Posté par Adrien le Mardi 11/01/2022 à 09:00

Un nanomatériau polyvalent et très prometteur, obtenu par auto-assemblage de protéines


(c) toto8888
Des chercheurs du CEA-Irig sont parvenus à élaborer un matériau multicouche en nid d'abeilles avec des pores espacés de 8 nm. Cette nouvelle nanostructure facile à doter de fonctions chimiques intéresse aussi bien la biocatalyse, les biocapteurs, le photovoltaïque ou la nanoélectronique.

Comment concevoir des matériaux innovants en "sculptant" des nanostructures toujours plus fines et aux propriétés inédites ? Tandis que l'approche top-down adoptée en micro-électronique (photolithographie) marque le pas avec une finesse de motif voisine de 20 nm, l'auto-assemblage de protéines (bottom-up) apparaît prometteuse mais souffre de plusieurs défauts:
- La nanostructure est pour l'instant formée d'une seule couche de protéines (épaisseur de quelques nm seulement).
- Le greffage de molécules reste un défi.

Pour repousser ces limites, des chercheurs de l'Irig ont exploité les propriétés d'une protéine de Ginkgo biloba (LEAFY) pour construire des structures en nid d'abeilles. Leurs pores ont un diamètre de 5 nm et sont espacés de 8 nm ; leur épaisseur atteint 31 nm, soit la hauteur de l'empilement de 40 protéines. Chacune des protéines possédant des acides aminés modifiables et fonctionnalisables à l'intérieur des pores, la nanostructure offre une grande variété de liaisons chimiques possibles avec des ligands sur un nombre colossal de sites de greffage (plus de 500.000 par µm²) ! Les chercheurs sont ainsi parvenus à métalliser sélectivement l'intérieur des pores avec du nickel et de l'or.

Comment les scientifiques ont-ils confectionné ces nids d'abeilles ? Chez les plantes à fleurs, la protéine LEAFY a naturellement la capacité de s'auto-assembler (via un "domaine d'oligomérisation") afin de favoriser la transcription de l'ADN en ARN pour la floraison. In vitro, ce domaine forme spontanément des polymères hélicoïdaux correspondant à l'empilement de 40 couches de protéines qui s'imbriquent ensuite les uns dans les autres pour constituer les nids d'abeilles.

L'ensemble de ses propriétés font de cette nanostructure une "plateforme" polyvalente intéressant aussi bien la biocatalyse, les biocapteurs ou le photovoltaïque. De plus, ses dimensions nanométriques permettent d'envisager la production de masques de lithographie susceptibles de concurrencer les technologies actuelles telles que les copolymères à blocs.

Références:
Self-Assembly of a Ginkgo Oligomerization Domain Creates a Sub-10-Nm Honeycomb Architecture on Carbon and Silicon Surfaces with Customizable Pores: Implications for Nanoelectronics, Biosensing, and Biocatalysis, ACS Appl. Nano Mater.
Dernières actualités
En analysant les propriétés de la lumière émise par une diode électroluminescente...
Il y a 4 500 ans, en Mésopotamie, l’élite utilisait pour se déplacer et pour faire la guerre...
Nous vivons dans une "bulle" d’environ 1000 années-lumière de large, à la surface de laquelle...
Mars possède une basse atmosphère encline à la turbulence. Sa fine atmosphère, généralement...
Une bactérie potentiellement mortelle pour les porcs est apparue pour la première fois chez des...
Les diodes électroluminescentes ou LED, composants des ampoules basse consommation actuelles, sont...
Une équipe internationale comprenant des chercheurs français, issus notamment de l’Observatoire...
Une équipe internationale (France, Angleterre, USA, Danemark) de scientifiques a estimé les taux...
En plus de la vieillesse et de certaines maladies sous-jacentes, la génétique peut avoir une...
La mission PLATO de l'ESA a reçu le feu vert pour poursuivre son développement après la revue...
Si 2021 n’a été "que" la sixième année la plus chaude en 150 ans, elle fait partie d’une...
Des chercheurs de l'Irig décrivent pour la première fois les voies d'entrée de l'uranium dans...
La communauté scientifique s’intéresse de plus en plus aux échauffements stratosphériques1....
Les astronomes ont poussé plusieurs soupirs de soulagement depuis Noël. Le télescope James-Webb...
L'altération chimique des roches a un impact significatif sur la régulation du climat mondial à...
Un groupe international de 78 chercheurs de 49 institutions, incluant le CEA-Irfu, détaille les...
Une équipe de recherche de l’UNIGE et des HUG est parvenue à identifier certains signaux...
Des espaces de travail collaboratifs homme-robot le long de la ligne de production pourraient...
Il y a bien longtemps que les livres consacrés aux régimes alimentaires ou aux conseils de santé...
Des scientifiques de l’UNIGE ont découvert que le gras pourrait aider le pancréas à...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales