Posté par Adrien le Mardi 18/02/2020 à 08:00
Des Legos pour étudier les briques de notre Univers
Des scientifiques testent l’expérience NA61/SHINE du CERN avec un appareil construit en briques Lego.

Le complexe d’accélérateurs du CERN permet aux scientifiques de sonder les briques fondamentales de l’Univers. Lorsque la construction d’un appareil résistant aux rayonnements s’est révélée nécessaire pour tester de nouveaux capteurs, un scientifique a eu une idée originale: utiliser les briques de construction avec lesquelles il jouait dans son enfance, les fameux Legos.

La toute petite table mobile à base de Legos est visible à côté de la ligne de faisceau (Image: Michael Deveaux/CERN)

NA61/SHINE est une expérience à cible fixe utilisant des faisceaux de particules du Supersynchrotron à protons pour étudier les propriétés des hadrons, des particules composites composées de quarks et de gluons. En 2015, l’équipe NA61/SHINE avait prévu de construire un nouveau sous-système basé sur des capteurs à pixels. Ces capteurs sont grosso modo des caméras de smartphone modifiées et sont d’excellents détecteurs d’hadrons. Les scientifiques devaient toutefois s’assurer au préalable que les capteurs résisteraient aux puissants impacts radioactifs produits par un faisceau de noyaux de plomb.

Lorsqu’un problème imprévu avec les aimants de l’expérience a empêché l’acquisition régulière de données pendant plusieurs semaines, la collaboration prit la décision d’utiliser le faisceau d’ions de plomb disponible pour tester les capteurs. Des échantillons des capteurs pouvaient être obtenus rapidement, mais une table mobile commandée à distance était nécessaire pour les maintenir dans la ligne du faisceau de particules. Cette table devait être légère et résistante à l’activation nucléaire due au rayonnement. Sa construction à l’atelier mécanique aurait pris cependant plus de temps que celui dont on disposait pour les tests.

Un soir, alors qu’il jouait avec sa fille de deux ans, Michael Deveaux, scientifique de l’expérience NA61/SHINE, réfléchissait distraitement à cette question. Soudain, il réalisa que les briques Lego pouvaient constituer un matériau léger et résistant à l’activation, et qu’un appareil fabriqué avec ces dernières pouvait être élaboré rapidement et modifié si nécessaire. Michael appela alors son jeune frère et lui demanda de récupérer chez leurs parents les boîtes de Legos avec lesquelles ils jouaient enfants. Le frère, architecte de formation, aidé par son propre fils de dix ans, alla les chercher et conçut un prototype de table mobile. Pendant ce temps, Michael acheta les pièces manquantes, notamment un moteur électrique, dans un magasin Lego à Francfort.

Une note de Michael rappelant à ses collègues le caractère sérieux de son appareil en Legos (Image: Michael Deveaux/CERN)

Le week-end suivant, les deux frères se retrouvèrent pour tester la table et mesurer la vitesse avec laquelle elle était capable de déplacer les échantillons. En effet, sans contact visuel, l’appareil ne pouvait être actionné à distance que sur la base de sa vitesse d’action et en comptant les secondes. Une fois convaincu de son fonctionnement, Michael présenta un rapport à NA61/SHINE et l’appareil multicolore fut installé en novembre 2015.

"Mes collègues se sont mis rapidement à compléter l’expérience en rajoutant des arbres en Legos sur le haut de la structure, se souvient Michael. J’ai dû leur écrire un message les priant d’arrêter."

Les tests furent concluants et fournirent les informations attendues. Et qu’est devenue la table improvisée ? "L’appareil en Legos se trouve aujourd’hui sur une étagère dans mon bureau, prêt à être utilisé à nouveau par l’expérience NA61/SHINE, ou par mes enfants !", répond Michael en souriant.
Dernières news
L’Agence spatiale européenne (ESA) et l’entreprise d’État pour les activités spatiales Roskosmos ont décidé de reporter à 2022 le lancement de la deuxième...
Quelques-unes des clés de la compréhension de l’origine du système solaire se trouvent à l’intérieur des planètes géantes. Si la sonde spatiale Juno a...
Une équipe du laboratoire Navier, en collaboration avec l'université du Delaware (Etats-Unis), a identifié un nouveau processus responsable du vieillissement des...
La gaine embryonnaire est une couche de glycoprotéines entourant l’embryon qui a été décrite chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Dans un article publié...
Une collaboration française impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) a étudié une archive sédimentaire atypique: les matières accumulées entre mai 2015 et mars 2016 dans...
Dans une même expérience et pour un même matériau, des physiciennes et des physiciens ont pour la première fois mesuré la chiralité de l'organisation magnétique...
De nombreux phénomènes permettent de stocker des données au format binaire, comme les changements d’état magnétique dans les matériaux dits à transition de...
Comme beaucoup de ses collègues, le professeur Andrés Finzi, du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal, réoriente...
L’impact artificiel produit par la mission spatiale Hayabusa2 sur l’astéroïde Ryugu: un cratère bien plus grand que prédit ! Quelle est la dimension d’un...
Grâce à une étude de terrain en Chine, une collaboration internationale impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) démontre que la culture de bambous Moso atténue le...
Au sein des cellules, des protéines appelées facteurs de transcription, reconnaissent spécifiquement diverses molécules. Des chercheurs du LCPO (CNRS/Université de...
Une première preuve de concept de stack pile à combustible PEMFC de 1 kWatt avec des composants imprimés a été réalisée. Outre la diminution des coûts grâce à...
Le projet EmoDémos, mené auprès d’enfants de 7 à 12 ans et dirigé par l’UNIGE, démontre que pratiquer un instrument au sein d’un orchestre peut faciliter...
La marée: un ingrédient essentiel de la dispersion des eaux douces du panache de l’Amazone dans l’océan Atlantique tropical Le panache d’eau douce du fleuve...
L’équipe de Julie Hussin, composée d’une dizaine de chercheurs en bio-informatique, s’attaque à la caractérisation génétique du coronavirus responsable de la...
Une croissance juvénile optimale repose sur une alimentation diversifiée et des études récentes démontrent le rôle important du microbiote intestinal dans ce...
Face à un virus encore mal connu, la recherche a besoin de tous les moyens pour lutter contre le COVID-19. Conçu, hébergé et maintenu à jour par des chercheurs et...
Dans les cellules photovoltaïques, l'absorption d'un photon par un matériau semi-conducteur crée une paire électron-trou (appelée exciton), résultant de...
Le record du monde d’Usain Bolt sur 200 mètres n'a pas été battu depuis 10 ans, et celui de Florence Griffith Joyner depuis plus de 30 ans. Et si les mathématiques...
Mépris, blâme, désinformation: guidées par la peur, les réactions des gens à la pandémie de COVID-19 empirent parfois une situation déjà complexe. Pourquoi...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales