Posté par Adrien le Samedi 17/08/2019 à 08:00
Des croisières plus propres grâce aux accélérateurs de particules
Un remorqueur letton abrite le premier banc d’essai d’une nouvelle technologie visant à purifier les gaz d’échappement des bateaux.

Le remorqueur Orkans, amarré au chantier naval de Riga sur la mer Baltique (Image: AIRES/CERN)

À lui seul, le trafic maritime est l’activité qui contribue le plus à la pollution de l’air: un seul paquebot génère autant de pollution qu’un million de voitures. Diverses technologies sont envisagées pour limiter les substances polluantes que contiennent les gaz d’échappement rejetés par les moteurs diesel des bateaux. Des spécialistes des accélérateurs ont proposé une solution qui, au moyen d’un accélérateur à faisceau d’électrons de quelques centaines de kilovolts, décomposerait les matières particulaires ainsi que les molécules d’oxyde de soufre et d’azote, avant de les éliminer en toute sécurité avec un système d’épuration humide. Le projet ARIES (Accelerator Research and Innovation for European Science and Society), mené dans le cadre du programme Horizon 2020 et coordonné par le CERN, s’attache entre autres à tester cette technologie en conditions réelles.

Récemment, un premier test a été réalisé sur un remorqueur baptisé Orkans ("tempête" en letton), datant de l’époque de l’Union soviétique et dévoré par la rouille. Propriété de l’Université technique de Riga et mis à quai dans le chantier naval de la capitale, sur la mer Baltique, il est équipé d’un moteur puissant malgré les années, qu’il pouvait facilement mettre à disposition pendant la période de tests.

Un long tuyau pourvu de plusieurs détecteurs reliait le remorqueur à un accélérateur installé dans un camion, fourni par l’Institut Fraunhofer FEP de Dresde, en Allemagne. Dans le camion, les gaz d’échappement étaient traités dans une chambre spécialement conçue, dans laquelle les électrons de l’accélérateur provoquaient des réactions d’excitation moléculaire, d’ionisation et de dissociation afin de décomposer les molécules des polluants. Avant d’être finalement relâchées dans l’air, les substances polluantes des gaz d’échappement étaient encore filtrées dans un système d’épuration humide, imaginé et fabriqué par l’Institut de technologie et de chimie nucléaire (INCT) de Varsovie, en Pologne, qui a proposé cette approche innovante exploitant la technologie des accélérateurs.

Le tuyau reliant le remorqueur à un accélérateur installé dans le camion (Image: AIRES/CERN)

"Ce long tuyau relie en fait deux univers, le monde maritime et celui des accélérateurs de particules. Les technologies et les langages auxquels ils ont recours sont complètement différents, mais si nous parvenons à les coordonner, nous pourrons accomplir de grands progrès." - Toms Torims, superviseur du test, Université technique de Riga.

Les premières mesures ont confirmé la diminution attendue des particules polluantes. Les résultats finaux seront publiés une fois qu’une analyse complète aura pris en compte différentes puissances de moteur et différentes conditions de fonctionnement. Les données recueillies dans le cadre de cette expérience permettront de finaliser la proposition pour la suite de l’élaboration de cette technologie. Un projet spécifique sera présenté dans le cadre d’Horizon 2020, dans le but d’installer et de tester un accélérateur spécialement conçu pour un authentique cargo, mis à disposition à cet effet par la compagnie maritime italienne Grimaldi.

Retrouvez l’article complet dans le dernier numéro d’Accelerating News (en anglais).
Dernières news
Installée en Allemagne et après seulement 23 jours de collecte de données, l’expérience KATRIN améliore déjà les erreurs de mesure des expériences...
Quel a été l’impact des réchauffements et refroidissements climatiques passés ? Une étude publiée dans la revue Ecology Letters impliquant des chercheurs de...
En combinant épidémiologie, modélisation mathématique et enquête historique, des chercheurs genevois et français confirment la longévité exceptionnelle de Jeanne...
Le télescope VISTA de l’ESO révèle une remarquable nouvelle vue du Grand Nuage de Magellan, l’un de nos plus proches voisins galactiques. VISTA a observé cette...
Mêmes atomes, mais formes différentes, certains produits avec une formule chimique identique présentent des propriétés parfois divergentes: une molécule pouvant...
À quel point pouvons-nous approximer un nombre irrationnel typique, comme Pi, par une fraction ? Cette question est loin d’être nouvelle en mathématiques, mais la...
La communauté internationale en climatologie est engagée dans un important exercice de simulations numériques du climat, passé et futur. Ses conclusions...
Les microtubules font partie du squelette des cellules. Des chercheurs de l'Irig montrent que les défauts dans leur structure s'avèrent utiles pour leur...
Du feu de bois au charbon, la combustion du carbone est une réaction omniprésente qui reste pourtant difficile à étudier. Des chimistes du Centre de Recherche Paul...
Une équipe internationale impliquant des chercheurs de l’Observatoire de Paris - PSL détecte des nuages moléculaires dans une galaxie située à 8 milliards...
Des chercheurs du Laboratoire plasma et conversion d'énergie, du Laboratoire d'optique appliquée et leurs collègues américains ont identifié une nouvelle...
Une collaboration entre l'Irfu et l'Université de Florence (Italie) est parvenue à réaliser la tomographie muonique d'un objet à partir de seulement trois prises de...
Des chercheurs du Laboratoire de chimie de coordination à Toulouse (CNRS) et de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/Université de Rennes 1/INSA...
La première campagne dédiée à l'observation directe d'exoplanètes a visé l'étoile Alpha du Centaure A depuis l'Observatoire austral européen (Chili). Elle...
L’infertilité touche de plus en plus de couples, et reste malgré tout difficile à étudier en raison de sa complexité. Récemment, une équipe de chercheurs de...
Deux semaines seulement après le lancement d’une expédition scientifique au large de la Guyane, les équipes de Greenpeace (1), en collaboration avec les chercheurs...
Plusieurs chercheurs du LSCE ont contribué au rapport spécial du Giec publié le 8 août 2019, consacré aux interactions entre terres émergées et climat. Cette...
Tous les êtres vivants ne perçoivent pas les mêmes conditions climatiques que celles mesurées par nos postes météorologiques situés à découvert et exposés aux...
Destinée aux télescopes Tcherenkov de CTA (Cherenkov Telescope Array), la caméra prototype NectarCAM développée par l'Irfu et ses partenaires a enregistré sa...
Une équipe de recherche internationale a élaboré une stratégie permettant de prédire les effets cliniques possibles de nouvelles molécules thérapeutiques à...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales