Posté par Adrien le Mardi 10/09/2019 à 08:00
Chimie verte: des réactions de Diels-Alder éco-compatibles
En ajoutant du cuivre dans une enzyme naturelle qui n’en contient pas, des chercheurs de l’institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (ICMMO, CNRS/Université Paris-Sud) et de l’Institut de sciences moléculaires de Marseille (ISM2, CNRS/Université Aix-Marseille/École Centrale Marseille) ont obtenu un catalyseur vert pour les réactions de Diels-Alder, très utilisées en chimie organique. Dans ces travaux publiés dans la revue Angewandte Chemie, la catalyse s’opère alors sans métaux polluants, dans de l’eau à basse température et pH neutre.

À gauche, la structure cristalline de l’ACCO.
À droite, un agrandissement au niveau de son site actif.
© Wadih Ghattas

Produits ménagers, médicaments, arômes, parfums... Les réactions de Diels-Alder participent à de nombreuses synthèses de produits à haute valeur ajoutée, mais demandent généralement l’emploi de solvants organiques et de catalyseurs comportant des métaux lourds. Des scientifiques de l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (ICMMO, CNRS/Université Paris-Sud) et de l’institut de sciences moléculaires de Marseille (ISM2, CNRS/Université Aix-Marseille/École Centrale Marseille) s’intéressent aux métalloenzymes artificielles, connues pour catalyser ces réactions. Le remplacement des centres métalliques de certaines metalloenzymes naturelles par d’autres métaux peut leur conférer de nouvelles propriétés catalytiques. Les chercheurs ont ainsi pris l’oxydase de l’acide 1-AminoCyclopropane carboxylique (ACCO), une enzyme issue de plantes, et ont échangé l’ion ferreux Fe2+ de son site actif par un ion cuivrique Cu2+.

L’ACCO modifiée montre une grande activité catalytique pour les réactions de Diels-Alder, qui peuvent alors se dérouler dans des conditions douces et sans autre solvant que de l’eau. Si ces réactions peuvent donner quatre isomères différents, soit des molécules de même composition chimique mais d’agencements distincts, un seul est obtenu ici. Les chercheurs envisagent par la suite de moduler l’isomère obtenu grâce à des techniques d’évolution dirigée, qui imitent la sélection naturelle pour modifier protéines et enzymes. Un axe de recherche qui a le vent en poupe, puisque le prix Nobel de chimie 2018 a été décerné à des travaux sur l’évolution dirigée des enzymes.

Références

Wadih Ghattas, Virginie Dubosclard, Sybille Tachon, Morane Beaumet, Régis Guillot, Marius Réglier, A. Jalila Simaan, et Jean-Pierre Mahy.
Cu(II)-containing 1-aminocyclopropane carboxylic acid oxidase is an efficient stereospecific Diels-Alderase
Angewandte Chemie - 5 septembre 2019.
https://doi.org/10.1002/anie.201909407
Dernières news
Une équipe internationale d’astronomes comprenant des chercheurs de l’Observatoire de Paris - PSL a obtenu en décembre 2019 une image de la surface de la célèbre...
Océans: la fragmentation des particules joue un rôle majeur dans la séquestration du carbone Une équipe franco-britannique pilotée par le Laboratoire...
La vie en ville peut faire évoluer les populations urbaines différemment des autres. Des chercheurs du laboratoire Biogéosciences (CNRS/EPHE/Université de Bourgogne)...
Les télescopes de l’ESO scrutent la baisse de luminosité de surface de l’étoile Bételgeuse Grâce au Very Large Telescope (VLT) de l’ESO, les astronomes ont...
Une initiative de l’UE a publié un rapport sur les solutions et recommandations adoptées pour répondre aux préoccupations environnementales liées à la production...
"Travailler l’imaginaire est l’une des parties qui m’intéresse le plus dans ma recherche. Si on avait une géométrie qui n’est pas comme la géométrie plate...
Un progrès important vient d'être réalisé en développant un algorithme permettant de calculer le problème quantique à N corps jusqu’à l’ordre 15, très...
L’organisation tridimensionnelle des chromosomes doit être régulée afin d’assurer le bon fonctionnement de processus biologiques tels que la transcription, la...
Des chercheurs d’Aix Marseille Université, du CNRS et de l’Université de Montréal ont identifié dans la séquence de la protéine "Spike" du 2019-nCoV (nommé...
Une équipe de recherche canadienne, dont a fait partie un microbiologiste de l’Université de Montréal, a révélé un mécanisme d’action inédit présent dans...
Les nanomatériaux trouvent de plus en plus d’applications médicales. Parfois capables de remplir plusieurs rôles à la fois, ils offrent une flexibilité...
Des chercheurs du Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille (CNRS/Aix Marseille Université), en collaboration avec des équipes japonaise, coréenne et...
Détecter rapidement la bactérie Legionella pneumophila Des experts de multiples horizons disciplinaires ont accompli une percée majeure: développer un nouveau...
En excitant un gaz avec des impulsions laser ultra-courtes, les physiciens ont montré que, même si habituellement les collisions au sein du gaz sont la cause...
Dans des travaux publiés dans la revue Nanomedicine, une méthode a permis d’interrompre la production d’ARN messager et de protéines de certains gènes, avec des...
Des chercheurs de l’Unité mixte de physique CNRS/Thales et du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (C2N, CNRS/Université Paris-Sud), en collaboration avec...
L’ADN peut transitoirement revêtir des structures plus complexes que celle en double hélice. Les quadruples hélices, ou quadruplexes d’ADN, en sont un exemple. Ce...
En comprimant la matière à des pressions qui peuvent dépasser le million d’atmosphères, les cellules à enclumes de diamant mettent en lumière les propriétés...
Les archées, constituant l'un des trois domaines du vivant, sont désormais considérées comme des modèles incontournables pour étudier les mécanismes moléculaires...
La sonde européenne commence son voyage en direction du centre de notre Système solaire, la science française à l’honneur. Lundi 10 février 2020, à 05h03,...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales