Posté par Redbran le Lundi 10/12/2018 à 14:00
Le plus gros superatome de cuivre connu contrevient aux règles
Lorsque des atomes s’agrègent et que l’ensemble présente une configuration électronique similaire à celle d’un atome isolé, on parle de superatome. Des scientifiques de l’institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR, CNRS/INSA Rennes/ENSC Rennes/Université Rennes 1), de l’université technique de Munich, de l’université de Duisburg-Essen et de l’université de Sao Paulo ont synthétisé et étudié le plus gros superatome de cuivre connu. Son nombre d’électrons disponibles ne suit cependant pas les lois censées régir de tels composés. Dans ces travaux, publiés dans Angewandte Chemie International Edition et mis en avant par Nature Reviews Chemistry, le superatome dispose de propriétés magnétiques inédites.

Structure en sphères concentriques de [Cu43Al12](Cp*)12:
atomes de carbone (gris clair), aluminium (gris foncé) et cuivre (autres couleurs).
© ISCR

Agrégats sphériques d’atomes dont la structure électronique ressemble à celle d’atomes isolés, les superatomes font l’objet de recherches foisonnantes. S’ils se comportent comme un atome seul, ils sont bien plus nombreux et variés: ils pourraient donc offrir un panel plus large de propriétés. Ces composés ne contiennent cependant pas n’importe quel nombre d’électrons, ils suivent un panel réduit de possibilités: les nombres magiques. Des chimistes de l’institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR, CNRS/INSA Rennes/ENSC Rennes/Université Rennes 1), de l’université technique de Munich, de l’université de Duisburg-Essen et de l’université de Sao Paulo ont synthétisé et étudié le plus gros superatome de cuivre connu: il contient 43 atomes de cuivre et 12 d’aluminium, protégés par des ligands.

Synthétisé à Munich, cet agrégat stable de 55 métaux comprend 67 électrons, ce qui contrevient à la règle du nombre magique. De plus, il est le premier superatome connu à avoir des électrons non appariés, au nombre de trois, délocalisés sur les différents atomes de l’agrégat. Cela lui confère des propriétés magnétiques jusqu’alors inédites. Celles-ci pourraient être exploitées en spintronique, une technique qui utilise les propriétés magnétiques des atomes, et donc possiblement des superatomes, pour stocker et transférer des données. Les chercheurs impliqués comptent d’abord développer de nouveaux superatomes de ce type et explorer leur chimie particulière.

Références publication:
Jana Weßing, Chelladurai Ganesamoorthy, Samia Kahlal, Rémi Marchal, Christian Gemel, Olivier Cador, Augusto C. H. Da Silva, Juarez L. F. Da Silva, Jean‐Yves Saillard et Roland A. Fischer
The Mackay-type cluster [Cu43Al12](Cp*)12: open-shell 67 electron superatom with emerging metal- like electronic structure.
Angewandte Chemie International Edition – Juillet 2018
DOI: 10.1002/anie.201806039

Contacts chercheur:
- Jean-Yves Saillard, ISCR UMR6226, INSA Rennes, ENSC Rennes, Université de Rennes 1
- Olivier Cador, ISCR UMR6226, INSA Rennes, ENSC Rennes, Université de Rennes 1
Dernières news
La surpêche modifie la composition des communautés de poissons, ce qui peut affecter la manière dont les espèces interagissent les unes avec les autres ainsi...
Des astrophysiciens ont recueilli des preuves directes de la cristallisation de naines blanches. Dans certains cas, ces étoiles ont ralenti leur vieillissement de près...
La plupart des mutations sont délétères. Sans sélection naturelle, elles s’accumuleraient et diminueraient peu à peu la survie des organismes. Une étude du...
Des noyaux de Bore-20 et 21 ont récemment été produits pour la première fois au RIKEN-RIBF situé au Japon. Cette performance aux limites des capacités actuelles...
Les chercheurs du programme Graphene Flagship ont mis au point des dispositifs spintroniques à base de graphène utilisant à la fois la charge électronique et le spin...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert que les photons expulsés lors de la création d’un trou noir paraissent désordonnés, alors qu’ils sont en fait...
Du rôle de ses bandes blanches à sa lutte pour la reproduction en passant par son hermaphrodisme, le poisson-clown n’a pas fini de nous étonner. Retour sur la...
Les écosystèmes riches en biodiversité sont plus stables face à la plupart des perturbations, telles que les sécheresses, les canicules ou les apports de...
Cultivées dans le monde entier, les variétés hybrides F1, malgré leurs atouts indéniables, demeurent coûteuses à produire. Mais plus pour longtemps. En modifiant...
[i]Un code de calcul massivement parallèle pour une simulation ab-initio réaliste et prédictive de l’interaction laser-matière à ultra-haute...
Mettre un pied devant l’autre, rien de plus simple en apparence. Les chercheurs en neurosciences et en biomécanique vont pourtant de surprise en surprise, comme...
Le contenu en grains de pollen des sédiments lacustres a permis de retracer l’histoire des biomes montagnards du Cameroun au cours des derniers 90 000 ans. Cette...
Les jonctions métalliques sont des éléments majeurs de tout dispositif électronique intégré et le courant électrique passe au travers de ces jonctions par un...
Des procédés chimiques bien rodés révèlent parfois des surprises. En marquant une longue pause lors de la formation d’oxydes métalliques, des chercheurs du...
Une équipe du Département de chimie utilise un composé connu depuis des décennies pour synthétiser de nouvelles molécules thérapeutiques La nature renferme un...
Les déchets plastiques se fragmentent en micro- et nanoparticules, et libèrent également du carbone organique dissous dont les additifs plastiques qui seraient...
Comment mieux transporter et délivrer les principes actifs anticancéreux au niveau des cellules malades ? Des chercheurs de l’Institut Galien Paris-Sud (IGPS,...
Depuis son ouverture au mois d’avril 2018, le Planétarium et le Centre d’Accueil des Visiteurs de l’ESO Supernova a partagé les merveilles de l’Univers avec...
Certaines éponges méditerranéennes, de la famille des Crambeideae, se protègent des prédateurs en émettant en permanence un nuage d’alcaloïdes tout autour...
Selon de plus en plus de scientifiques, l’un des principaux déterminants de la douleur chronique - ennui de santé le plus lourd en raison tant de sa prévalence que...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales