Posté par Adrien le Jeudi 16/09/2021 à 09:00

Contrôler la croissance du graphène sur cuivre liquide


© MEM
Le procédé mis au point par des chercheurs de l'Irig ouvre la voie à la production rapide de graphène monocristallin exempt de défaut sur des surfaces de plusieurs centimètres carrés, donc adapté à différentes applications électroniques. Cette méthodologie de suivi et de contrôle en temps réel peut également être appliquée pour la caractérisation fine d'autres matériaux 2D.

La synthèse de matériaux bidimensionnels de grande taille et sans défaut constitue un défi majeur pour les applications industrielles (photovoltaïque, semi-conducteurs etc.). L'état de l'art pour le graphène consiste à réaliser le dépôt sur du cuivre solide par un procédé de croissance chimique en phase vapeur (CVD) à des températures supérieures à 1000 °C. Mais le cuivre polycristallin génère des défauts dans la couche de graphène, et après refroidissement la couche forme des "rides" et des domaines qui dégradent notablement sa qualité. Les chercheurs travaillent sur le développement d'un nouveau procédé de synthèse CVD utilisant des catalyseurs métalliques à l'état liquide.

Figure 1: Représentation des quatre techniques couplées in situ, operandoet en temps réel, pour le contrôle de la croissance de graphène de grande qualité et en grande taille.
© Francesco La Porta.

Un nouveau procédé permet d’élaborer du graphène exempt de défaut, et de taille compatible avec le développement de dispositifs. Cette croissance par voie chimique est opérée dans des conditions de températures (~1100 °C) et de pressions (~0,1 à 1 atm) comparables à celles utilisant des catalyseurs solides. Jusqu’alors, l’élaboration se faisait en aveugle. Elle n’était optimisée que de façon empirique faute d’observation durant la croissance du fait de la présence de gaz réactifs à haute température et pression atmosphérique, et de l’état liquide du substrat.

Les chercheurs de l’Irig [collaboration] ont mis au point des instruments de caractérisation utilisés in situ, operando, permettant de contrôler et de guider en temps réel la formation des cristaux de graphène. Quatre méthodes complémentaires (Figure 1) ont été appliquées in situ en temps réel: la diffraction des rayons X synchrotron, leur réflectivité, la spectroscopie Raman et la microscopie optique en mode rayonnement (Figure 2). Les rayons X synchrotron confirment la cristallinité supérieure du graphène en une monocouche.

Figure 2: Flocons de graphène vus par microscopie en mode radiatif durant leur croissance sur métal liquide (Echelle des images: ~1 mm).
© MEM.

Le suivi en temps réel permet de maîtriser la taille, la forme et la pureté des cristaux et d'optimiser la vitesse de croissance. Enfin, les observations expérimentales associées à une modélisation ont permis de comprendre les mécanismes de la croissance. La morphologie de la couche de graphène est ainsi contrôlée et comprise à toutes les échelles, de l'atome jusqu’au millimètre.

Le procédé mis au point ouvre la voie à la production rapide de graphène monocristallin exempt de défaut sur des surfaces de plusieurs centimètres carrés (Figure 3), donc adapté à différentes applications électroniques. Cette méthodologie de suivi et de contrôle en temps réel peut également être appliquée pour la caractérisation fine d'autres matériaux 2D.

Figure 3: Représentation schématique de la production en continu de matériaux 2D par croissance sur des métaux catalyseurs liquides.
© MEM.

Le dépôt chimique en phase vapeur (CVD) est un procédé d’élaboration de matériaux à partir de précurseurs gazeux. Dans une enceinte sous vide, le substrat est exposé à des gaz qui réagissent et/ou se décomposent à la surface du substrat pour générer le dépôt.
Operando: étude du procédé en cours et dans les conditions réelles.

Collaboration:
ESRF-The European Synchrotron, France ; Université de Patras, Grèce ; Université de technologie de Munich, Allemagne ; Université de Leiden et Leiden Probe Microscopy (LPM), Hollande.

Références:
Jankowski M, Saedi M, La Porta F, Manikas AC, Tsakonas C, Cingolani JS, Andersen M, de Voogd M, van Baarle GJC, Reuter K, Galiotis C, Renaud G, Konovalov OV and Groot IMN
Real-time multiscale monitoring and tailoring of graphene growth on liquid copper.
ACS Nano, 2021.
Dernières actualités
De nombreuses pathologies du système nerveux central, comme l’autisme, la maladie de Parkinson,...
Août 2021: puissants séismes en Haïti et en Alaska ; septembre: le Mexique et l’Australie...
Tout comme nous acquérons des provisions de nourriture ou des piles de rechange, les bactéries...
Le développement de muscles artificiels ou autres systèmes actionnables repose sur...
A la rencontre des 42: L’ESO publie les clichés de certains des astéroïdes les plus...
La demande pour le charbon -de loin le plus polluant des carburants- connaît une hausse rapide, et...
La planète Vénus peut être considérée comme la jumelle maléfique de la Terre. À première...
Plusieurs rumeurs ont circulé à propos des effets qu’aurait le vaccin sur la fertilité...
Lutter contre l’extinction des espèces est une nécessité afin d’assurer la pérennité du...
Pour extraire les charges électriques produites dans les cellules photovoltaïques, on emploie une...
Les amateurs d’astronomie ont eu une rare occasion de parler de la planète Mercure au début du...
Les montagnes d'Oman sont formées d'un lambeau de plaque tectonique océanique, posé sur le...
Un traceur miniature avec une colle biotechnologique a été développé pour explorer par...
Relier les propriétés lumineuses et la structure d'un matériau à l'échelle du nanomètre donne...
Grâce au radiotélescope géant européen LOFAR, une équipe internationale comprenant des...
Avec la COVID, la vente d’antimicrobiens a grimpé en flèche et, avec elle, les préoccupations...
NLRP3 est un senseur de stress cellulaire participant à la détection des infections et la mise en...
Une équipe scientifique internationale vient de mettre au point une nouvelle méthode d’analyse...
Les huîtres seraient un repas de choix pour les amoureux qui souhaitent pimenter leur vie...
En combinant lasers de puissance et champs magnétiques intenses, des chercheurs sont parvenus,...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales