Posté par Isabelle le Mercredi 12/02/2020 à 14:00
Manipulation génétique: contrôler efficacement les microglies
Dans des travaux publiés dans la revue Nanomedicine, une méthode a permis d’interrompre la production d’ARN messager et de protéines de certains gènes, avec des effets biologiques importants.

De nombreuses pathologies cérébrales, telles que la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou certaines scléroses, sont associées à des altérations aigues ou chroniques des microglies, la principale défense immunitaire du cerveau. L’utilisation de petits ARN interférants (siRNA) pourrait permettre une manipulation génétique des fonctions microgliales, afin de soigner ces maladies, mais est actuellement entravée par l'absence de méthodes efficaces et inoffensives de livraison de siRNA dans les microglies. En particulier, les vecteurs actuellement disponibles affectent souvent les fonctions et les réponses basales des microglies.


Formation du complexe siRNA/dendrimère, son entrée dans la cellule via l'endocytose et sa libération de l'endosome dans le cytosol pour le silençage génique
© Ling DING

Une équipe du CINaM (CNRS/Université Aix-Marseille) a développé et validé un nanovecteur, sous la forme d’une molécule dendrimère (à branches), qui répond à ce défi. En se complexant aux siRNA pour former de petites nanoparticules robustes, ce dendrimère amphiphile cationique facilite l’entrée des siRNA dans les microglies primaires. Dans ces travaux publiés dans la revue Nanomedicine, cette méthode a permis d’interrompre la production d’ARN messager et de protéines des certains gènes, avec des effets biologiques importants: elle a par exemple empêché des cellules tumorales de stimuler les microglies à leur avantage, sans altération non désirée ou toxique pour les microglies. Il s’agit donc du premier vecteur qui livre des siRNA fonctionnels sans affecter les fonctions et réponses microgliales basales. Un outil prometteur pour les études génomiques fonctionnelles et thérapeutiques de divers modèles de maladies du système nerveux central.

Références:
Aleksandra Ellert-Miklaszewska, Natalia Ochocka, Marta Maleszewska, Ling Ding, Erik Laurini, Yifan Jiang, Adria-Jaume Roura, Suzanne Giorgio, Bartlomiej Gielniewski, Sabrina Pricl, Ling Peng & Bozena Kaminska
Efficient and innocuous delivery of small interfering RNA to microglia using an amphiphilic dendrimer nanovector
DOI: 10.2217/nnm-2019-0176

Contacts:
- Ling Peng - Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille (CINaM)
peng at cinam.univ-mrs.fr
- Stéphanie Younès - Responsable Communication
inc.communication at cnrs.fr
Dernières news
L’Agence spatiale européenne (ESA) et l’entreprise d’État pour les activités spatiales Roskosmos ont décidé de reporter à 2022 le lancement de la deuxième...
Quelques-unes des clés de la compréhension de l’origine du système solaire se trouvent à l’intérieur des planètes géantes. Si la sonde spatiale Juno a...
Une équipe du laboratoire Navier, en collaboration avec l'université du Delaware (Etats-Unis), a identifié un nouveau processus responsable du vieillissement des...
La gaine embryonnaire est une couche de glycoprotéines entourant l’embryon qui a été décrite chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Dans un article publié...
Une collaboration française impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) a étudié une archive sédimentaire atypique: les matières accumulées entre mai 2015 et mars 2016 dans...
Dans une même expérience et pour un même matériau, des physiciennes et des physiciens ont pour la première fois mesuré la chiralité de l'organisation magnétique...
De nombreux phénomènes permettent de stocker des données au format binaire, comme les changements d’état magnétique dans les matériaux dits à transition de...
Comme beaucoup de ses collègues, le professeur Andrés Finzi, du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal, réoriente...
L’impact artificiel produit par la mission spatiale Hayabusa2 sur l’astéroïde Ryugu: un cratère bien plus grand que prédit ! Quelle est la dimension d’un...
Grâce à une étude de terrain en Chine, une collaboration internationale impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) démontre que la culture de bambous Moso atténue le...
Au sein des cellules, des protéines appelées facteurs de transcription, reconnaissent spécifiquement diverses molécules. Des chercheurs du LCPO (CNRS/Université de...
Une première preuve de concept de stack pile à combustible PEMFC de 1 kWatt avec des composants imprimés a été réalisée. Outre la diminution des coûts grâce à...
Le projet EmoDémos, mené auprès d’enfants de 7 à 12 ans et dirigé par l’UNIGE, démontre que pratiquer un instrument au sein d’un orchestre peut faciliter...
La marée: un ingrédient essentiel de la dispersion des eaux douces du panache de l’Amazone dans l’océan Atlantique tropical Le panache d’eau douce du fleuve...
L’équipe de Julie Hussin, composée d’une dizaine de chercheurs en bio-informatique, s’attaque à la caractérisation génétique du coronavirus responsable de la...
Une croissance juvénile optimale repose sur une alimentation diversifiée et des études récentes démontrent le rôle important du microbiote intestinal dans ce...
Face à un virus encore mal connu, la recherche a besoin de tous les moyens pour lutter contre le COVID-19. Conçu, hébergé et maintenu à jour par des chercheurs et...
Dans les cellules photovoltaïques, l'absorption d'un photon par un matériau semi-conducteur crée une paire électron-trou (appelée exciton), résultant de...
Le record du monde d’Usain Bolt sur 200 mètres n'a pas été battu depuis 10 ans, et celui de Florence Griffith Joyner depuis plus de 30 ans. Et si les mathématiques...
Mépris, blâme, désinformation: guidées par la peur, les réactions des gens à la pandémie de COVID-19 empirent parfois une situation déjà complexe. Pourquoi...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales