Posté par Adrien le Vendredi 14/02/2020 à 08:00
Découverte du «Saint-Graal» des antibiotiques
Une équipe de recherche canadienne, dont a fait partie un microbiologiste de l’Université de Montréal, a révélé un mécanisme d’action inédit présent dans deux nouveaux antibiotiques susceptibles de traiter les infections antibiorésistantes.

Faite par Yves Brun, du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal, et des collègues de l’Université McMaster et de l’Université de l’Indiana, cette découverte ‒ que le professeur qualifie de «Saint-Graal des antibiotiques» ‒ paraît dans Nature.

Un mécanisme d’action inédit présent dans deux nouveaux antibiotiques susceptibles de traiter les infections antibiorésistantes vient d'être mis au jour. Crédit: Getty

«La complestatine et la corbomycine sont des antibiotiques qui s’attaquent au peptidoglycane, la composante principale de la paroi cellulaire essentielle au développement et à la survie de presque toutes les bactéries. Ces deux antibiotiques inhibent l’action des autolysines nécessaires à la croissance et la division cellulaires», explique Yves Brun, également titulaire de la Chaire de recherche Canada 150 sur la biologie cellulaire bactérienne.

Ainsi, lorsque les bactéries n’arrivent plus à se diviser, elles deviennent de plus en plus fragiles. «Avec ce mode d’action des antibiotiques, les bactéries se transforment en longs filaments plutôt qu’en petits bâtonnets, ce qui agit sur leur capacité à se reproduire», ajoute le chercheur.

Ces travaux décrivent un nouveau mode d’action d’antibiotiques pour la première fois depuis des décennies. Et il y a un boni: les bactéries que ces antibiotiques combattent sont incapables de développer une résistance significative à ces derniers.

Démythifier «l’armure» bactérienne


Yves Brun Crédit: Mélanie Dusseault
En décembre dernier, Yves Brun contribuait à une étude publiée dans Cell au sujet d’une autre percée connexe: la toute première modélisation de la couche de surface propre à certaines bactéries.

Nommée S-layer (pour surface layer), cette couche externe reste encore aujourd’hui un mystère pour les microbiologistes, qui ne comprennent toujours pas précisément sa fonction, même s’il est clair qu’elle joue un rôle important dans la protection de la cellule bactérienne. Toutefois, Yves Brun et ses collaborateurs sont parvenus, grâce à des techniques de cryomicroscopie électronique, à modéliser sa structure et à mieux comprendre la façon dont elle est reliée à la cellule.

«La connaissance de la structure détaillée à l’échelle atomique de cette relation entre la couche de surface et la surface de la cellule offre un potentiel énorme pour pouvoir ensuite mettre au point des molécules qui pourront cibler cet attachement et rendre la cellule plus sensible aux antibactériens», précise Yves Brun.

Combinée avec le nouveau mode d’action mis au jour, cette découverte «laisse entrevoir des perspectives pour fragiliser l’action des bactéries et les rendre plus vulnérables», conclut-il.
Dernières news
L’Agence spatiale européenne (ESA) et l’entreprise d’État pour les activités spatiales Roskosmos ont décidé de reporter à 2022 le lancement de la deuxième...
Quelques-unes des clés de la compréhension de l’origine du système solaire se trouvent à l’intérieur des planètes géantes. Si la sonde spatiale Juno a...
Une équipe du laboratoire Navier, en collaboration avec l'université du Delaware (Etats-Unis), a identifié un nouveau processus responsable du vieillissement des...
La gaine embryonnaire est une couche de glycoprotéines entourant l’embryon qui a été décrite chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Dans un article publié...
Une collaboration française impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) a étudié une archive sédimentaire atypique: les matières accumulées entre mai 2015 et mars 2016 dans...
Dans une même expérience et pour un même matériau, des physiciennes et des physiciens ont pour la première fois mesuré la chiralité de l'organisation magnétique...
De nombreux phénomènes permettent de stocker des données au format binaire, comme les changements d’état magnétique dans les matériaux dits à transition de...
Comme beaucoup de ses collègues, le professeur Andrés Finzi, du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal, réoriente...
L’impact artificiel produit par la mission spatiale Hayabusa2 sur l’astéroïde Ryugu: un cratère bien plus grand que prédit ! Quelle est la dimension d’un...
Grâce à une étude de terrain en Chine, une collaboration internationale impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) démontre que la culture de bambous Moso atténue le...
Au sein des cellules, des protéines appelées facteurs de transcription, reconnaissent spécifiquement diverses molécules. Des chercheurs du LCPO (CNRS/Université de...
Une première preuve de concept de stack pile à combustible PEMFC de 1 kWatt avec des composants imprimés a été réalisée. Outre la diminution des coûts grâce à...
Le projet EmoDémos, mené auprès d’enfants de 7 à 12 ans et dirigé par l’UNIGE, démontre que pratiquer un instrument au sein d’un orchestre peut faciliter...
La marée: un ingrédient essentiel de la dispersion des eaux douces du panache de l’Amazone dans l’océan Atlantique tropical Le panache d’eau douce du fleuve...
L’équipe de Julie Hussin, composée d’une dizaine de chercheurs en bio-informatique, s’attaque à la caractérisation génétique du coronavirus responsable de la...
Une croissance juvénile optimale repose sur une alimentation diversifiée et des études récentes démontrent le rôle important du microbiote intestinal dans ce...
Face à un virus encore mal connu, la recherche a besoin de tous les moyens pour lutter contre le COVID-19. Conçu, hébergé et maintenu à jour par des chercheurs et...
Dans les cellules photovoltaïques, l'absorption d'un photon par un matériau semi-conducteur crée une paire électron-trou (appelée exciton), résultant de...
Le record du monde d’Usain Bolt sur 200 mètres n'a pas été battu depuis 10 ans, et celui de Florence Griffith Joyner depuis plus de 30 ans. Et si les mathématiques...
Mépris, blâme, désinformation: guidées par la peur, les réactions des gens à la pandémie de COVID-19 empirent parfois une situation déjà complexe. Pourquoi...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales