Posté par Redbran le Vendredi 27/03/2020 à 14:00

Les marées influencent la dispersion des eaux douces de l’Amazone

La marée: un ingrédient essentiel de la dispersion des eaux douces du panache de l’Amazone dans l’océan Atlantique tropical

Le panache d’eau douce du fleuve Amazone influence les conditions physiques et biogéochimiques de l’Atlantique tropical à plusieurs milliers de kilomètres des côtes. Sur la base de simulations numériques à haute résolution, des chercheurs du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS / CNES / IRD) et de Mercator Océan ont montré que, sur le plateau amazonien, les très fortes marées influençaient les propriétés de ce panache et favorisaient son export vers le large. Ils ont également montré qu’elles contribuaient à élever de plus de 10 cm le niveau moyen de la mer à l’embouchure de l’Amazone.

Le Navire "MN Colibri" à son arrivée en Guyane. À son bord, des mesures de salinité ont pu être acquises en routine dans le cadre du Service national d’observation "SSS" du LEGOS (www.legos.obs-mip.fr/observations/sss) qui ont permis de valider la modélisation de la salinité.
© Centre spatial guyanais

Au nord-est du continent sud-américain, le fleuve Amazone déverse en moyenne 210 000 m3s-1 d’eau douce dans l’océan Atlantique, soit la moitié de l’eau douce fluviale reçue par ce bassin. Cependant, l’équilibre dynamique océanique sur le plateau amazonien et ses implications sur les propriétés du gigantesque panache de l’Amazone ne sont pas entièrement compris. L’évolution spatio-temporelle du panache demeure notamment mal représentée dans les modèles océaniques à moyenne ou basse résolution.

Des chercheurs du LEGOS et de Mercator Océan ont exploré la sensibilité aux marées de cette dynamique à l’aide d’un ensemble de simulations numériques à haute résolution.

Les résultats montrent que, sur le plateau amazonien, les très fortes marées réduisent considérablement l’intensité du courant côtier responsable du transport des eaux de l’Amazone vers le nord-ouest et donc de leur présence le long des côtes brésiliennes puis guyanaises.

En affaiblissant cette veine de courant côtière, la marée augmente les temps de résidence des eaux sur le plateau qui fait face à l’embouchure. Elle favorise aussi l’étalement du panache vers le large, où il est emporté par le puissant Courant Nord du Brésil et ainsi plus facilement exporté vers l’océan hauturier. Enfin, elle modifie également l’équilibre dynamique et les forces de pression en jeu, ce qui se traduit par une élévation de 10 cm du niveau de la mer à l’embouchure.


Salinité de surface (haut), courants de surface (milieu) et niveau de la mer (bas) moyens représentés par le modèle de circulation océanique utilisé, pour une simulation avec marée ("Model") et sans marée ("Notide"). La colonne de droite montre les différences entre les deux simulations.

Cette étude soulève de nombreuses questions. D’une part, si la sensibilité de la circulation côtière à la marée s’explique par des interactions entre courants forcés par les vents et courants forcés par la marée, la nature de ces interactions reste à préciser. D’autre part, l’augmentation des temps de résidence sur le plateau, où les eaux sont en contact direct avec les sédiments, a certainement des conséquences importantes sur les propriétés biogéochimiques du panache de l’Amazone, une des zones les plus productives de l’Atlantique tropical. Ces interactions entre la dynamique océanique, les sédiments et la biogéochimie du panache restent à découvrir.


Salinité de surface observée par satellite (SMOS) en 2011 illustrant l’influence des grands fleuves tropicaux (Amazone, Orénoque, Congo) sur les conditions de surface de l’océan Atlantique tropical.

Référence:
Ruault, V., Jouanno, J., Durand, F., Chanut, J., & Benshila, R. (2020). Role of the tide on the structure of the Amazon plume: A numerical modeling approach. Journal of Geophysical Research: Oceans, 125, e2019JC015495. https://doi.org/10.1029/2019JC015495

Contacts:
- Julien Jouanno - LEGOS/OMP - julien.jouanno at ird.fr
- Fabien Durand - Laboratório de Geoquímica - fabien.durand at ird.fr
Dernières actualités
Pourquoi y a t’il plus d’espèces dans les tropiques que dans les régions tempérées ? C’est une question sans cesse remise en avant mais ne trouvant pas de...
À la pharmacie, devant la tablette des suppléments d'oméga-3, le visage des clients qui scrutent la composition des gélules est souvent perplexe. L'avalanche...
Infectiologie, imagerie médicale... Des chercheurs du CEA-Joliot, en collaboration avec l'Iramis, synthétisent des bambusurils fonctionnalisables par "chimie click"...
Des scientifiques de l’Université PSL, au sein de l’ENS - PSL et de l’Observatoire de Paris - PSL, en collaboration avec des chercheurs du CNRS membres de l’UMI...
ATLAS et CMS ont présenté leurs résultats les plus récents concernant de nouvelles signatures permettant la détection du boson de Higgs auprès du LHC. Les...
Des chercheurs de l’Université de Montréal découvrent comment une mutation cancéreuse clé active la télomérase, l’enzyme antiâge qui rend les cellules...
Nous avons presque tous eu la roséole lorsque nous étions petits. Nous en avons tous guéri, mais le virus responsable de cette maladie, l'herpèsvirus humain de type...
Le système immunitaire adaptatif des vertébrés a deux caractéristiques. Premièrement, la capacité de créer, par recombinaison somatique orchestrée par la...
La simple question "Où se termine le tableau périodique des éléments ?" suscite depuis longtemps l'intérêt des scientifiques. Dans ce contexte, la compréhension...
A travers le règne animal, les individus génétiquement apparentés se ressemblent. Mais cette ressemblance accrue traduit-elle le simple fait d’avoir un certain...
Les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), la Faculté de Médecine de l’Université de Genève (UNIGE), le Centre de Recherche en Infectiologie de l’Université...
Les scientifiques du laboratoire Sys2diag (CNRS/Alcen) et les médecins du CHU de Montpellier ont présenté aujourd’hui les premiers résultats de l’étude clinique...
Une étude multicentrique menée par une équipe de l’UNIGE, des HUG, du CHUV et de l’Hôpital de St-Gall démontrent qu’un usage plus restreint des antibiotiques...
Des paléontologues de l’Université McGill et de l’Université de l’Alberta ont découvert chez un ancien reptile des dents recouvertes d’un émail spécial...
Des chercheurs du CEA-Jacob en collaboration avec l’école d’ingénieurs Sup’Biotech ont mis au point un outil génétique permettant l'expression à long terme...
L'étude d'antinoyaux légers, de leur création à leur annihilation, facilitera à l'avenir la recherche indirecte de matière noire. La collaboration ALICE...
Les astronomes utilisant les télescopes de l'Observatoire Européen Austral (ESO) ont découvert des taches géantes à la surface d'étoiles extrêmement chaudes...
Prisées pour concevoir des médicaments, de tensioactifs et d’additifs, les amines aliphatiques peuvent s’obtenir par hydroaminométhylation. Des chercheurs du LHFA...
La chaîne varisque, ou hercynienne, est une chaîne de montagnes qui affleure notamment dans le Massif Central français et qui est souvent comparée à l’Himalaya....
Les collaborations ALICE, CMS et LHCb présentent de nouveaux résultats montrant comment les particules contenant des quarks c peuvent jouer le rôle de "messagers"...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales