Posté par Adrien le Dimanche 05/07/2020 à 09:00

Les nouveau-nés sont déjà sensibles à l’attention qu’on leur porte


Photo: iStock
Les scientifiques ont présenté à des nouveau-nés des vidéos de personnes leur parlant tout en les regardant ou en regardant dans leur direction, mais "au loin". Les résultats montrent que les bébés passent plus de temps à regarder les visages qui leur parlent en les regardant et ils les reconnaissent lors de tests contrairement à ceux avec un regard "au loin". Ces résultats, qui révèlent une sensibilité précoce des bébés à l’attention qu’on leur porte, sont publiés dans la revue Scientific Reports.

Le regard est une source d’information cruciale dans le cadre des interactions sociales. La capacité à détecter la direction du regard est très ancrée phylogénétiquement et des mammifères domestiques, par exemple, réagissent différemment en fonction de l’état attentionnel visuel d’un humain. Chez l’homme, le contact par le regard est une composante essentielle de la communication non verbale. La direction du regard influence l’identification, la catégorisation et le jugement des autres. Elle module la reconnaissance des visages: à 4 mois, un bébé peut reconnaître un visage familier sur une photo, mais seulement si ce visage a été vu avec un regard direct et pas avec un regard dirigé sur le côté.

Savoir quand ces capacités apparaissent et les mécanismes en jeu est une question particulièrement cruciale. Différentes études ont montré qu’un nouveau-né humain est déjà sensible au regard des autres et préfère regarder une photo d’un visage avec yeux ouverts plutôt que fermés, et un visage avec regard direct plutôt qu’un visage avec regard sur le côté. Pour certains auteurs, cette préférence pour le regard direct pourrait être simplement due à une préférence pour ce qui est symétrique, un regard sur le côté induisant une répartition asymétrique du blanc de l’oeil, ainsi qu’une plus grande sensibilité aux éléments fortement contrastés (foncé sur clair par exemple).

Une autre hypothèse est que les nouveau-nés soient sensibles très tôt à la direction du regard, en tant qu’information sociale per se, résultat possible de l’histoire phylogénétique et des premières heures post-partum. Dès la naissance, les nouveau-nés sont confrontés à des stimulations multimodales. Des études récentes ont montré que les nouveau-nés ont des compétences de reconnaissance sociale accrue pour un visage où regard direct et production de langage étaient associés.

Afin de tester l’hypothèse d’une sensibilité précoce à la direction du regard comme signal social, 32 nouveau-nés (moins de 72 heures après leur naissance) ont été confrontés à des vidéos d’adultes parlant et regardant dans leur direction. Dans une première partie (familiarisation), la moitié des enfants est confrontée à un adulte avec un regard direct (vers leurs yeux), l’autre à un adulte avec un regard “distrait” (regardant au-dessus de la ligne de leurs yeux). Dans les deux cas, le regard est donc symétrique puisque dirigé dans la même direction, mais, au cours des interactions sociales, l’un (le regard direct) est indicateur de volonté d’interaction, alors que l’autre (le regard distrait) est associé à une rupture de l’interaction. Après cette phase de familiarisation, les nouveau-nés sont placés face à des vidéos du visage familier et d’un visage non familier présentés dans la même situation (regard direct ou regard distrait selon les enfants).

Lors d’un test de reconnaissance, les nouveau-nés passent plus de temps à regarder le visage familier par rapport au non familier si le regard est direct (à gauche), mais ne montrent pas de signe de discrimination si le regard est au loin (à droite).
© Bahia Guellaï & Martine Hausberger

Les résultats montrent: 1) que les nouveau-nés regardent plus longtemps une personne leur parlant avec un regard direct qu’une personne leur parlant avec un regard distrait: un regard direct semble stimuler leur attention; 2) que les nouveau-nés familiarisés avec un visage au regard direct, le distinguaient clairement d’un visage non-familier lors du test de reconnaissance alors que ceux ayant été confrontés à un visage au regard distrait pendant la familiarisation ne faisaient pas de distinction avec un nouveau visage. L’attention accrue observée en cas de regard direct pourrait avoir augmenté l’apprentissage et la mémorisation des caractéristiques du visage de l’adulte. À ce stade, il semblerait en tout cas que les nouveau-nés, disposent déjà d’une capacité à distinguer si un interlocuteur s’adresse à eux (regard direct) ou à d’autres (regard distrait ou de côté comme mis en évidence dans des études antérieures).

Cette étude démontre donc une capacité précoce des nouveau-nés humains à discriminer un regard direct ou distrait, indépendamment d’un effet de contraste dans la région des yeux. Elle confirme l’importance du contexte social pour stimuler et révéler une telle capacité. Cette sensibilité précoce, combinée aux expériences sociales directes, constitue une base importante pour le développement de compétences comme la capacité à distinguer l’état attentionnel de l’interlocuteur. Parce que les interactions sociales et les capacités perceptuelles précoces influencent le développement de la cognition sociale, ces résultats sont importants pour encourager les parents et soignants à interagir activement avec les nouveau-nés sans être distraits par d’autres stimulations.

Pour en savoir plus:
Premises of social cognition: Newborns are sensitive to a direct versus a faraway gaze
Guellaï, B., Hausberger, M., Chopin, A., & Streri, A.
Scientific Reports 17 juin 2020. https://doi.org/10.1038/s41598-020-66576-8

Laboratoire:
Laboratoire Ethologie, Cognition, Développement (LECD) - (Université Paris Nanterre)
Dernières actualités
Des astronomes ont découvert ce qui peut arriver lorsqu’un trou noir géant n’intervient pas...
Une séquence génétique héritée des hommes de Néandertal pourrait augmenter les risques de...
Au milieu des images de la tragédie de Beyrouth, le nuage formé par l’explosion, en forme de...
La collision élastique de photons réels est un phénomène très rare dans lequel deux photons...
Les cheveux des futures mères permettraient de prédire le succès d’un traitement de...
Les diamants sont peut-être éternels, mais un nouveau matériau, également composé de carbone,...
Fin du deuxième long arrêt pour le Booster du PS qui est le premier accélérateur avec le Linac...
Les hydrates de gaz sont des composés solides d’eau et de gaz, majoritairement du méthane, qui...
Les requins-baleines sont non seulement les plus longs poissons de l’océan, ils possèdent aussi...
Des chercheurs et chercheuses du CNRS à l’Institut Curie viennent de mettre en évidence que les...
De nouveaux résultats de la sonde Juno suggèrent que de violents orages animent Jupiter et...
De retour de quelques jours dans le Bas-du-fleuve québécois, j’ai pu apprécier sa brise...
Lors de la 40e édition de la conférence ICHEP, les expériences ATLAS et CMS du CERN ont annoncé...
Les plantes ont la capacité de purifier l’air. Mais combien en faut-il pour faire une...
Pour s’adapter aux stress qu’elles rencontrent dans leur environnement, les bactéries...
Les cellules s'adaptent et répondent à une multitude de stimuli mécaniques. Cependant, les...
Les scientifiques se sont trompés depuis plus de 300 ans: les spermatozoïdes n’ondulent pas...
La découverte d’un mécanisme impliqué dans la synthèse de la membrane du staphylocoque doré...
Semblable à un papillon avec sa structure symétrique, ses belles couleurs et ses motifs...
Les glioblastomes, les tumeurs cérébrales primaires les plus agressives et les plus répandues...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales