Posté par Redbran le Lundi 09/05/2022 à 13:00

Premiers essais cryogéniques pour Ariane 6

Opération finale des ECT (early combined tests), les essais CCS Cryo consistent à mesurer les efforts transitant entre les moyens sol et le bord et de procéder à la déconnexion des liaisons fluides bord/sol, le tout en configuration thermique réelle. Ils sont réalisés par le CNES sous responsabilité ESA et embarquent des objectifs lanceur (ArianeGroup), sol (CNES) et système de lancement (ESA).

Essais CCS Cryo Crédits: CNES

C’est la dernière étape préparatoire aux essais combinés d’Ariane 6. Les essais CCS Cryo (CCS pour cryogenic connection system) réalisés ce printemps sur la zone de lancement de l’ELA-4 ont pour objectif de tester en configuration représentative les liaisons fluides entre le sol et le lanceur. Plus précisément, il s’agit de créer une connexion entre les moyens d’avitaillement (les bras cryotechniques au niveau de l’étage supérieur ULPM et les caissons MANG au niveau du 1er étage LLPM) et une maquette du lanceur équipée d’une plaque d’interface représentative, et de faire une circulation d’hydrogène liquide à une température de -250°C pendant environ 2 heures. Cela permet de mettre en froid l’ensemble de l’équipement pour pouvoir évaluer l’influence de ces conditions sur les efforts supportés par la plaque d’interface et enfin de procéder à un largage comme cela sera réalisé avec le vrai lanceur lors du premier vol.

"C’est une opportunité unique de pouvoir tester la phase de déconnexion dans des conditions représentatives d’une chronologie de lancement. L’enjeu est d’autant plus important que cette phase de déconnexion se fera en temps positif sur Ariane 6, c'est-à-dire une fois l'ordre de décollage donné." Déclare Emmanuel Abou Zahr, ingénieur système au CNES

Contrôle d’étanchéité

La campagne CCS Cryo est aussi l’occasion de tester certaines phases de mise en oeuvre qui interviendront dans les derniers instants de la chronologie. "Une fois que les opérations d’avitaillement sont terminées et que le clapet est fermé, le lanceur devient autonome et le sol se prépare à la phase de déconnexion. On évacue tout l’hydrogène qui se trouve dans l’ombilical qui a servi à l’avitaillement et on contrôle l’étanchéité des interfaces. Nous profitons donc de cette campagne pour affiner toute la mise en oeuvre associée à cette évacuation et à ce contrôle", explique Emmanuel Abou Zahr.


La campagne, conduite par Olivier Ryckebosch, ingénieur CNES à l'ELA-4, se déroule en 2 phases. Elle a démarré par deux essais sur l’étage supérieur: une circulation d’ergol qui permet de mesurer les efforts et de tester la mise en oeuvre du contrôle d’étanchéité, et une chronologie dédiée à la déconnexion avec ouverture du bras. Elle se poursuit ensuite au niveau de l’étage inférieur avec les mêmes opérations, et une chronologie supplémentaire pour vérifier le comportement du système avec une simulation de fuite.

Les bras cryotechniques d'Ariane 6. Crédits: CNES

Le saviez-vous

Les bras cryotechniques et les caissons MANG avitaillent le lanceur en hydrogène liquide et en oxygène liquide. Cependant les essais CCS Cryo ne concernent que les moyens dédiés à l’hydrogène, plus compliqués à mettre en oeuvre. Le côté oxygène sera testé en conditions thermiques lors des essais combinés avec une maquette représentative du lanceur, à l’occasion d’un essai qui prévoit le largage des interfaces LLPM et ULPM.
Dernières actualités
Certaines bactéries produisent des toxines qui leur permettent de contrôler leur propre...
Cette observation donne un accès expérimental direct à la masse d’une particule élémentaire...
D’ordinaire, les mauvaises nouvelles sur le réchauffement annoncent un record inquiétant à la...
Selon une nouvelle étude de l’Université McGill, les personnes exposées aux feux de forêt...
Les microARN ("miARN"), qui répriment des gènes spécifiques, pourraient être des suppresseurs...
Matériau essentiel à la conduction électrique, le cuivre est aujourd’hui l’un des métaux...
La sonde spatiale de l’ESA vient de passer tout près du Soleil, l’occasion de faire des images...
S’il y a une leçon à retenir de la débâcle de l’hydroxychloroquine, c’est qu’une...
- Des scientifiques viennent de caractériser une protéine cruciale des cellules du foie,...
Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) constituent un important problème de...
Le sol lunaire n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire pousser des plantes. Et pourtant, ça...
L’éruption explosive du volcan sous-marin Hunga, aux Tonga, le 15 janvier dernier a engendré...
Des champignons mortels bien différents produisent la même toxine, l’amanitine. Toutefois, son...
D’après des chercheurs de l’Université McGill, et leurs collègues d’Italie,...
C’est l’une des dernières opérations réalisées dans le cadre des essais préliminaires...
Qu’y a-t-il de commun entre l’embouchure d’un fleuve, là où le niveau de la mer...
Après une cure de jouvence de trois ans, les installations du LHC viennent d’être...
L’étude des satellites d’astéroïdes est une science relativement jeune comparée aux...
C’est le genre de découverte dont la force d’attraction engloutit tous les superlatifs, ne...
Environ 500 millions d’humains souffrent du diabète, maladie métabolique traduisant un...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales