Posté par Adrien le Lundi 11/02/2019 à 08:00
Un pas vers l’immunothérapie contre la SLA
Une étude démontre l'efficacité d'un anticorps contre l'une des manifestations de la sclérose latérale amyotrophique

Une équipe de l’Université Laval vient de démontrer l’efficacité, chez des souris, d’une nouvelle thérapie qui s’attaque à l’une des principales manifestations de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Dans un article publié par le Journal of Clinical Investigations, les chercheurs expliquent comment ils sont parvenus à l’aide d’anticorps à réduire l’abondance des agrégats de protéines dans le cerveau d’un modèle animal de cette maladie.

La formation d'agrégats de la protéine TDP-43 est l'une des manifestations de la SLA. Grâce à des anticorps, les chercheurs parviennent à réduire la formation de ces agrégats dans le cerveau de souris. Cette réduction s'accompagne d'une amélioration des performances cognitives et motrices chez ces animaux.

Les travaux antérieurs de l’équipe de Jean-Pierre Julien, de la Faculté de médecine et du Centre de recherche CERVO, avaient démontré que la protéine TDP-43 était surexprimée dans la moelle épinière de personnes souffrant de SLA. Cette surexpression entraîne la formation d’agrégats de TDP-43 dans le cytoplasme des cellules nerveuses ainsi qu’une réponse inflammatoire exagérée qui augmente la vulnérabilité des neurones aux molécules neurotoxiques qui circulent dans l’organisme. Les chercheurs avaient aussi montré que la TDP-43 interagit avec la protéine NF-kB, qui joue un rôle clé dans la réponse immunitaire et dans l’inflammation. La protéine NF-kB est, elle aussi, associée à plusieurs formes de SLA.

Dans leur dernière étude, Jean-Pierre Julien et ses collaborateurs ont produit un anticorps qui cible une région de la TDP-43 impliquée dans la formation de ces agrégats. Ils ont inséré le matériel génétique codant pour cet anticorps à l’intérieur de virus qui ont été ensuite injectés dans le système nerveux de souris produisant des agrégats de TDP-43. Une fois à l’intérieur des cellules, les virus ont produit l’anticorps de cette protéine problématique. «Nous avons alors observé une réduction du nombre d’agrégats de TDP-43. Nous avons aussi constaté une atténuation de l’inflammation ainsi qu’une amélioration importante des performances cognitives et motrices des souris», résume le professeur Julien.

Cette percée ouvre la porte à la mise au point d’immunothérapies pour la SLA ainsi que pour près de la moitié des démences frontotemporales où il y a formation d’agrégats de TDP-43. «Nous tentons maintenant de développer une approche qui ne nécessiterait pas l’utilisation de virus, précise le chercheur. Des résultats préliminaires nous portent à croire que des anticorps spécifiques injectés directement dans le liquide cérébro-spinal pourraient diminuer la formation d’agrégats de la protéine dans les cellules nerveuses. L’avantage de cette approche est que si la thérapie ne fonctionne pas, on peut cesser le traitement immédiatement, ce qui n’est pas possible avec un vecteur viral.»

Les auteurs de l’étude sont Silvia Pozzi, Sai Sampath Thammisetty, Philippe Codron, Reza Rahimian, Karine V. Plourde, Geneviève Soucy, Christine Bareil, Daniel Phaneuf, Jasna Kriz, Claude Gravel et Jean-Pierre Julien.

La formation d'agrégats de la protéine TDP-43 est l'une des manifestations de la SLA. Grâce à des anticorps, les chercheurs parviennent à réduire la formation de ces agrégats dans le cerveau de souris. Cette réduction s'accompagne d'une amélioration des performances cognitives et motrices chez ces animaux.
Dernières news
Un projet financé par l’UE a dévoilé un nouveau dispositif destiné aux véhicules hybrides qui combine la haute densité énergétique des batteries lithium-ion à...
Des physiciens ont démontré qu’il est possible de contrôler de façon quantique un spin unique multi-niveaux porté par un aimant moléculaire - constituant un...
Une équipe internationale s’interroge sur les nouvelles technologies qui améliorent les compétences physiques et cognitives de l’humain, sur leur développement...
Code de bonnes pratiques contre la désinformation: la Commission invite les signataires à intensifier leurs efforts La Commission européenne a publié les premiers...
S’inspirant de la fourmi du désert réputée pour être une extraordinaire navigatrice solitaire, des chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille Université, à...
Une équipe de l’IBS a déterminé la structure d’une metalloprotéine présente chez les bactéries et explique par là-même comment ses gènes sont bavards... ou...
Des scientifiques suisses ont mis au point des sondes conçues pour révéler les forces physiques à l’oeuvre à l’intérieur des cellules vivantes. Une première...
L'émergence des véhicules électriques et du stockage des énergies renouvelables souligne le besoin d’augmenter la densité énergétique des batteries tout en...
Des scientifiques prouvent que l’écart entre le résultat attendu et le résultat réel est perçu comme une récompense Vous aimez vous faire surprendre par cette...
Si l’existence d’une réduction du débit sanguin cérébral chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer est connue depuis des décennies, son rôle dans...
Jusqu’à présent, la faune édiacarienne du bassin de Podolya en Ukraine était considérée comme faisant partie du même domaine que celle de la Mer Blanche en...
De nouveaux processus de récupération permettent d’obtenir des alliages de haute performance et à bas coûts à base de terres rares. Des chercheurs financés...
Bien que de plus en plus utilisées pour l'imagerie cellulaire ou la bio-ingénierie tissulaire, le devenir à long terme des nanoparticules magnétiques au sein des...
L’apparition des premiers mouvements chez des êtres multicellulaires sur Terre serait bien plus ancienne que ce que l’on pensait. C’est du moins ce que suggèrent...
Les glissements de terrain génèrent des ondes sismiques, comme l’ont montré de précédentes mesures à partir de sismomètres placés à proximité de pentes...
Il existe un moyen plus rentable de rouvrir les mines désaffectées et inondées d’Europe. Des scientifiques ont démontré comment y parvenir, avec un nouveau...
En combinant des techniques de microscopie laser et de hautes pressions, des physiciens ont mis au point la première méthode expérimentale permettant de mesurer avec...
Dans les interactions entre un récepteur biologique et son ligand, l'eau avoisinante a son mot à dire. Une équipe pluridisciplinaire du CNRS dévoile le rôle des...
Les prévisions de la contribution de l’Antarctique à l’élévation du niveau de la mer au cours du siècle vont de zéro à plus d’un mètre. Les valeurs les...
Dans les archives glaciaires, les éruptions volcaniques passées sont associées à des pics de concentration de sulfate. Pour estimer la contribution volcanique aux...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales