Posté par Isabelle le Vendredi 24/06/2022 à 09:00

Une nouvelle façon d’évaluer la composition en acide gras des poissons

En collaboration avec le SYSAAF, l’entreprise Aqualande et l’INRAE, les scientifiques - CNRS/Université de Rennes 1 - de l’Unité d’Appui et de Recherche ScanMAT, de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et de l’Institut de Physique de Rennes proposent une méthode alternative utilisant la micro-spectroscopie Raman pour évaluer la composition en acide gras des tissus adipeux des poissons. Moins coûteuse, non destructive et plus rapide que les analyses actuelles de référence, elle leur a permis de doser de façon fiable des oméga 3 présents dans les tissus de la truite arc-en-ciel. Cette méthode pourrait être utilisée pour la sélection génétique de poissons d'élevage en prédisant leur composition en acides gras bénéfiques pour la santé.

Prédire à faible coût la composition en acides gras de la truite arc-en-ciel par miscospectroscopie Raman.
© E. Prado

Le poisson constitue la principale source d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne oméga 3 dans l’alimentation humaine dont on connaît les effets bénéfiques sur la santé. On utilise actuellement la chromatographie en phase gazeuse pour l’identification et la quantification de ces acides gras. Mais son coût élevé et la durée des analyses la rendent inopérante dans le phénotypage à haut débit nécessaire aux programmes de sélection génétique des espèces aquacoles d’élevage.

Des scientifiques du SYSAAF et du CNRS/Université de Rennes 1 de l’Unité d’Appui et de Recherche ScanMAT, l’Institut des sciences chimiques de Rennes et de l’Institut de Physique de Rennes proposent donc d’utiliser la micro-spectroscopie Raman qu’ils ont spécifiquement adaptée à l’identification de ces molécules biologiques. Méthode non destructive, rapide et peu coûteuse, ils montrent qu’elle se révèle particulièrement fiable pour reconnaître et quantifier ces acides gras. Pour cela et afin d’obtenir une variabilité importante de la composition en acide gras tissulaire, 268 truites arc-en-ciel, objets de l’étude, ont été nourries avec divers aliments présentant des compositions en acides gras très différentes, allant jusqu’à un aliment végétal qui en est totalement dépourvu. La comparaison de la composition évaluée par chromatographie (CPG) à celle issue de l’analyse des spectres Raman a montré une bonne fiabilité de cette méthode de détection des acides gras polyinsaturées totaux, des omega 6 et omega 3 (EPA, DHA) présents dans le tissu prélevé*.

Cette étude, qui démontre que la spectroscopie Raman peut être utilisée pour prédire la composition en acides gras des tissus adipeux de truites arc-en-ciel, pourrait permettre d’envisager maintenant leur phénotypage à haut débit nécessaire aux programmes de sélection génétique. Résultats à retrouver dans la revue Analytica Chimica Acta.

Note:
*Chez les poissons, les lipides s’accumulent dans le foie, les muscles, les tissus adipeux périviscéral et sous cutané. Le tissu adipeux périviscéral a été choisi dans cette étude car sa composition en acides gras est proche de celle de l’animal entier et ce tissu est disponible en quantité suffisante pour effectuer des analyses par chromatographie. De plus c’est un tissu assez homogène pour lequel les contaminations par des protéines musculaires ou de sang sont limitées.


Ces travaux sont le fruit d’une collaboration entre le SYSAAF, ScanMAT, l’ISCR, l’IPR, l’INRAE (AgroParisTech, Univ Pau & Pays Adour, PEIMA, Univ. de Rennes 1), l’IRMAR (Agrocampus Ouest, Rennes) et l’entreprise Les Sources de l’Avance (Groupe Aqualande, Roquefort) dans le cadre du projet OMEGA TRUITE (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche, n° PFEA47 0017 FA 1000008).

Référence:
Prado, E.; Eklouh-Molinier, C.; Enez, F.; Causeur, D.; Blay, C.; Dupont-Nivet, M.; Labbe, L.; Petit, V.; Moreac, A.; Taupier, G.; Haffray, P.; Bugeon, J.; Corraze, G.; Nazabal, V.
Prediction of fatty acids composition in the rainbow trout Oncorhynchus mykiss by using Raman micro-spectroscopy
Analytica Chimica Acta 2022
http://dx.doi.org/10.1016/j.aca.2021.339212

Contact:
- Virginie Nazabal - Chercheuse à l’Institut des sciences chimiques de Rennes - virginie.nazabal at univ-rennes1.fr
- Stéphanie Younès - Responsable Communication - Institut de chimie du CNRS - inc.communication at cnrs.fr
- Anne-Valérie Ruzette - Chargée scientifique pour la communication - Institut de chimie du CNRS - anne-valerie.ruzette at cnrs.fr
- Christophe Cartier dit Moulin - Chercheur à l'Institut parisien de chimie moléculaire & Chargé de mission pour la communication scientifique de l'INC
- inc.communication at cnrs.fr
Dernières actualités
À l’est du continent Africain, la terre se fracture depuis déjà 25 millions d’années. À...
Les personnes souffrant d’une forme grave de diabète, où les cellules bêta du pancréas ne...
Les Perséides sont de retour ! A moins que... Apportant généralement l'une des pluies...
Les zones de subduction représentent des lieux privilégiés de recyclage de la matière sur...
Les écosystèmes herbacés (prairies, savanes) abritent une grande biodiversité et contribuent à...
Des scientifiques ont mis au point un prototype de robot miniature qui pourrait se faufiler à...
Les fluides rhéoépaississants sont des suspensions colloïdales caractérisées par une...
La protéine StbA, impliquée dans le contrôle de la propagation de matériel génétique entre...
Les tiques sont responsables de la transmission de nombreuses zoonoses, qui sont des maladies...
Les douleurs chroniques neuropathiques touchent 8% de la population en France et sont très mal...
La découverte du boson de Higgs en 2012 par les expériences Atlas et CMS au Cern a ouvert une...
La disparition du chromosome Y dans certaines cellules avec l’âge pourrait mettre la vie des...
La collaboration H.E.S.S. a mené depuis plusieurs années une vaste campagne d’observations pour...
Si vous avez déjà vu un quiscale voler la nourriture sèche de votre chien ou un étourneau...
En août 2022, deux avions de recherche, véritables laboratoires volants, survoleront l’océan...
Des scientifiques du CNRS, de l’Institut Curie, et de Sorbonne Université ont pu, pour la...
Une équipe de recherche internationale révèle pour la première fois l’origine des neutrinos,...
Sous influence de la pollution à l’ozone, les abeilles ne font plus la distinction entre les...
Les neurones communiquent entre eux par des synapses, zones de contact rapproché où des...
Le rôle central des insectes dans la pollinisation des plantes à fleurs est très connu, mais...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales