Posté par Redbran le Mardi 11/12/2018 à 14:00
Naviguez sur le web en regardant et en pensant
Normalement, faire fonctionner un dispositif électronique nécessite d’avoir un contrôle musculaire et nerveux total. Des recherches financées par l’UE viennent de développer un système informatique contrôlé par les mouvements oculaires et par commandes mentales pour aider les handicapés à rester en contact avec le monde numérique.

©Projet MAMEM

L’utilisation d’une souris et d’un clavier exige un contrôle moteur précis émanant d’un système neuromusculaire sain. Des moyens alternatifs pour accéder au web récemment développés intègrent le contrôle oculaire et mental.

Les besoins des personnes handicapés ont encouragé le développement approfondi de ces technologies. Les utilisateurs potentiels pourraient se trouver dans un cas où leur fonction intellectuelle est intacte, mais le contrôle neuromusculaire diminué, comme pour les personnes souffrant de dystrophie musculaire, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson ou de lésion médullaire.

Garder un œil sur le monde numérique

Pour éviter que les personnes atteintes de déficits fonctionnels perdent contact avec la société dynamique fondée sur internet, le projet MAMEM a élaboré GazeTheWeb. «Un cadre complet de navigation sur le web grâce à la saisie oculaire qui intègre l’aspect visuel et les fonctionnalités de contrôle des pages web dans un environnement utilisant un système de suivi du regard», explique le Dr Spiros Nikolopoulos, chercheur de MAMEN.

GazeTheWeb combine l’extraction d’éléments d’une page web et l’émulation des dispositifs traditionnels de saisie à l’intérieur du navigateur pour fournir un accès au web fiable et fluide. «Il permet une interaction efficace avec la page web, comme le défilement et la navigation par liens, mais il est également compatible avec toutes les opérations essentielles de navigation dans les menus, comme les signets», ajoute le Dr Nikolopoulos.

«Toutefois, le projet MAMEM est allé bien au-delà de la simple interaction liée au regard et a élargi GazeTheWeb aux interfaces cerveau-ordinateur (ICO) en élaborant un clavier fonctionnant avec le regard et sensible aux erreurs», ajoute-t-il. La saisie des lettres avec les yeux est une opération plutôt sujette aux erreurs qui exige souvent de l’utilisateur qu’il écarte le regard de la zone principale de saisie et presse la touche «Retour arrière» pour effacer la saisie.

Afin d’éviter cette démarche, les chercheurs ont utilisé une caractéristique naturelle du cerveau qui se produit lorsque l’utilisateur se rend compte qu’une erreur s’est produite. Ce potentiel lié à l’erreur peut être constaté dans les signaux d’électroencéphalogramme (EEG). «Au lieu de demander à l’utilisateur de presser la touche “Retour arrière” en cas d’erreur, nous avons mis en place un système qui permet au cerveau d’effectuer cette action en utilisant les signaux EEG générés pour déceler le potentiel lié à l’erreur», explique le Dr Nikolopoulos. Cet excellent exemple de combinaison efficace entre suivi du regard et ICO lié à l’EEG a été publié dans la revue Scientific Reports de la revue Nature.

GazeTheWeb à l’essai

La phase I des essais pilotes a évalué la faisabilité et la facilité d’utilisation de la plateforme MAMEN dans un environnement contrôlé. Dix-huit participants non handicapés et seize sujets atteints de maladies neuromusculaires, de la maladie de Parkinson et de lésions médullaires ont été exposés à la plateforme pendant quelques heures et ont accompli une série de tâches spécialement conçues.

La deuxième phase a évalué la plateforme MAMEM dans le cadre d’un environnement non contrôlé: au domicile des utilisateurs. Formés sur un ordinateur portable sur lequel le système MAMEM a été installé et formaté pour leurs activités informatiques quotidiennes, leurs activités en ligne ont été suivies et enregistrées pour une analyse ultérieure. Des questionnaires pré- et post-utilisation du système ont été remplis,conçus pour évaluer la plateforme du point de vue de l’utilisateur.

Orientation future de GazeTheWeb, un œil sur le marché

Après une évaluation intensive, le consortium a décidé de positionner GazeTheWeb au cœur des efforts d’exploitation du projet. Ainsi, toutes les autres technologies MAMEM sont utilisées comme des modules d’extension qui complètent ou élargissent les fonctionnalités de GazeTheWeb. Par exemple, le projet MAMEN a également modifié le jeu populaire Tetris, un jeu vidéo de type puzzle où des blocs doivent être alignés, pour produire MM-Tetris, une version mains libre utilisant le contrôle oculaire et mental.

«Nous estimons que GazeTheWeb est le produit de MAMEN le plus mature et il est possible qu’un des principaux partenaires, l’Université de Coblence-Landau, forme une société dérivée pour exploiter la plateforme, soutenue par un financement initial ou un autre moyen d’aide au démarrage des entreprises», conclut le Dr Nikolopoulos.


Pour plus d'information voir: projet MAMEM
Dernières news
La surpêche modifie la composition des communautés de poissons, ce qui peut affecter la manière dont les espèces interagissent les unes avec les autres ainsi...
Des astrophysiciens ont recueilli des preuves directes de la cristallisation de naines blanches. Dans certains cas, ces étoiles ont ralenti leur vieillissement de près...
La plupart des mutations sont délétères. Sans sélection naturelle, elles s’accumuleraient et diminueraient peu à peu la survie des organismes. Une étude du...
Des noyaux de Bore-20 et 21 ont récemment été produits pour la première fois au RIKEN-RIBF situé au Japon. Cette performance aux limites des capacités actuelles...
Les chercheurs du programme Graphene Flagship ont mis au point des dispositifs spintroniques à base de graphène utilisant à la fois la charge électronique et le spin...
Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert que les photons expulsés lors de la création d’un trou noir paraissent désordonnés, alors qu’ils sont en fait...
Du rôle de ses bandes blanches à sa lutte pour la reproduction en passant par son hermaphrodisme, le poisson-clown n’a pas fini de nous étonner. Retour sur la...
Les écosystèmes riches en biodiversité sont plus stables face à la plupart des perturbations, telles que les sécheresses, les canicules ou les apports de...
Cultivées dans le monde entier, les variétés hybrides F1, malgré leurs atouts indéniables, demeurent coûteuses à produire. Mais plus pour longtemps. En modifiant...
[i]Un code de calcul massivement parallèle pour une simulation ab-initio réaliste et prédictive de l’interaction laser-matière à ultra-haute...
Mettre un pied devant l’autre, rien de plus simple en apparence. Les chercheurs en neurosciences et en biomécanique vont pourtant de surprise en surprise, comme...
Le contenu en grains de pollen des sédiments lacustres a permis de retracer l’histoire des biomes montagnards du Cameroun au cours des derniers 90 000 ans. Cette...
Les jonctions métalliques sont des éléments majeurs de tout dispositif électronique intégré et le courant électrique passe au travers de ces jonctions par un...
Des procédés chimiques bien rodés révèlent parfois des surprises. En marquant une longue pause lors de la formation d’oxydes métalliques, des chercheurs du...
Une équipe du Département de chimie utilise un composé connu depuis des décennies pour synthétiser de nouvelles molécules thérapeutiques La nature renferme un...
Les déchets plastiques se fragmentent en micro- et nanoparticules, et libèrent également du carbone organique dissous dont les additifs plastiques qui seraient...
Comment mieux transporter et délivrer les principes actifs anticancéreux au niveau des cellules malades ? Des chercheurs de l’Institut Galien Paris-Sud (IGPS,...
Depuis son ouverture au mois d’avril 2018, le Planétarium et le Centre d’Accueil des Visiteurs de l’ESO Supernova a partagé les merveilles de l’Univers avec...
Certaines éponges méditerranéennes, de la famille des Crambeideae, se protègent des prédateurs en émettant en permanence un nuage d’alcaloïdes tout autour...
Selon de plus en plus de scientifiques, l’un des principaux déterminants de la douleur chronique - ennui de santé le plus lourd en raison tant de sa prévalence que...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales