Posté par Adrien le Vendredi 05/07/2019 à 08:00
Les muscles de la tête: nouveauté ou caractère ancestral ?
La tête des vertébrés est une structure complexe comportant plusieurs muscles qui, contrairement aux muscles du reste du corps, ne sont pas segmentés chez l’embryon. L’analyse du réseau de gènes régulant la formation des muscles chez l’amphioxus, un cousin des vertébrés, a permis de proposer un nouveau scénario évolutif expliquant comment les muscles de la tête des vertébrés ont pu apparaître à partir de structures segmentées chez leur ancêtre. Cette étude est publiée dans la revue Nature Ecology and Evolution.

La tête des vertébrés est une structure complexe comportant plusieurs organes des sens pairs très développés (yeux, oreilles etc..), le cerveau, des muscles, du cartilage, des os et des nerfs connectés de manière à réaliser un grand nombre de fonctions. Les vertébrés font partie du groupe des chordés avec les tuniciers (ou urochordés) et les céphalochordés (i.e. amphioxus). Ni l’amphioxus ni les tuniciers ne possèdent de tête aussi complexe que celle des vertébrés et l’émergence de cette structure a probablement été associé à l’acquisition du style de vie prédateur apparu dans ce groupe.

Figure: Les muscles de la tête des vertébrés (en jaune à droite de l'image) se forment à partir d’un mésoderme antérieur non segmenté, tandis que chez leur ancêtre, ainsi que chez un parent proche des vertébrés vivant aujourd’hui, l’amphioxus, ces muscles se forment à partir d’un mésoderme segmenté (en bleue à gauche de l’image). La question se pose donc de savoir quelle est l’origine évolutive de ces muscles des vertébrés. Sont-ils des structures nouvelles apparues au cours de l’évolution ? Sont-ils dérivés des structures segmentées ancestrales, par perte de la segmentation ?
© Stéphanie Bertrand & Lydvina Meister

Tandis que de nombreux laboratoires se sont intéressés à l’histoire évolutive de la tête en se focalisant surtout sur le système nerveux, les chercheurs se sont ici intéressée à l’évolution des muscles de la tête. Si les muscles du corps chez les vertébrés sont segmentés au cours du développement, ce n’est pas le cas des muscles de la tête qui se forment à partir d’un mésoderme antérieur non segmenté. Tandis que chez leur ancêtre, ainsi que chez un parent proche des vertébrés vivant aujourd’hui, l’amphioxus, ces muscles se forment à partir d’un mésoderme segmenté. Il a été proposé que ce caractère soit ancestral chez le groupe des chordés. La question se pose donc de savoir comment les muscles non segmentés de la tête des vertébrés sont apparus et en quoi cette étape évolutive a éventuellement favorisé la complexification de cette structure.

Deux hypothèses évolutives s’affrontent: (1) les muscles de la tête correspondraient à des muscles antérieurs homologues à ceux de l’amphioxus mais ayant perdu le caractère segmenté, (2) ces muscles seraient une structure totalement nouvelle apparue spécifiquement dans la lignée des vertébrés. Pour essayer d’apporter des éléments de réponse, les chercheurs ont comparé les processus développementaux permettant la formation des muscles antérieurs chez l’amphioxus et ceux mis en oeuvre lors de la formation des muscles de la tête et du tronc chez les vertébrés. En utilisant des approches fonctionnelles permettant de construire le réseau de régulation génique associé à la formation des muscles, ils ont montré que les gènes maîtres de ce processus chez les céphalochordés sont les mêmes que ceux agissant dans le tronc des vertébrés et non de ceux agissant dans la tête. Ces données permettent donc de proposer une hypothèse nouvelle concernant l’apparition des muscles non segmentés de la tête qui réconcilie les hypothèses les plus souvent proposées. Ainsi, ces muscles seraient homologues uniquement d’une région des muscles d’amphioxus en formation , la région ventrale, et leur apparition serait associée à une perte de la segmentation mais aussi à la perte de la région dorsale du territoire embryonnaire formant les muscles antérieurs.

En savoir plus

Genetic regulation of amphioxus somitogenesis informs the evolution of the vertebrate head mesoderm.
Aldea D, Subirana L, Keime C, Meister L, Maeso I, Marcellini S, Gomez-Skarmeta JL, Bertrand S, Escriva H.
Nat Ecol Evol. 2019 Jul 1. doi: 10.1038/s41559-019-0933-z. [Epub ahead of print]
Dernières news
Par une décision publiée le 8 juillet 2019, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) autorise la mise en service de l’installation SPIRAL2* au GANIL à Caen. Les...
Cinquante ans après le premier pas de l’humanité sur la Lune, une mission, la première exploration spatiale financée par des entreprises privées - dont le CEA est...
L’analyse génomique de 67 génomes de boeufs archéologiques, (Bos taurus), du Proche Orient, publiée dans la revue Science, impliquant des chercheurs CNRS du...
Au cours des dernières années, une augmentation des décès impliquant les opioïdes a été observée en Occident. Selon les autorités, nous assistons à une...
Des chercheurs de l’UNIGE et de l’Université de Maastricht démontrent que le cerveau s’adapte à l’intention de la personne en privilégiant soit l’écoute...
Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Nature montre qu’une infection intestinale peut mener à une pathologie semblable à la maladie de Parkinson...
Entrez dans la peau du célèbre détective Sherlock Holmes. Une loupe à la main à la recherche du moindre indice pour résoudre votre énigme... C’est exactement ce...
L'expérience Stella a mis à profit sa seconde campagne pour étudier le phénomène de "suppression" dans les réactions de fusion des étoiles impliquant des noyaux...
Les loci complexes chez les mammifères contiennent plusieurs gènes dont la régulation est déterminée au cours du développement ou induite par des signaux...
S’ils ne reçoivent pas de traitement antirétroviral (ART), la majorité des patients infectés par le VIH voient leur système immunitaire s’affaiblir...
Les niveaux des nappes phréatiques se situent généralement autour ou en-dessous des niveaux moyens des mois de juin. Ces niveaux traduisent une recharge 2018-2019 peu...
Les bébés dont la mère a subi une intervention chirurgicale avant la grossesse présentent un risque accru de manifester des symptômes de sevrage aux opioïdes à la...
L'expérience LISA pourra déceler des planètes dans toute la Galaxie Les récentes détections d'ondes gravitationnelles, infimes vibrations de l'espace-temps, ont...
L’impression en 3D de tissus humains pourrait contribuer à maintenir la bonne santé des astronautes en route vers Mars. De premiers échantillons de peau et d'os ont...
Des chercheurs des universités de Genève et de Manchester ont pour la première fois confirmé expérimentalement la théorie de la très forte résonance magnétique...
Malgré leurs profondes différences structurales, une seule goutte suffit à rapprocher les cristaux et les solides élastiques. Des chercheurs du laboratoire Matière...
Les virus utilisent la biologie de leur hôte pour s’installer et se répandre. Plutôt que de les cibler directement, les chercheurs imaginent des stratégies pour...
Selon une collaboration impliquant des chercheurs de l'Iramis, la diffusion de neutrons couplée à la microscopie électronique apporte des informations uniques sur les...
Le cholestérol participe à des fonctions essentielles du cerveau, et des dysfonctions de son métabolisme sont observées dans plusieurs maladies...
Des chercheurs de l'institut Fresnel et de NeuroSpin, en collaboration avec l'université de Saint-Pétersbourg en Russie, ont mis au point une nouvelle antenne...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales