Posté par Adrien le Mercredi 15/05/2019 à 08:00
Obésité: le rôle clé d’une protéine du cerveau dévoilé
Vous avez beau faire de l’exercice et manger de façon équilibrée, le contrôle de votre poids est une affaire plus cérébrale que vous le pensez. Dans une étude publiée dans la revue The Journal of Clinical Investigation, des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) démontrent pour la première fois sur des souris que la protéine de liaison aux acyl coA ou protéine ACBP influence directement les neurones permettant le maintien d’un poids santé chez les rongeurs et chez l’humain.

Crédit: Getty

En avril 2015, Thierry Alquier, chercheur au CRCHUM et auteur principal de cette étude, avait révélé avec son équipe que cette même protéine permettait aux astrocytes, des cellules de soutien neuronal, de communiquer aux neurones les variations d’acides gras et de lipides dans le sang. Grâce à cette information primordiale, le cerveau peut adapter la prise alimentaire et les dépenses énergétiques. Et, en fin de compte, contrôler le poids de la personne.

«Avec des collègues du laboratoire NutriNeuro de l’Université de Bordeaux, nous montrons aujourd’hui que les neurones diminuant la prise alimentaire, appelés neurones à pro-opiomélanocortine ou neurones POMC, sont en “communication étroite” avec les astrocytes qui produisent la protéine ACBP dans une zone cérébrale particulière: le noyau arqué de l’hypothalamus», dit Thierry Alquier, professeur à l’Université de Montréal.

Essentielle pour la régulation de l’alimentation et du métabolisme, cette région de l’hypothalamus contient deux populations de neurones aux fonctions opposées quand elles sont activées: la première entraîne l’augmentation de la prise alimentaire et la seconde ‒ les neurones POMC communs à l’animal et à l’humain ‒ donne lieu à une diminution de la prise alimentaire et à une hausse des dépenses énergétiques.

Un cas d’espèce ?

«Les mutations génétiques expliquent de 5 à 10 % des cas d’obésité. Parmi ces cas, une large proportion est liée à un dérèglement de cette voie neuronale communément appelée voie de la mélanocortine. Nous avons noté que l’élimination du gène ACBP dans les astrocytes du noyau arqué favorise l’obésité. Sur des souris génétiquement modifiées pour être obèses, nous avons pu constater en laboratoire que l’injection quotidienne d’ACBP a permis une réduction de la prise alimentaire et une perte de poids de l’ordre de 5 % en cinq jours, un mécanisme qui dépend de l’activation des neurones POMC», explique M. Alquier.

Le chercheur insiste toutefois sur la prudence à observer quant à la transposition de cette découverte chez l’humain. Au stade de la recherche fondamentale, cette étude a été menée en laboratoire sur des souris.

Reconnue par l’Organisation mondiale de la santé comme un problème de santé publique partout sur la planète, l’obésité est un facteur de risque majeur pour certaines maladies chroniques, dont le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et certains cancers, pour les troubles musculosquelettiques et pour la mortalité prématurée.
Dernières news
Dans leur vie quotidienne, les humains utilisent des mots qui désignent des objets, des personnes, des situations ou des concepts: on appelle cela la référence....
La leishmaniose cutanée, causée par plusieurs espèces de parasites Leishmania, entraîne l’apparition de lésions localisées sur la peau et les muqueuses, pouvant...
Les neurones sont connectés entre eux par des synapses. L’efficacité de la transmission synaptique est modifiée dans les compartiments pré- ou/et post-synaptiques...
Les comètes issues des confins du Système solaire auraient pu jouer un rôle clef dans l’émergence des océans sur Terre. En bouleversant les critères d’étude...
Des simulations numériques révèlent que le phénomène de localisation d’Anderson, qui se manifeste dans le transport quantique, vérifie à deux dimensions et à...
Une étude internationale vient de démontrer pour la première fois l’existence d’un engramme, trace biologique de la mémoire, constitué de neurones...
Les fibres amyloïdes, des agrégats protéiques qui s’accumulent dans le cerveau sous forme de plaques dans certaines maladies neurodégénératives, peuvent être...
Les hausses des températures estivales observées dans les déserts polaires du Haut-Arctique canadien entraînent des changements rapides dans le sol. Une étude de...
Des scientifiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont conçu et testé une nouvelle méthodologie génomique qui a permis de révéler la...
L'imagerie stéréoscopique, fournie par nos deux yeux, nous donne une vision "en relief" des objets qui nous entourent. A l'aide d'impulsions laser harmoniques dans le...
La poussière minérale (du désert) présente dans l’atmosphère terrestre influence le climat de la planète, et ce depuis des millions d’années. Des...
Malgré les progrès récents en imagerie cérébrale, la représentation du monde visuel par le cerveau reste encore largement méconnue. En utilisant une nouvelle...
Cristaux poreux boostés par des liaisons chimiques fortes, les covalent organic frameworks (COF) accueillent de nouveaux membres dans leur famille grâce à des...
Les chercheurs ont identifié un locus produisant un long ARN non-codant spécifiquement exprimé dans les myofibroblastes, principales cellules effectrices de la...
La jeune entreprise VISUM, basée à Dublin, a dévoilé un système permettant d’améliorer le contrôle de la qualité au cours du processus de fabrication des...
Depuis l’incendie du 15 avril, de nombreux scientifiques ont proposé leur expertise pour la restauration du monument. Entretien avec Philippe Dillmann et Martine...
Les nanomatériaux bidimensionnels à base de carbone (type graphène) ou de nitrure de bore, réputés pour être chimiquement inertes, montrent en fait une...
Les poissons cichlides forment l’une des familles de vertébrés les plus diversifiées et ils constituent un modèle de référence en biologie évolutive de...
Deux chercheurs ont développé une nouvelle méthode pour multiplier les très grands nombres. Une avancée potentiellement historique pour...
Le 23 mai, la goélette de la Fondation Tara Océan quittera Lorient pour une expédition de six mois sur les fleuves européens. À son bord, une quarantaine de...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales