart des...
Les pérovskites hybrides forment une classe de semi-conducteurs très prometteuse pour la...
La disposition générale des visages est commune à de nombreuses espèces de vertébrés....
Le stress et la faim: ce sont deux des facteurs qui peuvent laisser une empreinte sur les gènes...
Les analogues du Glucagon like peptide 1 (GLP-1 A) font partie de l’arsenal pharmacologique pour...
Les matériaux magnétocaloriques (MMCs) sont des solides magnétiques dont la température change...
Le guidage cellulaire par des signaux chimiques ou physiques est essentiel à de nombreux processus...
Connu pour renvoyer des images époustouflantes vers la Terre, le télescope spatial James-Webb...
Quelle est la différence entre faire cuire de la nourriture et la brûler ? À 780 000 années de...
Mesurer la capacité de régénération des communautés de poissons de récifs coralliens est...
Y a-t-il un langage commun aux théories du complot, qui permettrait donc de les repérer ? C’est...
Secret de polichinelle: pour bien performer sur le plan cognitif, il faut bien dormir. Mais...
Si la majorité des Français a été vaccinée contre la Covid-19, les taux de vaccination varient...
Alors que ceux qui nient le réchauffement climatique les accusent encore d’être des...
Trois études conduites par un consortium mondial et publiées dans les revues Molecular...
L’espérance de vie en Australie s’est hissée au troisième rang mondial, une performance que...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales