Posté par Isabelle le Lundi 01/06/2020 à 13:00

L’énigme de la formation de la Montagne Noire enfin résolue

La chaîne varisque, ou hercynienne, est une chaîne de montagnes qui affleure notamment dans le Massif Central français et qui est souvent comparée à l’Himalaya. Elle résulte de la collision entre divers microcontinents, formant aujourd’hui l’ossature de l’Europe et de l’Amérique du Nord, avec le continent Gondwana pendant le Carbonifère (-360 à -300 millions d’années). La Montagne Noire, à l’extrême Sud du Massif Central, est un haut lieu de la Géologie européenne depuis les années 1950.

Block de récif carbonaté (formé sous faible tranche d’eau) ayant glissé pour être incorporé à des sédiments marins profonds lors de la compression varisque dirigée vers le nord.
© Dominique Chardon

C’est à cette époque qu’une controverse particulièrement animée s’y initie: lors de la collision continentale, le Languedoc est-il monté vers le Nord par-dessus le Massif Central ou, à l’inverse, un haut-plateau centralien analogue au Tibet s’est-il avancé vers le Sud pour chevaucher le Languedoc ? Depuis les années 1970, l’hypothèse Sud tient corde, d’autant qu’elle satisfait l’analogie himalayenne, sans toutefois satisfaire pleinement la communauté. En effet, les critères utilisés pour reconstituer le déplacement des terrains sont fragiles et l’origine méridionale des sédiments déformés n’est pas compatible avec l’hypothèse Sud.

Une équipe du GET (CNRS, IRD, Université de Toulouse) a entrepris la première étude détaillée et intégrée qui révèle finalement les liens intimes entre déformation, déplacements et sédimentation lors de la collision varisque en Montagne Noire. Elle montre que les terrains ont été poussés vers le Nord pendant un mouvement de coulissage, appelé décrochement, le long de la faille des Cévennes. Ce résultat explique l’origine méridionale des terrains et intègre tous les critères de déformation dans un schéma cohérent combinant compression et décrochement. L’étude montre que le sens de glissement le long de la faille des Cévennes s’est inversé par la suite, alors que la chaîne varisque acquérait sa forme finale. Le schéma de la collision varisque se trouve ainsi passablement modifié, faisant la part belle aux grands décrochements qui ont contribué à fragmenter la chaîne de montagnes en une mosaïque complexe.

En savoir plus:
Reappraisal of Variscan tectonics in the southern French Massif Central - Tectonophysics Volume 787, article n°228477.
Dominique Chardon, Markus Aretz, Damien Roques.
https://doi.org/10.1016/j.tecto.2020.228477

Contacts:
- Dominique Chardon - GET - dominique.chardon at ird.fr
- Markus Aretz - GET - markus.aretz at get.omp.eu
Dernières actualités
Des bateaux mystérieusement freinés, voire stoppés, dans leur course bien que leurs moteurs...
L’anosmie, ou perte d’odorat, est un des symptômes fréquemment rencontrés chez les patients...
Dans le cadre du programme IPEV GMOStral-1028, des chercheurs français et allemands ont détecté...
Contamination des aliments à base de céréales: un nouveau facteur de risque pour les maladies...
Des chercheurs du LAAS-CNRS et de TBI sont parvenus à caractériser, au moyen d'un microscope à...
Inspiré de la photosynthèse, le photo-splitting de l’eau est la réaction qui utilise...
Sous forme de gaz naturel ou de biogaz, le méthane est généralement brûlé pour produire de la...
Si vous tentiez de décrypter vos sentiments lors de vos interactions quotidiennes avec votre...
Une équipe internationale animée par un scientifique du laboratoire ISTerre...
En traquant les mouvements oculaires, des scientifiques de l’UNIGE montrent comment les enfants...
Une équipe internationale de physiciennes et de physiciens a mis en évidence par diverses...
Le rêve de fabriquer une bière à l'aide de la même levure que celle utilisée par les premiers...
L'édition 2020 de la conférence sur la physique auprès du Grand collisionneur de hadrons (LHCP)...
Les scientifiques ont présenté à des nouveau-nés des vidéos de personnes leur parlant tout en...
Le 21 juin 2020, alors que la Station spatiale internationale (ISS) orbitait au-dessus du...
Dirigée par le Pr Isabelle Dimier-Poisson, l’équipe de recherche tourangelle BioMAP est...
L’ADN présent dans le nucléole est composé de séquences répétées qui sont parmi les plus...
La galaxie connue sous le nom NGC 5907 s'étend à travers cette image. Apparaissant comme une...
En utilisant un champ de forces magnétiques, des chercheurs ont réussi à emprisonner un liquide...
Une meilleure compréhension du déclenchement des tremblements de terre par la tectonique et par...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales