Posté par Isabelle le Vendredi 22/01/2021 à 13:00

Émissions de méthane sous-estimées aux abords des puits de pétrole et de gaz abandonnés

Une étude récente réalisée à l’Université McGill et publiée dans la revue Environmental Science and Technology révèle que les émissions annuelles de méthane s’échappant des puits de pétrole et de gaz abandonnés ont été grandement sous-estimées - jusqu’à 150 % au Canada et 20 % aux États-Unis. Actuellement, ces puits seraient aux dixième et onzième rangs des principales sources d’émissions anthropiques de méthane aux États-Unis et au Canada.

Comme le méthane contribue davantage au réchauffement de la planète que le dioxyde de carbone, surtout à court terme, les chercheurs jugent qu’il est essentiel de mieux évaluer les émissions de méthane provenant des puits abandonnés afin de comprendre leurs répercussions sur l’environnement et de trouver une solution au problème.

Bulles de méthane dans l’eau entourant un puits non scellé en Pennsylvanie. PHOTO: Mary Kang

Beaucoup d’inconnues

Comme le montre l’étude, il est difficile d’estimer le volume total des émissions de méthane attribuables aux puits de pétrole et de gaz abandonnés dans les deux pays en raison du manque d’information sur le nombre de puits et sur les quantités de méthane qu’ils laissent échapper chaque année, selon qu’ils ont été bien obturés ou non.

"Au Canada et aux États-Unis, l’exploitation pétrolière et gazière a débuté à la fin des années 1850", explique Mary Kang, auteure en chef de l’article et professeure adjointe au Département de génie civil de l’Université McGill. "De nombreuses compagnies n’existent plus, ce qui complique la recherche d’information sur les puits."

Des milliers de puits de pétrole et de gaz abandonnés non consignés

Pour compter les puits de pétrole et de gaz abandonnés, les chercheurs ont analysé les bases de données de 47 États, provinces et territoires, ainsi que des articles de recherche et des répertoires nationaux de puits forés et actifs aux États-Unis et au Canada.

Ils ont estimé à plus de quatre millions le nombre de puits abandonnés aux États-Unis, parmi lesquels au-delà de 500 000 ne sont pas répertoriés par les organismes étatiques concernés. Le tableau est semblable au Canada. Les archives de l’Association canadienne des producteurs pétroliers ne remontent qu’à 1955, alors que des documents historiques confirment que l’exploitation pétrolière et gazière a commencé dans les années 1850 au Canada. D’après les sources consultées par les chercheurs, le Canada compterait au-delà de 370 000 puits de pétrole et de gaz abandonnés, dont plus de 60 000 ne sont pas consignés dans les bases de données des organismes provinciaux ou territoriaux.

Les archives gouvernementales ne tiennent pas compte de toutes les fuites de méthane

Pour avoir une meilleure idée de la quantité de méthane qui émane de ces puits, les chercheurs ont analysé près de 600 mesures directes tirées d’études existantes réalisées sur des puits abandonnés en Ohio, au Wyoming, en Utah, au Colorado, en Oklahoma, en Virginie-Occidentale et en Pennsylvanie, aux États-Unis, ainsi qu’en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick, au Canada. Ils ont établi différents scénarios pour attribuer aux puits des niveaux d’émission de méthane annuels en fonction du type de puits - pétrole ou gaz - et de l’intégrité du bouchon, s’il y en a un.

"Nous avons constaté que les émissions de méthane provenant de puits abandonnés varient selon les régions; il est donc important d’obtenir des mesures du Texas et de l’Alberta, où l’on trouve la plus grande quantité de puits aux États-Unis et au Canada et où aucune mesure directe n’a encore été effectuée", précise James P. Williams, auteur principal de l’étude et doctorant au Département de génie civil de l’Université McGill.

Aux États-Unis, les cinq scénarios révèlent des émissions annuelles environ 20 % supérieures aux estimations de l’Environmental Protection Agency des États-Unis pour 2018. Au Canada, les résultats indiquent que les émissions de méthane seraient près de trois fois supérieures aux estimations d’Environnement et Changement climatique Canada pour 2018.

"Au fur et à mesure que les sociétés tourneront le dos aux combustibles fossiles, des millions de puits de pétrole et de gaz seront abandonnés partout dans le monde, affirme Mary Kang. Nous devons déterminer rapidement les répercussions de ces puits sur le climat, l’air, l’eau et l’environnement en général."

Publication:
L’article[ "Methane Emissions from abandoned oil and gas wells in Canada and the US", par James P. Williams, Amara Regehr et Mary Kang, a été publié dans Environmental Science and Technology.
DOI: 10.1021/acs.est.0c04265

La recherche a été financée par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies, une bourse de doctorat en génie de McGill et une bourse de mobilité pour les étudiants aux cycles supérieurs de McGill.
Dernières actualités
Mesurer la gravité à laquelle est soumise l'antimatière est un des défis actuels, avec pour...
Une équipe de l’UNIGE a étudié les cendres des éruptions volcaniques et a découvert deux...
La grande majorité des exoplanètes géantes (les planètes 100 fois plus lourdes que la Terre)...
"Préserve et répare la peau". "Retarde l’apparition des rides". C’est ce que promettent les...
En étudiant les génomes de plus de 20 000 personnes, une équipe met en lumière les liens...
À l’été 2009, un navire allemand était devenu le premier navire commercial à emprunter la...
Ceux qui cherchent un exemple qui illustre bien comment la génétique et le milieu de vie peuvent...
Lorsqu’on dit que "le vaccin a un taux d’efficacité de 95%", cela ne veut pas dire que "5% des...
Les chercheurs des instituts Jacob et Joliot du CEA ont amélioré le suivi de l’inflammation des...
On s’interroge beaucoup sur l’utilité du séquençage des virus SARS-CoV-2 de patients...
Impossible de faire atterrir en douceur un rover ou une sonde spatiale sur Mars sans intelligence...
Un chercheur de l’UNIGE a compilé toute la littérature des cinq dernières années liant...
Pour la première fois, la combinaison de deux techniques d’imagerie permet de visualiser et de...
Les matériaux photoactifs utilisés dans les OLEDs, l’imagerie médicale ou certains dispositifs...
Le volcan Merapi, situé à Java en Indonésie, voit régulièrement des dômes de lave...
Des chiens ont accompagné certains des premiers habitants des Amériques, il y a 16 à 17 000...
Les villes favorisent des pratiques propices à la dissémination et au développement de certains...
La spintronique offre des solutions nouvelles à la réalisation de composants mémoire et logique...
Une équipe du SCCL a découvert que les lymphocytes T CD4, qui jouent habituellement un rôle de...
Au cours de ces dernières décennies, il a été observé que la banquise s’est étendue au...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales