Posté par Adrien le Vendredi 08/10/2021 à 09:00

Quand le chaos génère de l’ordre entre les cellules

Au cours du développement embryonnaire, une cellule unique va donner naissance à des centaines de milliers de cellules spécialisées et organisées en tissus et organes fonctionnels. En s’intéressant aux cellules souches localisées dans la queue de l’embryon de caille, les scientifiques ont découvert que ces progéniteurs présentent des différences majeures d’expression de protéines clés impliquées dans leur choix de destin cellulaire. Leurs résultats expérimentaux et leurs modélisations mathématiques indiquent que ce "désordre" entre cellules voisines est nécessaire pour réguler les déplacements cellulaires et la formation ordonnée des tissus. Ces travaux sont publiés dans la revue eLife.

Les cellules souches de la zone progénitrice des embryons d’oiseaux expriment des niveaux hétérogènes de Sox2 et Bra et migrent de façon non-directionnelle.
(A) Les cellules transfectées exprimant la GFP (marquage vert) localisées dans la zone progénitrice (ZP, carré jaune) se maintiennent, ou migrent dans le mésoderme paraxial (rectangles rouges) ou dans le tube neural (rectangle vert).
(B) Immunomarquage pour Sox2 (vert) et Bra (Rouge) montrant l’hétérogénéité d’expression de ces protéines entre cellules voisines dans la ZP.
(C) Trajectoires et distribution d’angles de migration entre progéniteurs de la ZP montrant que ces cellules migrent sans direction particulière.
(D) Equations de diffusion et modèle mathématique permettant de montrer l’effet d’une distribution spatiale hétérogène guidant la motilité cellulaire sur la morphogenèse embryonnaire.

Lors du développement embryonnaire, la transformation d'une cellule unique en centaines de milliers de cellules formant des organes fonctionnels est un phénomène fascinant. Pour parvenir à cette organisation complexe, les cellules embryonnaires se divisent, migrent, se réorganisent en tissus et se spécialisent en une multitude de types cellulaires.

Pendant que le corps de l'embryon prend forme, apparaissent des territoires précis dans lesquels des cellules souches spécialisées produisent les différents types cellulaires. Dans la queue des embryons de vertébrés, il existe une zone progénitrice (ZP) contenant des cellules souches capables de donner naissance à la fois aux cellules musculaires et osseuses (destin mésodermique), mais aussi au futur système nerveux (destin neural). Pendant que l'embryon s'allonge de la tête à la queue, ces cellules souches s'auto-renouvellent tout en produisant continuellement les cellules spécialisées qui vont constituer l’ébauche du corps de l’animal.

Dans ce travail, les chercheurs ont découvert que les progéniteurs de la ZP des oiseaux présentent des niveaux d’expression très différents (apparemment stochastiques) des protéines Sox2 et Brachyury (Bra), deux facteurs de transcription impliqués respectivement dans la spécification neurale et mésodermique. De plus, ils ont décrit que ces cellules migrent sans direction particulière, en changeant très souvent de voisines.

Leurs expériences ont également révélé que Sox2 inhibe la migration des progéniteurs, favorisant ainsi leur intégration dans le tissu neural, alors que Bra favorise leur dispersion, les poussant latéralement à rejoindre le mésoderme. Quelle pourrait donc être l'importance de l'apparent chaos cellulaire régnant dans la ZP ? Pour répondre à cette question, les scientifiques ont établi plusieurs modèles mathématiques et ont découvert que l'hétérogénéité spatiale favorise les réarrangements entre cellules et qu’elle est importante pour maintenir la forme de la ZP durant le développement.

Ce travail interdisciplinaire impliquant la biologie du développement, l’analyse d’image et les mathématiques suggère que l'hétérogénéité d'expression protéique entre cellules voisines représente une des propriétés d'auto-organisation des cellules embryonnaires. Les progéniteurs voisins expriment des niveaux variables de facteurs de transcription qui régulent leurs déplacements individuels. La chorégraphie cellulaire qui en résulte contribue à ségréger certains progéniteurs dans leurs tissus de destination tout en maintenant d’autres dans leur niche. Ces observations pourraient avoir des implications dans différents domaines et notamment l’étude des mécanismes du cancer, où les variations d’identité cellulaire et de propriétés migratoires sont souvent associés à un pronostic défavorable.

Pour en savoir plus:
Cell-to-cell heterogeneity in Sox2 and Bra expression guides progenitor motility and destiny.
Michèle Romanos, Guillaume Allio, Myriam Roussigné, Léa Combres, Nathalie Escalas, Cathy Soula, Francois Médevielle, Ben Steventon, Ariane Trescases, Bertrand Bénazéraf.
eLife 5 octobre 2021. DOI: 10.7554/eLife.66588

laboratoire:
Centre de biologie intégrative (CBI) de Toulouse, Unité de biologie moléculaire, cellulaire et du développement (MCD) - (CNRS/Université Paul Sabatier)
118 route de Narbonne.
31062 Toulouse Cedex 9.
Institut de mathématiques de Toulouse (IMT), UMR 5219, Université de Toulouse, CNRS, 31062 Toulouse Cedex 9.
Dernières actualités
De nombreuses pathologies du système nerveux central, comme l’autisme, la maladie de Parkinson,...
Août 2021: puissants séismes en Haïti et en Alaska ; septembre: le Mexique et l’Australie...
Tout comme nous acquérons des provisions de nourriture ou des piles de rechange, les bactéries...
Le développement de muscles artificiels ou autres systèmes actionnables repose sur...
A la rencontre des 42: L’ESO publie les clichés de certains des astéroïdes les plus...
La demande pour le charbon -de loin le plus polluant des carburants- connaît une hausse rapide, et...
La planète Vénus peut être considérée comme la jumelle maléfique de la Terre. À première...
Plusieurs rumeurs ont circulé à propos des effets qu’aurait le vaccin sur la fertilité...
Lutter contre l’extinction des espèces est une nécessité afin d’assurer la pérennité du...
Pour extraire les charges électriques produites dans les cellules photovoltaïques, on emploie une...
Les amateurs d’astronomie ont eu une rare occasion de parler de la planète Mercure au début du...
Les montagnes d'Oman sont formées d'un lambeau de plaque tectonique océanique, posé sur le...
Un traceur miniature avec une colle biotechnologique a été développé pour explorer par...
Relier les propriétés lumineuses et la structure d'un matériau à l'échelle du nanomètre donne...
Grâce au radiotélescope géant européen LOFAR, une équipe internationale comprenant des...
Avec la COVID, la vente d’antimicrobiens a grimpé en flèche et, avec elle, les préoccupations...
NLRP3 est un senseur de stress cellulaire participant à la détection des infections et la mise en...
Une équipe scientifique internationale vient de mettre au point une nouvelle méthode d’analyse...
Les huîtres seraient un repas de choix pour les amoureux qui souhaitent pimenter leur vie...
En combinant lasers de puissance et champs magnétiques intenses, des chercheurs sont parvenus,...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales