Posté par Adrien le Mardi 02/08/2022 à 09:00

Pourquoi certains oiseaux sont-ils plus intelligents que d'autres ?

Si vous avez déjà vu un quiscale voler la nourriture sèche de votre chien ou un étourneau picorer un sac à ordures, vous pourriez penser que certains oiseaux ont appris à tirer parti de nouvelles possibilités d'alimentation - un signe clair de leur intelligence. Les scientifiques se demandent depuis longtemps pourquoi certaines espèces d'oiseaux sont plus innovantes que d'autres, et si ces capacités proviennent de cerveaux plus gros (ce qui semble intuitivement probable) ou d'un plus grand nombre de neurones dans des zones spécifiques du cerveau.


Il s'avère que c'est un peu des deux, selon une étude récente d'une équipe internationale qui comprenait des membres de l'Université McGill publiée dans Nature Ecology and Evolution.

Plus de neurones au bon endroit serait lié à une plus grande intelligence chez les oiseaux

Les chercheurs ont utilisé une nouvelle technique pour estimer le nombre de neurones dans une partie spécifique du cerveau appelée pallium chez 111 espèces d'oiseaux. Le pallium chez les oiseaux est l'équivalent du cortex cérébral humain, qui est impliqué entre autres dans la mémoire, l'apprentissage, le raisonnement et la résolution de problèmes. Lorsque ces estimations sur le nombre de neurones dans le pallium ont été combinées avec des informations sur plus de 4 000 innovations alimentaires, l'équipe a constaté que les espèces avec le plus grand nombre de neurones dans le pallium sont également susceptibles d'être les plus innovantes.

Un temps de développement plus long dans le nid est un facteur clé

"Le temps que les oisillons passent dans le nid au fur et à mesure que leur cerveau se développe pourrait également jouer un rôle crucial dans l'évolution de l'intelligence", explique Louis Lefebvre, professeur émérite à l'Université McGill, qui a passé plus de 20 ans à recueillir des exemples d'innovations alimentaires.

"Les jeunes des espèces les plus grosses de corneilles, corbeaux et perroquets, connues pour leur intelligence, passent plus de temps dans le nid, ce qui laisse plus de temps au cerveau pour se développer et accumuler des neurones palliaux."

Les résultats de l'étude aident à concilier les points de vue auparavant contradictoires sur l'évolution et la signification de la taille du cerveau et montrent comment une perspective d'histoire de vie aide à comprendre l'évolution de la cognition.

Publication:
“Neuron numbers link innovativeness with both absolute and relative brain size in birds” by Sol D., Olkowicz, S., Sayol, F. et al in Nature Ecology and Evolution
Dernières actualités
Une nouvelle théorie hydrodynamique pour expliquer comment s'écoulent les tissus épithéliaux...
La demande en électricité du bitcoin représente 200 millions de tonnes de CO2 depuis sa...
Les algues bleu-vert (aussi appelées cyanobactéries) détiennent un pouvoir particulier, qui...
Pour développer les applications de nouveaux matériaux, il est précieux de connaître...
Installé dans les Alpes françaises, le radiotélescope Noema1 vient d’atteindre ses pleines...
Des scientifiques de l'Institut Fresnel et de l'Institut de biologie intégrative de la cellule ont...
Il y a peu d’endroits dans le monde où on peut associer directement crise immobilière en cours...
La Terre est une planète active âgée de plus de 4,5 milliards d’années. Cette longue...
Les sédiments qui se trouvent sous les forêts de mangroves, prés-salés et herbiers de plantes...
L’alliance du calcul et de la microscopie électronique "in situ" ont permis de résoudre un...
Des scientifiques de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires...
Des milliers de personnes ont contracté la rougeole depuis avril au Zimbabwe, pays du sud de...
Les tests d’adhésion et de réponse cellulaire aux facteurs de croissance sont largement...
L’une des grandes surprises de la mission Juno de la NASA, en orbite autour de Jupiter depuis...
Les couples d'étoiles massives naissent et évoluent à travers des phases régies par des...
Sommes nous finalement en route vers la maîtrise de la fusion nucléaire ? Annoncée depuis 50...
Le pourcentage de population mondiale vivant dans les villes ne cesse d’augmenter: de 30% en...
Les espèces "fantômes", c’est-à-dire celles qui sont inconnues ou éteintes, sont infiniment...
La mission japonaise Hayabusa2 de la JAXA a rapporté des échantillons de l'astéroïde primitif...
La mission spatiale LISA (Laser Interferometer Space Antenna), menée conjointement par l’Esa et...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales