Posté par Adrien le Mardi 09/07/2019 à 08:00
Casser le cancer
Une étude précise le mode de fonctionnement d'une nouvelle génération de molécules anticancéreuses

Une étude dirigée par une équipe de la Faculté de médecine et du Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval vient de faire la lumière sur le mode d’action des inhibiteurs de la PARP-1, une nouvelle génération de molécules utilisées dans le traitement de certains cancers. Cette étude publiée aujourd’hui dans Nature Communications permet de préciser le profil des patients qui devraient le mieux répondre à ces traitements et elle laisse entrevoir la possibilité de réduire les doses de radiation requises pour détruire les cellules cancéreuses.

Les cassures dans l'ADN se produisent naturellement, mais elles surviennent aussi lorsque des cellules cancéreuses sont soumises à des radiations. L'action des protéines qui réparent ces cassures est bénéfique dans le premier cas, mais pas dans le second étant donné que l'objectif des traitements de radiothérapie est la destruction des cellules cancéreuses.

Chaque jour, jusqu’à cinquante cassures double brin surviennent dans l’ADN de chacune de nos cellules, rappelle le responsable de l’étude, Jean-Yves Masson. «Si ces cassures ne sont pas réparées, la cellule devient instable, elle peut mourir ou elle peut devenir cancéreuse.» Entre 150 et 200 protéines distinctes interviennent dans la réparation de ces cassures, dont la poly (ADP-ribose) polymérase-1, communément nommée PARP-1.

Si ces réparations sont souhaitées et bénéfiques lorsque la cellule est saine, il en va autrement lorsqu’il s’agit de cellules cancéreuses, poursuit le chercheur. «Les traitements de radiothérapie ainsi que certains traitements de chimiothérapie induisent des cassures dans l’ADN. Comme l’objectif est de faire mourir ces cellules, on ne veut pas que les dommages soient réparés. De là est venue l’idée de bloquer l’action de molécules réparatrices comme la PARP-1 à l’aide d’inhibiteurs.»

Environ 3 000 essais cliniques faisant appel à des inhibiteurs de PARP sont en cours dans le monde. Au CHU de Québec, trois inhibiteurs sont maintenant utilisés dans le traitement de cancers de l’ovaire, du sein et de la prostate. «Ils augmentent la sensibilité des cellules à la radiothérapie, ce qui améliore l’efficacité des traitements, précise le professeur Masson. Curieusement, on utilise de plus en plus les inhibiteurs de PARP sans toutefois en comprendre le mécanisme d’action.»

Pour faire la lumière sur cette question, l’équipe de Jean-Yves Masson s’est associée à Guy Poirier, un chercheur qui étudie la protéine PARP depuis plus de trois décennies. Les travaux qu’ils publient dans Nature Communications montrent que la PARP-1 est la première protéine arrivée sur le site d’une cassure dans l’ADN et qu’elle empêche les extrémités des brins exposés d’être dégradées par d’autres protéines. «Lorsqu’on inhibe la PARP-1, des endonucléases et des exonucléases dégradent ces extrémités, ce qui provoque une destruction d’information génétique et la mort subséquente de la cellule», résume le professeur Masson.

Cette découverte fondamentale a deux retombées pratiques, avance le chercheur. La première, elle permet de déterminer, à partir du profil génétique du patient, qui pourrait profiter des inhibiteurs de PARP et qui en retirera peu de bienfaits. La seconde retombée, comme ces inhibiteurs augmentent la sensibilité à la radiothérapie, il serait théoriquement possible de détruire les cellules cancéreuses en utilisant des doses plus faibles de radiations.

L’étude est signée par Marie-Christine Caron, Julia O’Sullivan, Maria Tedim Ferreira, Amélie Rodrigue, Yan Coulombe, Chantal Ethier, Jean-Philippe Gagné, Guy Poirier et Jean-Yves Masson, de l’Université Laval et du Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval. Leurs collaborateurs sont Michael Hendzel et Ajit Sharma, de l’Université de l’Alberta, Logan Myler et Ilya Finkelstein, de l’Université du Texas, et Marie-France Langelier et John Pascal, de l’Université de Montréal.
Dernières news
Par une décision publiée le 8 juillet 2019, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) autorise la mise en service de l’installation SPIRAL2* au GANIL à Caen. Les...
Cinquante ans après le premier pas de l’humanité sur la Lune, une mission, la première exploration spatiale financée par des entreprises privées - dont le CEA est...
L’analyse génomique de 67 génomes de boeufs archéologiques, (Bos taurus), du Proche Orient, publiée dans la revue Science, impliquant des chercheurs CNRS du...
Au cours des dernières années, une augmentation des décès impliquant les opioïdes a été observée en Occident. Selon les autorités, nous assistons à une...
Des chercheurs de l’UNIGE et de l’Université de Maastricht démontrent que le cerveau s’adapte à l’intention de la personne en privilégiant soit l’écoute...
Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Nature montre qu’une infection intestinale peut mener à une pathologie semblable à la maladie de Parkinson...
Entrez dans la peau du célèbre détective Sherlock Holmes. Une loupe à la main à la recherche du moindre indice pour résoudre votre énigme... C’est exactement ce...
L'expérience Stella a mis à profit sa seconde campagne pour étudier le phénomène de "suppression" dans les réactions de fusion des étoiles impliquant des noyaux...
Les loci complexes chez les mammifères contiennent plusieurs gènes dont la régulation est déterminée au cours du développement ou induite par des signaux...
S’ils ne reçoivent pas de traitement antirétroviral (ART), la majorité des patients infectés par le VIH voient leur système immunitaire s’affaiblir...
Les niveaux des nappes phréatiques se situent généralement autour ou en-dessous des niveaux moyens des mois de juin. Ces niveaux traduisent une recharge 2018-2019 peu...
Les bébés dont la mère a subi une intervention chirurgicale avant la grossesse présentent un risque accru de manifester des symptômes de sevrage aux opioïdes à la...
L'expérience LISA pourra déceler des planètes dans toute la Galaxie Les récentes détections d'ondes gravitationnelles, infimes vibrations de l'espace-temps, ont...
L’impression en 3D de tissus humains pourrait contribuer à maintenir la bonne santé des astronautes en route vers Mars. De premiers échantillons de peau et d'os ont...
Des chercheurs des universités de Genève et de Manchester ont pour la première fois confirmé expérimentalement la théorie de la très forte résonance magnétique...
Malgré leurs profondes différences structurales, une seule goutte suffit à rapprocher les cristaux et les solides élastiques. Des chercheurs du laboratoire Matière...
Les virus utilisent la biologie de leur hôte pour s’installer et se répandre. Plutôt que de les cibler directement, les chercheurs imaginent des stratégies pour...
Selon une collaboration impliquant des chercheurs de l'Iramis, la diffusion de neutrons couplée à la microscopie électronique apporte des informations uniques sur les...
Le cholestérol participe à des fonctions essentielles du cerveau, et des dysfonctions de son métabolisme sont observées dans plusieurs maladies...
Des chercheurs de l'institut Fresnel et de NeuroSpin, en collaboration avec l'université de Saint-Pétersbourg en Russie, ont mis au point une nouvelle antenne...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales