Posté par Isabelle le Samedi 20/02/2021 à 13:00

Les boucles d’ADN au service de la réparation du génome

Suite à l’apparition d’une cassure double-brin dans l’ADN, la chromatine qui entoure ce dommage est modifiée sur un grand domaine de l’ordre d’un million de paires de bases, constituant ainsi un foyer de réparation qui permet la prise en charge de la cassure. En étudiant l’organisation spatiale de la chromatine par des techniques de Capture de Conformation des Chromosomes, les scientifiques ont montré que les domaines génomiques riches en interactions appelés TAD sont des unités fonctionnelles de la réponse aux cassures de l’ADN.

Ces travaux, publiés dans la revue Nature, mettent en évidence que le processus d’établissement des TAD par extrusion de boucle joue un rôle majeur dans la formation rapide de ces foyers favorables à la réparation de l’ADN.

Le processus d’extrusion de boucle de chromatine médié par les cohésines aux DSB assure l’établissement des foyers de réparation.

(a) Les phénomènes d’extrusion de boucle réalisés par les cohésines se produisent en continu sur le génome. L’apparition d’une cassure double-brin dans l’ADN (DSB) provoque un blocage de ces processus en cours, conduisant à une accumulation des cohésines aux DSB.

(b) Les cohésines, bloquées d’un côté par la DSB, assurent un processus d’extrusion de boucle unidirectionnel et ancré à la DSB. La kinase ATM, qui n’est recrutée que localement aux DSB, phosphoryle H2AX pour former gamma-H2AX à mesure que les nucléosomes sont extrudés.

(c) Le même processus se produit de chaque côté des DSB, permettant des phénomènes d’extrusion de boucle unidirectionnels et divergents, et donc un établissement bidirectionnel de gamma-H2AX.

(d) Ces processus d’extrusion de boucle s’arrêtent lorsque les cohésines rencontrent des éléments frontières forts. Puisque la vitesse d’extrusion de boucle de chromatine mesurée in vitro peut atteindre 0,5-2 kb/sec, ce mécanisme pourrait permettre de phosphoryler H2AX sur un TAD entier (~ 1-2 Mb) en 10-30 min, permettant la mise en place rapide des foyers de réparation.

Les cassures double-brin de l’ADN (DSB pour Double-Strand Break) sont des dommages extrêmement toxiques et leur réparation est donc essentielle pour préserver l’intégrité des chromosomes. En réponse à l’apparition d’une DSB dans le génome, la kinase ATM permet en quelques minutes la phosphorylation du variant d’histone H2AX sur un domaine chromatinien de très grande taille, de l’ordre d’une mégabase (un million de paires de bases), qui constituera ainsi un foyer de réparation. Néanmoins, la façon dont ces foyers sont assemblés aussi rapidement pour établir un environnement nucléaire qui soit favorable à la réparation des cassures de l’ADN restait encore largement méconnue.

Le génome est organisé en trois dimensions dans le noyau des cellules et l'ADN, en association avec des protéines (les histones) forme une structure complexe appelée chromatine. Les TAD (pour Topologically Associating Domains) sont des domaines enrichis en interactions chromatiniennes qui correspondent chacun à une unité clé de cette organisation de la chromatine. Il a été proposé que les TAD émergent d’un processus d’"extrusion de boucle". Selon ce modèle, une fois associé à la chromatine, l’anneau de cohésines entoure l’ADN pour former une boucle, qui s’élargit progressivement à mesure que les cohésines extrudent activement l’ADN. Ce processus prend fin lorsque les cohésines rencontrent des séquences particulières appelées "éléments frontières forts" qui marquent les limites du TAD.

Ces boucles d’ADN sont omniprésentes sur le génome humain et différentes études ont mis en lumière un rôle fonctionnel de l’organisation de l’ADN en TAD dans des processus tels que la transcription ou la réplication. Toutefois, le rôle des TAD et de leur mécanisme de formation par extrusion de boucle n’avait pas encore été impliqué dans la réparation de l’ADN.

Pour répondre à ces interrogations, les chercheurs ont utilisé des techniques de capture de conformation des chromosomes qui permettent de connaitre respectivement les interactions chromatiniennes du génome entier ou d’un locus d’ADN spécifique avec le reste du génome. Ces technologies, combinées à un système cellulaire dans lequel il est possible d’induire un nombre constant de DSB à des positions connues et annotées du génome (modèle DIvA), ont permis de mettre en évidence un rôle majeur de la conformation de la chromatine par extrusion de boucle dans la réparation des DSB. En effet, les chercheurs ont montré que la phosphorylation de l'histone H2AX sur la longueur d'un TAD entier est permise grâce à un processus d’extrusion de boucle de chromatine dépendant des cohésines et ayant lieu de part et d’autre de chaque DSB.

Les auteurs proposent ainsi un nouveau modèle permettant d’expliquer d’une part, comment sont assemblés les foyers de réparation, et d’autre part, la rapidité de cet assemblage, et impliquant les TAD comme unités fonctionnelles de la réponse cellulaire aux dommages à l’ADN.

Ces travaux ont permis de montrer le rôle majeur de la conformation des chromosomes dans la maintenance de l’intégrité du génome tout en mettant en évidence pour la première fois un exemple de modification de la chromatine grâce au processus d’extrusion de boucle.

Pour en savoir plus:
Loop extrusion as a mechanism for formation of DNA damage repair foci.
Arnould C, Rocher V, Finoux AL, Clouaire T, Li K, Zhou F, Caron P, Mangeot PE, Ricci EP, Mourad R, Haber JE, Noordermeer D, Legube G.
Nature. 2021 Feb 17. doi: 10.1038/s41586-021-03193-z. Online ahead of print.

Laboratoire:
Centre de Biologie Intégrative (CBI) de Toulouse (CNRS/Université Paul Sabatier)
169 Avenue Marianne Grunberg-Manago. - 31062 Toulouse Cedex 9.

Contact:
Gaëlle Legube - Chercheuse CNRS à l' Unité de biologie moléculaire, cellulaire et du développement (MCD) - gaelle.legube at univ-tlse3.fr
Dernières actualités
Mesurer la gravité à laquelle est soumise l'antimatière est un des défis actuels, avec pour...
Une équipe de l’UNIGE a étudié les cendres des éruptions volcaniques et a découvert deux...
La grande majorité des exoplanètes géantes (les planètes 100 fois plus lourdes que la Terre)...
"Préserve et répare la peau". "Retarde l’apparition des rides". C’est ce que promettent les...
En étudiant les génomes de plus de 20 000 personnes, une équipe met en lumière les liens...
À l’été 2009, un navire allemand était devenu le premier navire commercial à emprunter la...
Ceux qui cherchent un exemple qui illustre bien comment la génétique et le milieu de vie peuvent...
Lorsqu’on dit que "le vaccin a un taux d’efficacité de 95%", cela ne veut pas dire que "5% des...
Les chercheurs des instituts Jacob et Joliot du CEA ont amélioré le suivi de l’inflammation des...
On s’interroge beaucoup sur l’utilité du séquençage des virus SARS-CoV-2 de patients...
Impossible de faire atterrir en douceur un rover ou une sonde spatiale sur Mars sans intelligence...
Un chercheur de l’UNIGE a compilé toute la littérature des cinq dernières années liant...
Pour la première fois, la combinaison de deux techniques d’imagerie permet de visualiser et de...
Les matériaux photoactifs utilisés dans les OLEDs, l’imagerie médicale ou certains dispositifs...
Le volcan Merapi, situé à Java en Indonésie, voit régulièrement des dômes de lave...
Des chiens ont accompagné certains des premiers habitants des Amériques, il y a 16 à 17 000...
Les villes favorisent des pratiques propices à la dissémination et au développement de certains...
La spintronique offre des solutions nouvelles à la réalisation de composants mémoire et logique...
Une équipe du SCCL a découvert que les lymphocytes T CD4, qui jouent habituellement un rôle de...
Au cours de ces dernières décennies, il a été observé que la banquise s’est étendue au...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales