Posté par Adrien le Samedi 21/11/2020 à 09:00

L’agriculture, responsable de changements climatiques ?

La hausse des émissions protoxyde d’azote (N2O), causé par l’utilisation d’engrais dans l’agriculture, pourrait empêcher l’atteinte des objectifs climatiques. C’est ce que révèle une étude publiée en octobre dernier dans la revue scientifique Nature.- Andréanne Forest - 13 novembre 2020

Crédit photo: https://pixabay.com/fr/photos/temp%C3%AAte-champ-de-ma%C3%AFs-nuages-ciel-5220380/

Le protoxyde d’azote (N2O), un gaz provenant de l’utilisation d’engrais de synthèse et de l’épandage de fumier, est un gaz à effet de serre 300 plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2) et 25 fois plus puissant que le méthane (CH4). Les émissions de ce gaz ont augmenté de 20% par rapport aux niveaux préindustriels. Une inclinaison qui semble plus marquée depuis les dernières décennies. Mettant l’atteinte des objectifs climatiques et l’Accord de Paris en péril.

L’étude mentionne que l’utilisation d’engrais azoté est en hausse à plusieurs endroits dans le monde. La Chine, l’Inde et les États-Unis sont les principaux contributeurs au niveau des engrais de synthèse, tandis que l’épandage de fumier cause plus d’émissions en Afrique et en Amérique du Sud. La production de gaz à effet de serre est toujours en croissance dans les pays où la production animale et végétale a augmenté.

Un gaz particulier

Le protoxyde d’azote peut provenir de sources naturelles telles que les sols et les océans ou de sources anthropologiques par l’utilisation d’engrais azoté et l’industrie chimique.

L’azote constitue un des éléments fondamentaux de la croissance des plantes et est présent dans les branches et les feuilles. Lorsque les végétaux meurent, les éléments retournent dans le sol et redeviennent disponibles pour les autres plantes grâce aux micro-organismes. En récoltant ces plantes pour l’alimentation, le cycle naturel est modifié et il faut ajouter des éléments pour compenser la perte occasionnée. Cependant, lors d’un apport en azote excessif ou lorsque les sols sont compacts et mal drainés, une partie de cet azote s’échappe dans l’atmosphère et contribue au réchauffement climatique.

Les récentes augmentations dépassent les scénarios les plus pessimistes. «Les augmentations futures de l'utilisation d'engrais peuvent entraîner des émissions supplémentaires beaucoup plus importantes que ce que l'on pensait auparavant», mentionne d’ailleurs Wilfried Winiwarter chercheur au programme IIASA sur la qualité de l’air et les gaz à effet de serre. Le protoxyde d’azote s’accumule dans l’atmosphère et constitue le troisième gaz qui contribue le plus au réchauffement climatique. Les molécules peuvent persister jusqu’à 120 ans. En plus de son pouvoir réchauffant, il appauvrit la couche d’ozone.

Une lueur d’espoir

Il ne faut pas lâcher prise. En optimisant l’utilisation des engrais et de l’épandage et en adoptant des pratiques culturales appropriées, il est même possible d’inverser la tendance. Les sols agricoles peuvent même participer à capter les gaz à effet de serre.
Dernières actualités
L’activité locomotrice se caractérise par une succession de pas dont le rythme peut être...
En dépit des affirmations et des croyances passées, en règle générale, les populations de...
Cette image du télescope spatial Hubble de la NASA/ESA présente la galaxie LRG-3-817, également...
L’identification des différents types de cancers du sein et la validation de traitements...
Les trois glaciers groenlandais Jakobshavn Isbræ, Kangerlussuaq et Helheim sont ceux qui...
Le consortium international Human Proteome Project (HPP) vient de publier dans la revue Nature...
Très prisés pour les tâches de précision et en chirurgie, les robots souples et mous ont besoin...
Bonne nouvelle: des scientifiques canadiens qui étudient une mutation génétique rare pensent...
Peut-on se fier à l’agriculture bio pour nourrir la planète sans prendre davantage de...
Combattre la mauvaise haleine à l'aide du délicat parfum du thé du Labrador, des effluves...
L’Arctique se réchauffant plus rapidement que les latitudes moyennes, la différence de...
Incommodé par la toux, vous êtes tenté par un de ces sirops en vente libre dans les pharmacies ?...
L’hormone végétale auxine est une petite molécule, proche de l’acide aminé tryptophane et...
L’intelligence artificielle peut rendre visibles des phénomènes astrophysiques jusqu’ici...
La hausse des émissions protoxyde d’azote (N2O), causé par l’utilisation d’engrais dans...
Le virus Zika s’est répandu à travers la planète au cours de la dernière décennie, causant...
Grâce à des impulsions ultracourtes et ultrastables de rayonnement ultraviolet extrême (UVX),...
Les ions sulfite sont fortement toxiques pour les êtres vivants et doivent être convertis en...
Une équipe de chercheurs a démontré qu'une sphère diffusant la lumière, dotée d'une source...
Deux dinosaures figés dans la pierre ont rapporté à leurs "propriétaires" des millions de...
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL
sous le numéro de dossier 1037632
Informations légales