Posté par Adrien le Jeudi 24/11/2022 à 09:00

Une crise économique peut-elle laisser une trace dans nos gènes ?

Le stress et la faim: ce sont deux des facteurs qui peuvent laisser une empreinte sur les gènes d’une personne après sa naissance -et du coup, avoir un impact à long terme sur sa santé. Sachant cela, pourrait-on établir un lien entre une crise économique et notre ADN ?


La question s’inscrit dans ce qu’on appelle l’épigénétique: il s’agit de la science, relativement récente, qui étudie les mécanismes capables de modifier les gènes, de manière temporaire ou définitive. Et au cours des deux dernières décennies, la liste des mécanismes en question qui ont été identifiés par toutes sortes d’études, n’a cessé de grossir.

Il serait donc logique de croire que certaines périodes historiques plus difficiles puissent avoir un impact détectable sur notre code génétique. Dans une recherche publiée le 8 novembre, deux chercheuses de l’Université de Californie et de l’Université du Wisconsin écrivent que les cellules des gens nés pendant la grande crise des années 1930, montrent des signes de "vieillissement accéléré".

Concrètement, cela pourrait vouloir dire un taux plus élevé de maladies chroniques et de décès prématurés. L’étude a consisté à comparer les marqueurs génétiques du vieillissement chez 800 Américains nés pendant les années 1930: les deux chercheuses affirment que "l’empreinte" du vieillissement accéléré apparaît plus souvent chez ceux nés dans les États les plus durement touchés par la récession -le taux de chômage, à son sommet, atteignait 25% aux États-Unis.

Plusieurs des études des deux dernières décennies ont été réalisées sur des animaux. La durée de vie d’un humain a en effet rendu plus difficile de comparer des conditions socio-économiques négatives pendant la période où une femme était enceinte, avec l’état de santé de son enfant une fois arrivé à l’âge adulte. Mais des études en Europe ont dégagé ce qui semblent être des corrélations avec des périodes historiques difficiles -notamment une famine aux Pays-Bas à la fin de la Deuxième guerre mondiale.

On peut aussi analyser ce phénomène par l’autre bout de la lorgnette, signalent les auteurs, et y voir une motivation pour améliorer les programmes sociaux ciblant les femmes enceintes: leur espoir est que de meilleurs programmes sociaux contribuent à combattre des inégalités en matière de santé susceptibles d’apparaître des années plus tard, voire de durer toute la vie...
Dernières actualités
La convergence en ce moment de trois virus offre une opportunité inédite à des chercheurs de...
Une équipe internationale de scientifiques révèle la complexité de l’évolution des...
Pour les microorganismes qui vivent dans le sol des forêts boréales, toutes les perturbations ne...
Une équipe internationale d’astrophysiciens dont certains du CNRS-INSU (voir encadré) a mesuré...
La physique peut servir à beaucoup de choses. Par exemple, déterminer l’angle par lequel le...
Les chauves-souris sont porteuses d’une multitude de virus, pathogènes pour la plupart des...
Les pérovskites hybrides forment une classe de semi-conducteurs très prometteuse pour la...
La disposition générale des visages est commune à de nombreuses espèces de vertébrés....
Le stress et la faim: ce sont deux des facteurs qui peuvent laisser une empreinte sur les gènes...
Les analogues du Glucagon like peptide 1 (GLP-1 A) font partie de l’arsenal pharmacologique pour...
Les matériaux magnétocaloriques (MMCs) sont des solides magnétiques dont la température change...
Le guidage cellulaire par des signaux chimiques ou physiques est essentiel à de nombreux processus...
Connu pour renvoyer des images époustouflantes vers la Terre, le télescope spatial James-Webb...
Quelle est la différence entre faire cuire de la nourriture et la brûler ? À 780 000 années de...
Mesurer la capacité de régénération des communautés de poissons de récifs coralliens est...
Y a-t-il un langage commun aux théories du complot, qui permettrait donc de les repérer ? C’est...
Secret de polichinelle: pour bien performer sur le plan cognitif, il faut bien dormir. Mais...
Si la majorité des Français a été vaccinée contre la Covid-19, les taux de vaccination varient...
Alors que ceux qui nient le réchauffement climatique les accusent encore d’être des...
Trois études conduites par un consortium mondial et publiées dans les revues Molecular...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales