Posté par Adrien le Vendredi 24/06/2022 à 09:00

La base lunaire, pas avant 2034

Les amateurs d’exploration spatiale qui attendent la base lunaire promise dans les plans de la NASA devront attendre jusqu’en 2034. Au moins.

Image: Représentation d'artiste de la capsule Orion en orbite lunaire.

C’est ce que révèlent des documents internes de l’agence spatiale américaine dévoilés lundi par le magazine Ars Technica. Ils contiennent un calendrier des lancements vers la Lune, à une cadence qui n’atteindrait même pas le rythme d’une mission par année avant 2030.

Ces documents sont apparus à peu près en même temps que ce qui devrait être le "dernier test" des réacteurs de la nouvelle fusée lunaire, toujours affublée du nom Space Launch System (SLS). La NASA ne s’est toutefois pas engagée à ce que ce soit le dernier test avant son premier lancement, prévu à une date indéterminée cette année.

Officiellement, l’agence spatiale s’en tient toujours à son programme Artemis -le nom du programme lunaire- prévoyant trois lancements du SLS: le premier inhabité, le deuxième avec deux astronautes en orbite lunaire, et le troisième incluant une marche sur la Lune. La NASA est toujours restée vague sur les lancements suivants, qui doivent en théorie assurer l’établissement d’une base permanente là-haut. Mais selon les documents internes, même le troisième est déjà repoussé après 2025, entre autres parce que les nouveaux scaphandres lunaires ne seront pas prêts. C’est la lente progression de ces missions et des suivantes qui place à présent l’établissement d’un "camp de base" sur la Lune en 2034, au plus tôt.

Toute l’histoire de ce retour sur la Lune est une longue série de retards. Le SLS est en préparation depuis 2011 et avait déjà, en 2021, englouti 14 milliards$. La capsule Orion, qui transportera les astronautes, devait à l’origine être prête en 2017. Et le dernier membre du trio de ce retour sur la Lune, la stationLunar Gateway qui, depuis l’orbite lunaire, doit servir de plateforme vers la Lune, dépend, pour sa construction, d’une série de vols réguliers, après le troisième lancement. Enfin, tout ceci a été imaginé avant que l’entreprise privée n’entre en scène et ne montre ses capacités à concevoir elle-même une fusée, une capsule ou un module d’alunissage.

Ce sont à présent deux scénarios que, révèlent aussi les documents, les ingénieurs et administrateurs tentent de faire entrer dans un budget limité: l’un, qui essaie de s’en tenir à des lancements réguliers -et qui a du mal à garantir un lancement par année- et l’autre qui cible des lancements en fonction du matériel prêt à être envoyé pour construire le Lunar Gateway.

Le résultat, résume le journaliste spécialisé en affaires spatiales Éric Berger, est "un programme lunaire lent qui, en majeure partie, échoue à atteindre les objectifs" fixés par la "politique spatiale nationale".

Dans l’immédiat, si les tests des réacteurs s’avèrent concluants, on pourrait au moins assister au lancement de "Artemis 1" plus tard cette année: la fusée transportera la capsule Orion, sans passager, pour un aller-retour jusqu’à l’orbite lunaire et un amerrissage dans l’océan, comme au temps des capsules Apollo.
Dernières actualités
À l’est du continent Africain, la terre se fracture depuis déjà 25 millions d’années. À...
Les personnes souffrant d’une forme grave de diabète, où les cellules bêta du pancréas ne...
Les Perséides sont de retour ! A moins que... Apportant généralement l'une des pluies...
Les zones de subduction représentent des lieux privilégiés de recyclage de la matière sur...
Les écosystèmes herbacés (prairies, savanes) abritent une grande biodiversité et contribuent à...
Des scientifiques ont mis au point un prototype de robot miniature qui pourrait se faufiler à...
Les fluides rhéoépaississants sont des suspensions colloïdales caractérisées par une...
La protéine StbA, impliquée dans le contrôle de la propagation de matériel génétique entre...
Les tiques sont responsables de la transmission de nombreuses zoonoses, qui sont des maladies...
Les douleurs chroniques neuropathiques touchent 8% de la population en France et sont très mal...
La découverte du boson de Higgs en 2012 par les expériences Atlas et CMS au Cern a ouvert une...
La disparition du chromosome Y dans certaines cellules avec l’âge pourrait mettre la vie des...
La collaboration H.E.S.S. a mené depuis plusieurs années une vaste campagne d’observations pour...
Si vous avez déjà vu un quiscale voler la nourriture sèche de votre chien ou un étourneau...
En août 2022, deux avions de recherche, véritables laboratoires volants, survoleront l’océan...
Des scientifiques du CNRS, de l’Institut Curie, et de Sorbonne Université ont pu, pour la...
Une équipe de recherche internationale révèle pour la première fois l’origine des neutrinos,...
Sous influence de la pollution à l’ozone, les abeilles ne font plus la distinction entre les...
Les neurones communiquent entre eux par des synapses, zones de contact rapproché où des...
Le rôle central des insectes dans la pollinisation des plantes à fleurs est très connu, mais...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales