Posté par Adrien le Mardi 23/02/2021 à 09:00

Les gènes d’un million d’années

Trois dents de mammouths vieilles d’un million et demi d’années contenaient encore juste assez d’ADN pour que l’on fasse une découverte inédite sur cet animal: jamais un tel matériel génétique aussi vieux n’avait pu être récolté.

Image: Mammouths des steppes, censés avoir précédé les mammouths laineux en Eurasie / Centre de paléogénétique, Stockholm

Après la mort, les molécules d’ADN, qui composent nos gènes, se décomposent relativement vite: c’est la raison pour laquelle il est difficile de reconstituer les génomes des humains préhistoriques vieux de quelques dizaines de milliers d’années -et que c’est seulement petit pas par petit pas qu’on assemble les pièces du casse-tête qui nous relie à nos cousins néandertaliens et dénisoviens vieux de moins de 100 000 ans. Le record jusqu’ici appartenait à un génome vieux de 600 000 à 700 000 ans, récolté dans un os de cheval.

Or, ces dents de trois mammouths de la même époque ont fourni suffisamment de fragments encore "lisibles" pour que l'on déduise qu’il existait en Sibérie une lignée distincte des mammouths laineux (Mammuthus primigenius), lignée dont les mammouths d’Amérique du Nord (Mammuthus columbi) seraient les descendants. Les résultats sont parus le 17 février dans la revue Nature.

Selon les chercheurs, le fait d’avoir été emprisonné dans le pergélisol -le sol gelé en permanence- y a aidé: le froid ralentit la fragmentation de l’ADN. S’ils ont raison, cela réduit toutefois le spectre des possibilités pour trouver d’autres génomes aussi anciens. Mais il est possible que de nouvelles technologies ouvrent de nouvelles portes: on a évoqué ces dernières années l’extraction de séquences de protéines dans des restes vieux de 2 à 3 millions d’années. Ces séquences fournissent moins d’informations que l’ADN, mais sont plus résistantes au passage du temps.
Dernières actualités
Mesurer la gravité à laquelle est soumise l'antimatière est un des défis actuels, avec pour...
Une équipe de l’UNIGE a étudié les cendres des éruptions volcaniques et a découvert deux...
La grande majorité des exoplanètes géantes (les planètes 100 fois plus lourdes que la Terre)...
"Préserve et répare la peau". "Retarde l’apparition des rides". C’est ce que promettent les...
En étudiant les génomes de plus de 20 000 personnes, une équipe met en lumière les liens...
À l’été 2009, un navire allemand était devenu le premier navire commercial à emprunter la...
Ceux qui cherchent un exemple qui illustre bien comment la génétique et le milieu de vie peuvent...
Lorsqu’on dit que "le vaccin a un taux d’efficacité de 95%", cela ne veut pas dire que "5% des...
Les chercheurs des instituts Jacob et Joliot du CEA ont amélioré le suivi de l’inflammation des...
On s’interroge beaucoup sur l’utilité du séquençage des virus SARS-CoV-2 de patients...
Impossible de faire atterrir en douceur un rover ou une sonde spatiale sur Mars sans intelligence...
Un chercheur de l’UNIGE a compilé toute la littérature des cinq dernières années liant...
Pour la première fois, la combinaison de deux techniques d’imagerie permet de visualiser et de...
Les matériaux photoactifs utilisés dans les OLEDs, l’imagerie médicale ou certains dispositifs...
Le volcan Merapi, situé à Java en Indonésie, voit régulièrement des dômes de lave...
Des chiens ont accompagné certains des premiers habitants des Amériques, il y a 16 à 17 000...
Les villes favorisent des pratiques propices à la dissémination et au développement de certains...
La spintronique offre des solutions nouvelles à la réalisation de composants mémoire et logique...
Une équipe du SCCL a découvert que les lymphocytes T CD4, qui jouent habituellement un rôle de...
Au cours de ces dernières décennies, il a été observé que la banquise s’est étendue au...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales