Posté par Adrien le Dimanche 10/02/2019 à 08:00
Prolifération cellulaire et développement: décryptage d’un mécanisme commun à la plante et l’animal
Le gène TCTP est présent chez tous les animaux et les végétaux ; il est impliqué aussi bien dans la formation des organes chez l’embryon que dans la prolifération des tumeurs, cancéreuses ou non. Les travaux des chercheurs de l’Inra, de l’ENS de Lyon, du CNRS, de l’Université de Lyon 1, et de l’Université Paris-Sud permettent d’éclaircir comment la protéine TCTP régule la multiplication cellulaire. En 2010, les scientifiques avaient déjà découvert que ce gène participait à la régulation de la multiplication cellulaire, et que cette fonction était conservée chez deux organismes modèles très éloignés, une plante, Arabidopsis, et une mouche, la drosophile. Ces nouveaux résultats, majeurs dans la compréhension de la prolifération cellulaire et de la formation des organes, sont publiés dans la revue PloS Genetics le 8 février 2019.

Les équipes scientifiques de l’Inra, de l’Ecole normale supérieure de Lyon, et du CNRS, ont utilisé en parallèle la plante Arabidopsis thaliana et la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster (la drosophile) pour décrypter plus précisément la voie de régulation protéique impliquant la protéine TCTP lors du développement animal et végétal. Afin de comprendre comment ce gène régule la prolifération cellulaire, les chercheurs ont recherché les protéines partenaires de TCTP. Comme pour la pêche à la ligne, les chercheurs ont utilisé TCTP comme appât pour capturer des facteurs pouvant se lier à elles dans des cellules en pleine division cellulaire.

Une cascade de régulation par des complexes protéiques communs aux animaux et aux végétaux

L’approche utilisée a permis de découvrir que la protéine TCTP interagit avec une protéine appelée CSN4, membre d’un complexe protéique dit COP9. Ce complexe est connu pour être impliqué dans la régulation de nombreux processus cellulaires tels que la signalisation hormonale, la régulation du cycle cellulaire, la croissance et développement des organismes, ainsi que dans la défense contre les pathogènes (virus,...). Le rôle de COP9 dans ces processus se fait notamment via la régulation de l’activité d’un autre complexe protéique dit CULLIN-RING E3 ubiquitin ligases (CRLs) qui cible les protéines pour dégradation. Comme TCTP, le complexe COP9 est une cible de traitements contre le cancer chez l’Homme.

"La plante Arabidopsis (a) et la mouche Drosophila (b) ont permis de découvrir le rôle important du gène TCTP ainsi que les complexes COP9 et CRL, commun à ces deux organismes, pour la division cellulaire au cours du développement. (c) embryon d‘Arabidopsis(d) image d’oeil de Drosophile visualisé par microscopie en fluorescence © J. Szecsi et B. Mollereau

Cette étude a permis de montrer chez Arabidopsis que TCTP détourne la fonction du complexe COP9 ce qui affecte son rôle dans la régulation du deuxième complexe protéique, CRL. Les données indiquent en effet que lors de l’entrée des cellules en division, TCTP séquestre CSN4 rendant ainsi le complexe COP9 inactif. Cela conduit à une activation de la prolifération cellulaire, vraisemblablement via une augmentation de la fraction active du complexe protéique CRL.

Les données montrent que ce processus de séquestration de CSN4 par TCTP, affecte spécifiquement le rôle de COP9 dans la régulation du cycle cellulaire, et donc de la division cellulaire et la formation des organes. De plus, des travaux complémentaires utilisant la mouche drosophile comme modèle animal, montrent que ce mécanisme est commun aux animaux et aux végétaux.

Cette avancée dans la compréhension des fonctions de TCTP au sein des plantes devrait apporter de nouvelles pistes permettant de mieux comprendre comment les organes se développent depuis l’embryon et aussi de faire progresser la recherche dans le développement, la défense contre les pathogènes et contre le cancer.

Le rôle du gène TCTP dans la prolifération cellulaire

Les recherches sur le cancer chez l’homme ont permis d’identifier le gène TCTP ; il permet la production de "Translationally Controlled Tumor Protein", la protéine TCTP. Elles ont montré que ce gène est fortement surexprimé dans de nombreuses cellules cancéreuses. Il serait impliqué dans les mécanismes de développement des cellules et de prolifération cellulaire. Une réversion tumorale, c’est-à-dire une diminution du développement des tumeurs (massif cellulaire à multiplication non contrôlée), a d’ailleurs été observée lorsque l’expression de TCTP est inhibée.

TCTP est un gène présent chez les animaux et chez les végétaux. Lorsque ce gène est supprimé ou désactivé, les organismes ne croissent pas et meurent au stade de l’embryon, preuve que TCTP est un gène essentiel pour le développement de l’embryon et de l’organisme.

Référence

Betsch L, Boltz V, Brioudes F, Pontier G, Girard V, Savarin J, Wipperman B, Chambrier P, Tissot N, Benhamed M, Mollereau B, Cécile Raynaud C, Bendahmane M, Szécsi J (2019). TCTP and CSN4 control cell cycle progression and development by regulating CULLIN1 neddylation in plants and animals. PLoS Genet15(1): e1007899. https://doi.org/10.1371/journal.pgen.1007899
Dernières news
Les échinodermes, parmi lesquels on compte les oursins, étoiles de mers, concombres de mers, ophiures et lys de mer sont probablement l'un des groupes les plus...
Nougat, l’insert supraconducteur à haute température critique (SHT), fruit d’une collaboration CEA-CNRS, a atteint un champ magnétique central de 32,5 teslas...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert que des bactéries parvenaient à survivre dans des sédiments de la Mer Morte à plus de 400 mètres de profondeur, malgré...
En 2016 des scientifiques du CNRS ont démontré que le blob (Physarum polycephalum), un organisme unicellulaire dépourvu de système nerveux, pouvait apprendre à ne...
La collaboration STEREO, à laquelle sont associés le LPSC à Grenoble et le LAPP à Annecy, a présenté ses derniers résultats fin mars lors des Rencontres de...
Dans le cadre d'un projet collaboratif Horizon 2020 FET-OPEN (INITIO), des scientifiques de toute l'Europe unissent leurs efforts pour mettre au point des "nez...
Une équipe d’astronomes dirigée par l’UNIGE a découvert cinq nouvelles planètes dont les périodes de révolution se situent entre 15 et 40 ans. Il aura fallu 20...
Le développement de matériaux verts performants est une préoccupation majeure de notre société pour faire face à l’épuisement des ressources fossiles. Pour la...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert qu’une personne a davantage confiance en ses choix et les exécute plus vite lorsqu’elle poursuit des récompenses, mais...
Dans le cadre d'un grand projet de l'Union européenne, des experts de 14 institutions de dix pays européens ont passé trois ans à scruter la glace antarctique, à la...
En combinant des méthodes expérimentales de pointe (spectroscopie en rayonnement synchrotron), des chercheurs de l’Institut de minéralogie, de physique des...
Une équipe de scientifiques européens a créé un appareil qui, à l’image des plantes, permet de convertir le CO2, l’eau et la lumière du soleil en carburants et...
Contrairement aux jeunes de 10 à 19 ans, les moins de 10 ans ne profitent pas de l'immunisation induite par la pandémie de grippe H1N1 de 2009. De plus, les enfants...
Des chercheurs de notre institut s’intéressent aux effets de nanoparticules de TiO2 sur des modèles in vitro de cellules épithéliales intestinales. Ils soulignent...
Le géographe Jared Diamond a qualifié de "single most astonishing fact of human geography" le fait que les îles proches de la côte est-africaine (Madagascar et les...
Inscrire et relire des informations avec la plus grande densité de stockage possible est un enjeu permanent pour les données numériques. Dans ce travail, une nouvelle...
Les hémisphères gauche et droit du cerveau sont chacun responsables de fonctions particulières, comme par exemple le langage qui est localisé à gauche pour près de...
Il est maintenant largement accepté que les hommes anatomiquement modernes se sont hybridés avec leurs parents proches, les Néandertaliens et les Dénisoviens, lors...
Grâce à son expertise dans la réalisation de transistors cryogéniques à haute mobilité électronique, une équipe du C2N a permis à une équipe néerlandaise...
Une équipe internationale menée par des chercheurs du Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA, CNRS/Observatoire de Paris -...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales