Posté par Adrien le Mardi 31/03/2020 à 09:00

Comment vieillissent les pâtes et les suspensions colloïdales

Une équipe du laboratoire Navier, en collaboration avec l'université du Delaware (Etats-Unis), a identifié un nouveau processus responsable du vieillissement des suspensions colloïdales au repos: la rigidification progressive des contacts entre les particules en suspension. Ces résultats, qui ouvrent la voie à un contrôle du vieillissement mécanique de ces matériaux dans de multiples applications, sont publiés dans la revue Nature Materials.

Assemblage de particules soumis à une flexion avec des pinces optiques: observation et reconstitution tridimensionnelle.
© Francesco Bonacci

L'argile, le ciment frais, mais aussi de nombreux matériaux dans les industries chimiques, agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques, se présentent sous la forme de pâtes ou de suspensions denses de particules de tailles inférieures à quelques microns (colloïdes).

Le vieillissement mécanique de ces matériaux au repos, qui se traduit par une augmentation de leur module élastique, est habituellement expliqué par une réorganisation de l'arrangement géométrique de leurs constituants. Or, une équipe du laboratoire Navier (CNRS/Ecole des Ponts-Université Gustave Eiffel), en collaboration avec l'université du Delaware (Etats-Unis), a montré que le vieillissement peut être observé en l'absence de toute modification de la microstructure. Dans ce cas un autre processus explique le vieillissement mécanique des pâtes au repos: la rigidification progressive des contacts entre les particules de la suspension colloïdale. Pour le mettre en évidence, les chercheurs ont combiné des essais de rhéométrie, des observations en microscopie confocale et des tests mécaniques à l'échelle des particules en utilisant des pinces optiques.

Des mesures effectuées pour une suspension dense de particules de silice (de tailles comprises entre 0,5 à 1,9 micromètres) ont montré que son module de cisaillement augmente de manière quasi-logarithmique au cours du temps, alors que sa structure géométrique reste figée. Par ailleurs, à l'aide de pinces optiques, des tests de flexion ont été réalisés sur des assemblages de particules formant des bâtonnets. Résultat: la rigidité en flexion des contacts entre particules croit elle-aussi de manière quasi-logarithmique, sur la même échelle de temps. Ces observations ont conduit les scientifiques à attribuer le vieillissement de la suspension à la rigidification progressive des contacts entre les particules. Des résultats similaires ayant été obtenus avec des suspensions de particules de PMMA, ce processus de vieillissement par contact semble donc générique dans les suspensions denses, et pourrait concerner toute une série de matériaux d'intérêt pratiques, comme les ciments au jeune âge (avant la prise), les sédiments, la céramique, les boues d'épuration, les résidus miniers, etc. A terme, il serait donc possible de régler le vieillissement mécanique des matériaux dont on contrôle la formulation en adaptant la chimie de surface des particules ou encore de mieux prédire le comportement de matériaux naturels.

Dans le prolongement de ces résultats, l'équipe du laboratoire Navier veut maintenant s’intéresser aux mécanismes à l'origine de cette rigidification progressive des contacts entre particules. Elle va aussi explorer d'autres propriétés mécaniques de ces suspensions, telle la plasticité. Enfin, le processus observé va faire l'objet d'une simulation discrète, avec l'ambition d'établir un modèle prédictif du processus de vieillissement.

Référence
Contact and macroscopic ageing in colloidal suspensions,
F. Bonacci, X. Chateau, E. M. Furst, J. Fusier, J. Goyon and A. Lemaître.
Nature Materials (2020)
https://doi.org/10.1038/s41563-020-0624-9.
Dernières actualités
Pourquoi y a t’il plus d’espèces dans les tropiques que dans les régions tempérées ? C’est une question sans cesse remise en avant mais ne trouvant pas de...
À la pharmacie, devant la tablette des suppléments d'oméga-3, le visage des clients qui scrutent la composition des gélules est souvent perplexe. L'avalanche...
Infectiologie, imagerie médicale... Des chercheurs du CEA-Joliot, en collaboration avec l'Iramis, synthétisent des bambusurils fonctionnalisables par "chimie click"...
Des scientifiques de l’Université PSL, au sein de l’ENS - PSL et de l’Observatoire de Paris - PSL, en collaboration avec des chercheurs du CNRS membres de l’UMI...
ATLAS et CMS ont présenté leurs résultats les plus récents concernant de nouvelles signatures permettant la détection du boson de Higgs auprès du LHC. Les...
Des chercheurs de l’Université de Montréal découvrent comment une mutation cancéreuse clé active la télomérase, l’enzyme antiâge qui rend les cellules...
Nous avons presque tous eu la roséole lorsque nous étions petits. Nous en avons tous guéri, mais le virus responsable de cette maladie, l'herpèsvirus humain de type...
Le système immunitaire adaptatif des vertébrés a deux caractéristiques. Premièrement, la capacité de créer, par recombinaison somatique orchestrée par la...
La simple question "Où se termine le tableau périodique des éléments ?" suscite depuis longtemps l'intérêt des scientifiques. Dans ce contexte, la compréhension...
A travers le règne animal, les individus génétiquement apparentés se ressemblent. Mais cette ressemblance accrue traduit-elle le simple fait d’avoir un certain...
Les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), la Faculté de Médecine de l’Université de Genève (UNIGE), le Centre de Recherche en Infectiologie de l’Université...
Les scientifiques du laboratoire Sys2diag (CNRS/Alcen) et les médecins du CHU de Montpellier ont présenté aujourd’hui les premiers résultats de l’étude clinique...
Une étude multicentrique menée par une équipe de l’UNIGE, des HUG, du CHUV et de l’Hôpital de St-Gall démontrent qu’un usage plus restreint des antibiotiques...
Des paléontologues de l’Université McGill et de l’Université de l’Alberta ont découvert chez un ancien reptile des dents recouvertes d’un émail spécial...
Des chercheurs du CEA-Jacob en collaboration avec l’école d’ingénieurs Sup’Biotech ont mis au point un outil génétique permettant l'expression à long terme...
L'étude d'antinoyaux légers, de leur création à leur annihilation, facilitera à l'avenir la recherche indirecte de matière noire. La collaboration ALICE...
Les astronomes utilisant les télescopes de l'Observatoire Européen Austral (ESO) ont découvert des taches géantes à la surface d'étoiles extrêmement chaudes...
Prisées pour concevoir des médicaments, de tensioactifs et d’additifs, les amines aliphatiques peuvent s’obtenir par hydroaminométhylation. Des chercheurs du LHFA...
La chaîne varisque, ou hercynienne, est une chaîne de montagnes qui affleure notamment dans le Massif Central français et qui est souvent comparée à l’Himalaya....
Les collaborations ALICE, CMS et LHCb présentent de nouveaux résultats montrant comment les particules contenant des quarks c peuvent jouer le rôle de "messagers"...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales